Méthode Tipi : libérez-vous de vos peurs !

4.6
(13)

À quoi ressemblerait votre vie si vous pouviez en finir avec ces peurs qui vous envahissent et vous paralysent ? Avez-vous déjà entendu parler de la méthode Tipi ? Cet acronyme qui signifie “technique d’identification sensorielle des peurs inconscientes” est également le nom que Luc Nicon a donné à son association pour promouvoir la régulation émotionnelle.

Une technique qui pourrait vous aider à vivre l’instant présent. Au quotidien, nous sommes confrontés à des situations qui provoquent des émotions de peur, d’angoisse ou encore de colère qui épuisent notre énergie. Alors qu’on pourrait l’utiliser pour des activités beaucoup plus épanouissantes, on se retrouve à la mobiliser constamment pour développer des stratégies d’évitement. Nous ne voulons pas être confrontés à ces émotions négatives qu’on a tout simplement pas envie de vivre.

Et si vous pouviez surpasser ces angoisses ? Découvrez comment cette méthode de régulation émotionnelle peut vous apprendre à vivre vos émotions et à vous libérer de vos peurs.

La méthode Tipi, c’est quoi ?

L’origine de la méthode Tipi

La régulation émotionnelle, c’est quoi ? Très simplement, cela consiste à se focaliser sur les sensations de son corps ressenties lors d’une émotion désagréable. Il s’agit non pas d’analyser ce sentiment mais véritablement de l’accueillir, de le laisser vous envahir. On laisse le mental de côté un instant et on se reconnecte au sensoriel, à son corps. En moyenne, au bout de 20 à 30 secondes on s’apaise et on dépasse le blocage auquel on faisait face. Comment Luc Nicon en est-il arrivé à cette conclusion ?

Spécialisé en pédagogie et en communication comportementale, Luc Nicon se passionne pour les problématiques d’apprentissage. Il constate que certaines personnes sont hermétiques aux techniques d’apprentissage conventionnelles. Pas par manque de volonté, loin de là, mais par blocage émotionnel. Il cherche alors comment dépasser ce blocage. Qu’est-ce qui le provoque ? C’est la peur qui crée et entretient ces nœuds émotionnels.

Dans un premier temps, il se dirige vers la compréhension des émotions. Il pose la question suivante aux personnes bloquées : « Qu’est-ce qui vous fait peur ? ». Cette question permet une certaine introspection chez ses interlocuteurs et a même des résultats probants mais qu’il juge trop aléatoires.

Décontenancé par une personne véritablement bloquée par une action apparemment anodine, il demande alors : « Qu’est-ce que ça fait dans votre corps ? ». Il arrive ici aux prémices de la régulation émotionnelle. Il ne demande plus à la personne en difficulté une analyse de ses émotions mais une reconnexion avec ses sensations physiques. La personne questionnée délivre alors des sensations physiques ressenties typiques de l’angoisse :

  • L’impression d’étouffer
  • Les palpitations
  • Les tremblements
  • Le fameux nœud à l’estomac
  • Les sensations de tension dans tout le corps

Puis, au fur et à mesure de son énumération, la personne s’apaise naturellement. Elle se sent prête à surmonter l’obstacle qui la bloquait quelques secondes auparavant.

Impressionné et convaincu du bien-fondé de la régulation émotionnelle, Luc Nicon crée en 2003 l’association Tipi pour promouvoir cette technique simple et accessible à tous. Il réalise par le biais de celle-ci des formations bénévoles ouvertes aussi bien aux particuliers qu’aux professionnels de santé intéressés. Pendant ces courtes formations, les inscrits apprennent à réguler leurs émotions en situation et en complète autonomie.

La régulation émotionnelle, c’est pour qui ?

Pour tout le monde ! Elle n’est pas réservée aux grands angoissés mais bien à tout un chacun, il n’y a pas de hiérarchie dans les peurs.

Vous avez la phobie de conduire et cela est un frein à votre quotidien ? Pourtant, rien ne vous ferait plus plaisir que de pouvoir à nouveau vous déplacer avec votre voiture, sans crainte. Vous exprimer en public est un cauchemar absolu alors vous refusez toutes les interventions publiques que l’on vous propose. C’est frustrant puisque vous rêvez de faire entendre votre voix sur ce sujet qui vous tient tant à cœur. Tout cela car vous préférez éviter d’être confronté à l’émotion intense et désagréable que vous allez vivre lors de cette expérience. C’est là que la technique de régulation émotionnelle intervient.

