Comment pardonner à ceux qui nous ont fait du mal ?

4.6
(5)

“Pardonner c’est libérer un prisonnier et découvrir que ce prisonnier c’était vous.” – Lewis B. Smedes

Qu’il s’agisse d’un conjoint infidèle, d’un parent qui vous a laissé tomber enfant, ou d’un ami qui a révélé vos secrets, nous devons tous faire face à la question du pardon. Doit-on vraiment pardonner, et si oui comment ?

Maintenant que vous avez été lésé et que la vague initiale d’émotion est passée, vous êtes confronté à un nouveau défi : pardonnerez-vous à cette personne ? En pardonnant, vous abandonnez vos griefs et votre rancœur pour vous permettre de guérir.

Pardonner a des effets très concrets, certaines recherches ont montré que pardonner réduit l’anxiété, la dépression de même qu’il diminue le taux de mortalité.

Bien qu’il n’y ait que des bénéfices de pardonner aux autres, en pratique, le pardon peut parfois sembler impossible. Pour cela, nous devons mieux comprendre ce qu’est le pardon.

Ce que le pardon n’est pas

Pour apprendre à pardonner, nous devons déjà savoir ce que pardonner n’est pas. En effet, la plupart des personnes ont à l’esprit au moins quelques idées fausses sur le pardon. Voici 7 choses que pardonner ne veut pas dire :

  1. Pardonner ne veut pas dire que vous excusez les actions de cette personne.
  2. Pardonner ne veut pas dire que vous êtes obligé de dire à cette personne que vous la pardonnez.
  3. Pardonner ne veut pas dire que vous n’avez plus rien à ressentir lorsque vous repensez à cet événement.
  4. Pardonner ne veut pas dire qu’il n’y a plus rien à résoudre dans votre relation, et que tout est parfait maintenant.
  5. Pardonner ne veut pas dire que vous devez oublier que cet incident s’est produit.
  6. Pardonner ne veut pas dire que vous devez garder cette personne dans votre vie.
  7. …Et pardonner n’est pas quelque chose que vous devez faire pour l’autre personne, ou simplement parce qu’on vous le demande.

Lorsque vous pardonnez, vous acceptez la réalité de ce qui s’est produit et vous trouvez un moyen de vivre en paix avec cela. C’est un processus graduel, et vous n’êtes pas obligé de garder le contact avec cette personne à qui vous pardonnez.

Le pardon n’est pas quelque chose que vous faites pour la personne qui vous a fait du tort. C’est quelque chose que vous faites pour vous uniquement. Vous ne laissez pas cet événement vous gâcher votre vie.

Alors si pardonner est quelque chose que vous faites pour vous-même et que cela vous aide à guérir, pourquoi est-ce si difficile ?

Tout simplement parce que pardonner demande un effort, la volonté de pardonner. Parfois, vous n’avez pas cette force car la blessure est trop profonde, ou bien que l’autre personne a trop abusé de la situation et/ou n’en éprouve aucun regret.

Ainsi, il ne sert à rien d’essayer de pardonner à quelqu’un sans avoir identifié, ressenti, exprimé et relâché votre colère et douleur.

Comment réussir à pardonner ?

Lorsque vous avez pris la décision de pardonner, il est nécessaire de passer par plusieurs étapes. Voici les 10 étapes pour réussir à pardonner :

1. Laissez sortir votre rancœur et vos ressentiments

Vous ne pourrez jamais tourner la page tant que vous garderez cette haine de l’autre personne à l’intérieur de vous. Vous continuerez d’y penser et cela empoisonnera votre vie et vos relations. Acceptez le fait qu’il est impossible de changer le passé.

Mais permettez-vous d’exprimer honnêtement ce que vous ressentez. Repensez à cet événement puis dites seul(e) et à haute voix : “Je suis en colère parce que ____ a trahi ma confiance et j’accepte que cela se soit passé.” ou encore “J’accepte que cela se soit produit et comment cela m’a fait me sentir.”

