Comment vaincre la tristesse et retrouver son bien-être ?

4.6
(8)

Nous considérons généralement la tristesse comme une émotion négative qui nous gâche la vie. Elle est alors souvent refoulée pour tenter de ne pas la subir. Pourtant, toute émotion a sa raison d’être. C’est l’une des manières de notre cerveau de nous communiquer une information précieuse.

Laisser ce sentiment s’exprimer peut donc être une véritable opportunité pour apprendre davantage sur soi et avancer. Il ne s’agit pas pour autant de la porter indéfiniment. C’est pourquoi je vous propose 9 stratégies efficaces pour vaincre la tristesse.

Apprivoiser la tristesse

La tristesse est une émotion primaire chez l’être humain. Vaincre la tristesse ne signifie pas l’ignorer ou la repousser. Comme tout problème de la vie, fuir n’est pas une solution. Elle ne disparaîtra pas comme par enchantement. Ainsi, il est nécessaire de l’apprivoiser, c’est la toute première étape à entreprendre.

1. Identifier la source de son chagrin

Pour cela, il faut apprendre à la reconnaître dans ses moindres détails. Pour l’accueillir convenablement, commencez par identifier la source de votre état mélancolique. Parfois, nous ne savons pas toujours pourquoi nous ressentons de la peine. Dans ce cas, réfléchissez aux divers événements qui ont eu lieu dans votre vie. Car les raisons qui l’expliqueraient sont nombreuses :

  • La perte d’un être cher ;
  • Une séparation amoureuse ;
  • Une rupture amicale ;
  • L’isolement ;
  • La nostalgie ;
  • Un chamboulement hormonal ;
  • Etc.

2. Décrire l’émotion

Une fois que vous avez repéré les causes de votre désespoir, décrivez ce sentiment sur une feuille de papier. Expliquez comment il agit sur vous. Car la tristesse peut se présenter sous différents visages. Vous sentez-vous abattu(e) ? Avez-vous perdu le goût des aliments ? Vous n’avez plus aucune motivation pour quoi que ce soit ? Vous vous isolez pour vous cacher des autres ?

Parfois, la tristesse peut également être masquée par la colère ou le dégoût. Réfléchir sur les manières dont elle opère sur votre état permet de mieux la comprendre et par conséquent, de mieux vous connaître. Or, il est évident que la connaissance de soi est la base nécessaire pour que vous puissiez réaliser des actes en cohérence avec vos propres valeurs.

3. Accepter l’existence de sa tristesse

La manière la plus efficace pour avancer est d’accepter votre émotion. D’après la médecin psychiatre Stéphanie Hahusseau, la reconnaître et accepter qu’elle vous traverse permet de vous diriger vers un état d’être plus heureux. Ce sentiment thérapeutique est naturel, il n’est donc pas de votre volonté. Puisque vous n’êtes pas responsable de sa présence, il n’est pas utile de l’ignorer. Oser affirmer “je suis triste” est crucial.

Reconnaissez la tristesse simplement telle qu’elle est, sans la minimiser. Autorisez-la à s’exprimer en laissant libre court à vos larmes. En effet, pleurer est le moyen naturel le plus doux pour le corps de se soulager. Plus apaisé, vous aurez plus de recul pour faire face à la situation et agir efficacement pour vous libérer de votre tourment.

Vaincre la tristesse par l’action

La tristesse a tendance à générer de l’immobilisme et un repli sur soi. Vous reconnaissez être triste et vous avez identifié son origine. Vous êtes prêt à passer à l’étape supérieure : Agir. Passer à l’action vous permet de retrouver confiance en vous et de réenclencher le mécanisme de créativité. Ne pas rester dans l’immobilité est primordial dans le processus de libération.

4. Pratiquer une activité plaisante

Si vous avez interrompu une activité de loisir qui vous plaisait et qui vous faisait du bien, n’hésitez pas à la reprendre rapidement. Initialement, vous appréciez lire, faire du scrapbooking ou jouer d’un instrument ? Si vous ne vous sentez pas suffisamment motivé car la vague de tristesse n’a pas encore complètement disparu, ne soyez pas découragé. Vous venez à peine de l’apprivoiser.