Quand on vit une émotion intense, l’intellect va avoir le réflexe de chercher la solution qu’il identifie comme la plus rapide. Le plus souvent, on constate que cela peut être de fuir la situation. Dans une société où on nous apprend que l’intellect est une valeur suprême, où la sensibilité et les émotions trop fortes, qu’elles soient positives ou négatives, sont mal vues, il peut être difficile de renouer avec elles. Le dialogue entre intellect et sensoriel est pourtant primordial. D’ailleurs, nos comportements trahissent souvent nos ressentis bien avant que nous soyons capables de les verbaliser.

On distingue deux types d’approches de cette harmonisation émotionnelle : une en différé et l’autre sur le moment de l’émotion.

La technique en différé est une approche où la personne se fait accompagner par un professionnel. Celui-ci l’aide à revivre l’émotion provoquée par la situation désagréable ou anxiogène. En revisitant la situation, il aide la personne à faire resurgir la réaction émotionnelle et les sensations physiques associées. Puis, il l’accompagne pour l’aider à activer la régulation émotionnelle.

La deuxième technique de régulation est celle qui s’effectue sur le moment, quand on vit l’émotion. C’est celle que Luc Nicon souhaite démocratiser auprès du plus grand nombre. Accessible et simple, la régulation émotionnelle se réalise en autonomie lorsque la personne en ressent le besoin. Peu importe le cadre, qu’il soit professionnel ou familial, la personne en difficulté émotionnelle aura cet outil qu’elle pourra activer pour réguler son émotion rapidement.

Quelle que soit l’approche, on estime qu’il faut entre 5 et 10 régulations pour ressentir un changement palpable et dépasser les blocages rencontrés. Et une fois ces blocages levés, vous n’anticipez plus les situations problématiques : vous vivez l’instant présent.

Les 6 étapes de cette stratégie de régulation émotionnelle

La méthode promue par Tipi dans son guide pratique se compose de 6 étapes. Rapide, non ? Vous l’aurez compris de nombreuses situations quotidiennes pourraient être désamorcées par son emploi. Et si nous nous penchions plus en détail sur les étapes de la régulation émotionnelle en prenant l’exemple d’une peur de l’ascenseur ?

1. Vous ressentez une émotion désagréable

Cette fois-ci, pas le choix : pour monter au 46ème étage, vous allez devoir prendre l’ascenseur. Une situation particulièrement anxiogène pour vous. Elle génère tout un panel d’émotions désagréables : de la peur, de la colère contre vous-même… Cela se traduit aussi par des comportements : une certaine agitation, que vous tentez de dissimuler. Cela s’accompagne de sensations physiques qui, à l’image de votre émotion, sont désagréables.

Vous avez le sentiment d’être bloqué, d’étouffer. Bref, vous êtes mal à l’aise, à deux doigts de perdre vos moyens. Cette dépense d’énergie considérable est fatigante et vous réfléchissez à des solutions : l’intellect analyse et prend le dessus. Au contraire, plutôt que de fuir cette émotion, il est important que vous puissiez la vivre.

2. Fermez les yeux

Cela vous permet de vous focaliser sur vous et d’ignorer les stimulations extérieures. Vous n’avez pas à prêter attention aux lumières de l’ascenseur, à estimer combien de temps il reste avant d’arriver à ce fameux étage. En fermant les yeux, vous faites le premier pas vers l’acceptation de vivre cette émotion. Et c’est primordial.

3. Portez votre attention sur les sensations physiques présentes dans votre corps

Il ne s’agit pas d’analyser le profond émoi qui vous traverse mais bien d’être attentif à votre corps. C’est le moment de laisser pleine place au sensoriel. Que ressentez-vous dans votre corps, quand vous êtes dans cet ascenseur ? Avez-vous mal au ventre ? Des difficultés à respirer ? Votre dos est-il empli de tensions ? S’intéresser à vos sensations physiques lors de cette expérience porte un double intérêt.

En vous focalisant sur vos ressentis physiques, votre intellect n’est plus tout entier dévoué au stress et à la recherche de solution. On ramène l’attention sur son corps et sur l’instant présent. À force de pratiquer, on apprend aussi à l’intellect que la meilleure solution face à une émotion désagréable c’est la régulation émotionnelle plutôt que la fuite.

4. Laissez ces sensations évoluer, se transformer d’elles-mêmes

En décrivant ce que vous ressentez dans votre corps face à cet événement, vous remarquerez que vos sensations changent. Elles vont prendre de plus en plus de place. Certaines sensations deviennent plus présentes que d’autres. Certaines disparaissent plus rapidement que vous ne vous l’imaginiez.