Acceptez ce que l’autre personne a fait et reconnaissez que vous n’avez aucun contrôle dessus. Mais vous pouvez contrôler la manière dont vous réagissez face à cette situation. Bien sûr, cela n’arrivera pas du jour au lendemain.

Malgré tout, vous devez en faire une priorité, et laisser aller votre rancœur. Faites de la cohérence cardiaque ou l’exercice des bonhommes allumettes pour évacuer ces émotions négatives. Si besoin, demandez l’aide d’un thérapeute si cela ne suffit pas.

2. Prenez du recul sur la situation

Au fur et à mesure que vous progressez vers le pardon, prenez du recul et pensez objectivement à cette peine que vous avez ressenti. Est-il possible de pardonner un tel acte, ou bien est-ce quelque chose à laquelle vous ne penserez plus d’ici un mois ?

Demandez-vous : “Est-ce que j’y penserai encore dans 6 mois, un an ?”. Vous seul(e) pouvez le décider.

N’oubliez pas votre morale et vos croyances personnelles lorsque vous analysez la situation avec du recul. Car cela vous permettra de savoir comment gérer votre relation avec cette personne.

Si pour vous l’infidélité est un acte très grave, alors couper les liens avec cette personne sera nécessaire pour pardonner (ce qui ne signifie pas oublier !). À l’inverse, si vous pensez que c’est un acte compréhensible et que vous pouvez passer au-delà, alors pardonnez tout en gardant les liens avec cette même personne.

3. Repensez au positif dans la relation

Lorsqu’une personne nous fait du mal, nous avons vite fait de la dépeindre comme un monstre sans cœur. Pourtant n’y a-t-il pas des moments où vous aviez des conversations amusantes ou intelligentes ? Des moments où vous vous êtes mutuellement rendu service ?

Où vous étiez tout simplement heureux ou satisfait de savoir qu’il ou elle faisait partie de votre vie ?

Faites la liste de toutes les petites choses que vous avez apprécié chez cette personne. Notez toutes ses qualités, toutes les choses positives qu’il ou elle a fait un jour pour vous. Allez du plus anodin aux choses les plus importantes pour vous.

Peut-être découvrirez-vous que ses bonnes actions dépassent ces actes qui vous ont blessé ?

4. N’hésitez pas à communiquer aux autres votre ressenti

Souvent, il est utile de ne pas garder pour soi ses sentiments négatifs. Si vous êtes blessé et en colère à cause de ce qui s’est passé, alors en parler à quelqu’un d’extérieur à la situation, peut vous permettre de gagner en perspective. De voir les choses différemment peut-être.

Ne sous-estimez pas les conseils et l’aide que les autres peuvent vous apporter sur les situations que vous vivez. Bien entendu, ne parlez de vos problèmes qu’aux personnes à l’écoute, qui ne vous jugeront pas ni ne vous critiqueront.

Pour cela, discutez-en uniquement avec un(e) ami(e) de confiance ou un membre de votre famille dont vous appréciez l’opinion.

5. Laissez-vous du temps

Un aspect très important pour pouvoir pardonner, est de vous laisser du temps pour penser. Si quelqu’un vous a fait du tort, que ce soit quelqu’un de proche ou une simple connaissance, il est nécessaire de laisser la situation se tasser un peu.

Cela vous permettra de ne pas agir dans le feu de l’action, et faire quelque chose que vous regretteriez.

Aussi, vous comprendrez peut-être les motivations que cette personne avait, lorsqu’elle vous a dit ces mots blessants. Bien sûr, si vous vivez avec cette personne qui vous a blessé, il est peut-être temps de trouver un autre endroit où aller, le temps de prendre ce recul.

Si vous ne vivez pas ensemble, mettez en pause votre relation et ne renouez les liens que lorsque vous vous sentez prêt(e) à le faire.

6. Parlez-en à la personne concernée

Lorsque vous vous sentirez prêt(e) à le faire, même si ce n’est pas une obligation. Exprimez les émotions que l’autre vous a fait ressentir par ses actions. Soyez le plus honnête possible, et parlez de la peine que cela vous a fait.