Forcez-vous tout de même à reprendre votre ancienne occupation en ayant conscience que votre chagrin s’apaisera peu à peu. Si vous n’avez pas de passe-temps, repérez ce que vous appréciez dans votre quotidien. Affectionnez-vous les bains chauds habituellement ? Écouter de la musique, bricoler, tester des recettes culinaires ou regarder des films vous procuraient du plaisir ? Mettez-vous à l’œuvre tout simplement. Vous en tirerez bientôt les bénéfices.

5. Pratiquer une activité sportive

Il s’agit là encore de s’obliger à se mettre dans l’action. Pour quel sport opter ? Avant tout celui que vous aimez. Si vous avez un attrait pour le footing ou la natation, allez-y. Mais entraînez-vous régulièrement pour vous assurer d’accéder à un bien-être quotidien. En effet, bouger, sauter, être en mouvement, stimulent la libération des endorphines et de la dopamine. Ce sont des neurotransmetteurs reconnus pour susciter une sensation de plénitude après l’effort.

Bien plus, si vous pensez être prêt (ou presque) à entrer en contact avec d’autres personnes, il est même préférable de s’entraîner à plusieurs. Proposez par exemple à un ami qui coure à votre rythme de vous rejoindre dans vos sorties running. Ou pourquoi ne pas tenter la danse en couple ? Ou un sport collectif ? Le partage et le sourire communicatif du partenaire ou des coéquipiers vous seront d’une véritable ressource pour retrouver de la joie.

6. Pratiquer la méditation pour vaincre la tristesse

La combinaison de la méditation avec un entrainement musculaire est idéale pour atténuer vos idées sombres. Effectivement, lorsque vous vivez dans l’accablement, la manière dont vous percevez le monde qui vous entoure est déformée. Vous entrez alors dans un cercle vicieux, car les pensées fondées sur cette représentation viennent renforcer votre chagrin.

Cela se poursuit ainsi continuellement jusqu’à ce que vous portiez votre regard vers une autre direction. S’exercer à la méditation de la pleine conscience est parfait pour avoir une vue d’ensemble sur vos pensées, vos émotions présentes et vos sensations corporelles. Vous pourrez ainsi établir de nouvelles intentions pour vous-même. Pour vaincre la tristesse méditez ainsi :

  • En position assise, les yeux mi-clos ou clos, portez votre attention sur votre respiration ;
  • Puis, progressivement lorsque votre tristesse surgit, laissez-la venir à vous. Restez dans l’instant présent et observez-la ;
  • Enfin, portez volontairement votre attention sur les sensations de votre corps.

Vaincre la tristesse en la libérant

Laisser s’exprimer votre amertume à travers vos paroles, vos mots ou par votre sens de créativité est fondamentale pour l’expulser en dehors de votre être. Vous dépasserez ainsi vos tourments.

7. Communiquer avec son entourage

Dans des situations éprouvantes, recevoir de l’affection et de l’empathie est une chance inouïe car il est toujours rassurant d’avoir une épaule sur laquelle s’appuyer. L’interaction et l’ouverture d’esprit dans le partage est par ailleurs une nécessité dans l’amélioration psychologique. Pour affronter des émotions difficiles, se confier à son entourage apporte un soulagement considérable.

Et bien même que votre ami ou votre proche ne soit pas en mesure de comprendre ce que vous éprouvez dans sa totalité, lui partager votre chagrin vous sera d’une grande aide. En effet, prononcer des mots qui définissent votre mal-être vous évitera de maintenir la tristesse enfouie au plus profond de vous. Autrement, cela provoquerait des blessures qui cicatriseraient mal et ce sentiment risque de resurgir.

8. Tenir un journal émotionnel

Il y a un temps pour s’entretenir avec les personnes qu’on aime et un temps pour se consacrer à soi. Seul, au calme, il est plus facile de se connecter à soi et d’écouter attentivement ce que vos émotions ont à vous confier. Tenir un journal est alors idéal pour coucher toute forme d’émotion. Évidemment écrire uniquement ce qui est morose risque de vous plonger dans le pessimisme. Alors décrivez également vos moindres sensations agréables, complétez par des ressentis plaisants crée ainsi un équilibre dans votre vision de la vie.