5. Laissez faire, sans contrôle, sans a priori

L’important est d’accueillir tous vos ressentis sans jugement. Il faut être spectateur de vos sensations. Ne cherchez pas à les entraver. Une fois de plus, n’analysez pas ce que vous ressentez. En un mot comme en cent… Lâchez prise ! Vivez-le pleinement. Cet exercice vous pousse à vous ancrer dans l’instant présent. On apprend réellement à harmoniser l’équilibre entre intellect et sensoriel dans la gestion de ces émotions.

6. Jusqu’à l’apaisement

À la fin de ce processus, les ressentis s’estompent et vous vous sentez apaisé. On constate que la moyenne pour revenir à un esprit calme, un état avant l’émotion, se situe entre 10 à 30 secondes. Ce temps est propre à chacun, certaines personnes sujettes à des blocages émotionnels ont constaté des durées aussi différentes que 1 min… ou 8 secondes ! Pour la majorité d’entre eux, à force de pratique, ils ont dépassé le blocage auquel ils faisaient face. Et vous ? Vous êtes-vous libéré de votre peur de l’ascenseur ?

Sans ces grandes ou petites peurs qui peuplent le quotidien, vous libérez de l’espace mental et de l’énergie pour vivre les expériences que vous souhaitez. Comme dans beaucoup de domaines dans nos vies, l’essentiel pour la réussite de la régulation émotionnelle c’est de prendre l’habitude de la pratiquer. Appliquez les 6 étapes de la régulation émotionnelles à chaque fois que vous en ressentez le besoin.

Vous vous rendrez vite compte que vous vous libérez peu à peu de vos blocages émotionnels. Tentés ? Alors, à la prochaine situation importune au travail ou chez vous, vous aurez à votre disposition le puissant outil qu’est la régulation émotionnelle. Cela ne vous coûtera pas grande chose d’essayer, si ce n’est… 30 secondes de votre temps !

Si cet article vous a plu, n’hésitez pas à le partager avec votre entourage :) !

Vous avez apprécié l'article ? Notez-le !

Moyenne : 4.6 / 5. Nombre de votes : 13
The following two tabs change content below.

Anaïs Arlot

Mon navire (c’est un fameux trois-mâts...) de rédactrice web SEO sillonne l’océan d'informations qu’est le web ! Je rejoins la flotte de mes clients pour les aider à voguer dans ces eaux troubles et s’assurer que leur message arrive à bon port : leur cible. Hardi matelot, l’aventure nous attend !

Derniers articles par Anaïs Arlot

Anaïs Arlot

Mon navire (c’est un fameux trois-mâts...) de rédactrice web SEO sillonne l’océan d'informations qu’est le web ! Je rejoins la flotte de mes clients pour les aider à voguer dans ces eaux troubles et s’assurer que leur message arrive à bon port : leur cible. Hardi matelot, l’aventure nous attend !

Partagez cet article sur :

Laissez un commentaire !

Merci d'avoir choisi de laisser un commentaire, vos commentaires seront modérés conformément à notre charte de commentaire.

Voir les commentaires

  • Merci pour cet article très intéressant. Je ne connaissais la méthode que de nom et j'avais l'impression que c'était une méthode obscure, compliquée...en fait c'est simple en théorie et basé sur la pleine conscience

    • Merci pour votre commentaire. :) Je suis contente d'avoir pu rendre la méthode plus claire !
      Et oui, c'est comme ça que je le vois également.

Articles récents

Comment surmonter un deuil ?

“Le temps efface tout” vous diront certains. Mais peut-il vraiment venir à bout de la douleur et du chagrin engendrés… En savoir plus »

2 septembre 2020

Le leadership : les 5 principes pour devenir un bon leader ?

"Le leadership n'est pas une position ou un titre, c'est un comportement et un exemple à donner." – Donald McGannon Qu'est-ce… En savoir plus »

19 août 2020

Les bienfaits de la sonothérapie pour vivre en harmonie au quotidien

Le pouvoir thérapeutique du son fait partie intégrante de la civilisation humaine depuis la nuit des temps. De nombreuses civilisations… En savoir plus »

2 août 2020

L’intelligence émotionnelle : Comment la développer ?

"Les émotions peuvent se mettre en travers de votre chemin ou vous guider sur le bon chemin." – Mavis Mazhura Depuis… En savoir plus »

22 juillet 2020

Entreprendre : Les 7 erreurs à éviter !

Créer son entreprise n’est pas la chose la plus compliquée en soi. Vous allez à la chambre du commerce, vous… En savoir plus »

16 juillet 2020

Système de valeurs : ce qui est réellement important pour vous !

Nous allons découvrir aujourd’hui un outil très utilisé dans le monde du coaching : le système de valeurs. Nous avions déjà abordé… En savoir plus »

5 juillet 2020