Écrivez ce que le sport ou la méditation par exemple vous a procuré de positif. Lorsque vous posez vos sensations sur le papier, vous les autorisez à s’exprimer librement à travers votre plume. C’est une solution efficace pour apprendre à mieux se connaître. Par conséquent, vous développerez votre intelligence émotionnelle. Vous vous offrez ainsi une perspective d’évoluer vers l’apaisement, l’épanouissement et la créativité.

9. S’exprimer grâce à l’art

Parfois, les mots ne suffisent pas. Dans ce cas, la peinture, le dessin ou le modelage sont aussi des moyens efficaces pour vous libérer de la tristesse. Le langage verbal laisse alors place au langage de la créativité. L’art devient ainsi une nouvelle manière d’entreprendre un travail personnel. Elle vous offre une occasion d’exprimer vos ressentis sous forme tactile ou plastique et visuelle, en sollicitant vos sens.

En vous mettant en mouvement pour donner forme à une toile ou une feuille blanche, à une motte de terre, vous puisez au plus profond de vous pour poser les problématiques de l’inconscient sur un support concret. Nous savons tous qu’une œuvre d’art ne peut être conçue qu’avec les émotions de l’artiste qui transmet un message.

Vous avez à présent toutes les cartes en main pour mettre fin à la tristesse. Cet état naturel n’est que passager et bénin. Si vous appliquez rigoureusement toutes les stratégies citées, vous ressentirez tous les effets bénéfiques.

Malgré tout, si vous continuez à vous lever épuisé, à maigrir, à souffrir et à ne percevoir aucune satisfaction furtive, même devant un film humoristique ou un souvenir agréable, la clé est de vous faire aider par un professionnel. Car ce sont là des signes qui se rapprochent de la dépression. Cette dernière n’est pas une émotion naturelle, mais une pathologie.

Si cet article vous a plu, n’hésitez pas à le partager avec votre entourage :) !

Vous avez apprécié l'article ? Notez-le !

Moyenne : 4.6 / 5. Nombre de votes : 8
The following two tabs change content below.

Catherine LUCONTHE

Rédactrice Web SXO, transportée par le développement personnel, la psychologie, la nature, l'enfance et les sciences en général.

Derniers articles par Catherine LUCONTHE

Catherine LUCONTHE

Rédactrice Web SXO, transportée par le développement personnel, la psychologie, la nature, l'enfance et les sciences en général.

Partagez cet article sur :

Laissez un commentaire !

Merci d'avoir choisi de laisser un commentaire, vos commentaires seront modérés conformément à notre charte de commentaire.

Voir les commentaires

    • Bonjour Allinieu,
      Je suis heureuse d'avoir contribué à votre sentiment de bien-être.
      Bien à vous,

  • Merci pour cet article. En effet, se sortir de la tristesse ou d'une dépression passagère n'est vraiment pas facile.
    Il existe cependant quelques pratiques à mettre en place qui peuvent permettre de rester un minimum productif(ve) durant la période.

    • Bonjour Anelion Viergina,

      Je suis ravie d'apprendre que mon article vous ait apporté du soutien.
      Bon courage.

Articles récents

Les grands bienfaits de l’optimisme

Vous avez forcément entendu parler de l’optimisme, la capacité que certains ont à envisager l’avenir positivement. Pour les optimistes chaque épreuve… En savoir plus »

4 octobre 2020

Méthode Tipi : libérez-vous de vos peurs !

À quoi ressemblerait votre vie si vous pouviez en finir avec ces peurs qui vous envahissent et vous paralysent ?… En savoir plus »

16 septembre 2020

Comment surmonter un deuil ?

“Le temps efface tout” vous diront certains. Mais peut-il vraiment venir à bout de la douleur et du chagrin engendrés… En savoir plus »

2 septembre 2020

Le leadership : les 5 principes pour devenir un bon leader ?

"Le leadership n'est pas une position ou un titre, c'est un comportement et un exemple à donner." – Donald McGannon Qu'est-ce… En savoir plus »

19 août 2020

Les bienfaits de la sonothérapie pour vivre en harmonie au quotidien

Le pouvoir thérapeutique du son fait partie intégrante de la civilisation humaine depuis la nuit des temps. De nombreuses civilisations… En savoir plus »

2 août 2020

L’intelligence émotionnelle : Comment la développer ?

"Les émotions peuvent se mettre en travers de votre chemin ou vous guider sur le bon chemin." – Mavis Mazhura Depuis… En savoir plus »

22 juillet 2020