Ne laissez pas les émotions exploser violemment, même si vous pensez que cela est justifié. Prenez de grandes respirations entre chaque phrase, en essayant d’être le plus raisonnable possible.

Imaginez comment vos mots sortiraient de la bouche de l’autre personne, si besoin écrivez-les par avance et entraînez-vous devant un miroir pour dire exactement ce que vous voulez sans blesser l’autre en retour.

Regardez la personne dans les yeux et parlez lentement, en utilisant le Message-Je de la méthode Gordon pour rester objectif.

Utilisez des phrases comme : “Je me suis senti blessé lorsque tu as répandu des rumeurs sur moi, parce que je ne pense pas avoir fait quoi que ce soit pour le mériter.” ou bien “Je me suis senti blessé lorsque tu m’as trompé, parce que j’ai toujours été loyal et dévoué dans notre relation et j’ai pensé que tu agirais de la même façon.”

Utilisez la formule “Je me suis senti ____ lorsque ______ parce que _____ ” pour exprimer votre ressenti, plutôt que de parler des choses négatives qu’il ou elle a fait.

7. Ecoutez l’autre version de l’histoire

Si vous avez eu le courage de partager avec l’autre personne votre ressenti, alors écoutez ce qu’elle a à vous dire. Ecoutez-la activement, sans l’interrompre, pour découvrir sa version de l’histoire.

N’hésitez pas à faire reformuler et clarifier ce que l’autre personne vous dit. Par exemple, “Donc ce que tu disais c’est que…”. Ne soyez pas sur la défensive ni sur l’offensive. Prenez de grandes respirations et prenez du recul, si vous ressentez la colère monter par rapport à ce qui est dit.

Même si l’empathie est la dernière chose que vous voudriez montrer lorsque vous vous sentez blessé, elle peut vous être utile. Vous mettre à la place de l’autre, peut vous aider à comprendre ce que l’autre personne ressent. En retour, vous trouverez la force de ne plus être frustré et en colère contre elle.

8. Commencez à aller de l’avant

Lorsque la confiance a été brisée ou sérieusement entamée, il est normal de prendre du temps avant d’accepter à nouveau cette personne dans votre vie. Ne vous sentez pas obligé de la réintégrer immédiatement, si vous n’êtes pas prêt(e) à le faire.

Il vaux mieux d’ailleurs couper les ponts définitivement si vous n’imaginez pas un seul instant restaurer votre relation.

Reconstruire une relation prend du temps, nous devons laisser à l’autre l’occasion de nous prouver qu’il ou elle est capable de faire mieux. Si vous aviez l’habitude de vous balader ensemble plusieurs fois par semaine, réduisez la fréquence. Si la relation était plus intime, alors reprenez depuis le début, comme si vous veniez de rencontrer cette personne.

Ce n’est qu’en respectant votre rythme que vous pourrez restaurer votre relation, et vous permettre de pardonner.

9. Laissez le passé au passé

Évitez de ressasser continuellement ce qui s’est produit alors que vous cherchez à aller de l’avant. Continuer d’y penser vous empêchera d’avoir confiance en cette personne, et votre relation deviendra amère. L’important n’est pas de “pardonner et oublier” mais plutôt de pardonner et d’apprendre de cette expérience.

Lorsque votre conjoint(e) vous a trompé et que vous avez choisi de lui pardonner, comprenez que vous pouvez maintenant reconnaître les signes d’une possible tromperie, ou que vous avez une meilleure idée des causes d’infidélité et ne plus laisser cela se reproduire.

Chaque situation qui se produit dans votre vie est une occasion d’apprendre, et de rendre votre relation (ou vos futures relations) plus fortes et meilleures.

Si vous remarquez que vous ressassez le passé, alors focalisez-vous sur le moment présent. Prenez une grande respiration et concentrez-vous sur ce qu’il y a autour de vous. L’odeur dans la pièce, la conversation avec votre ami, le contact de vos vêtements sur votre peau, etc.

10. Parfois tourner la page implique de couper les liens

Soyez honnête avec vous-même, admettez que vous ne pouvez pas lui pardonner si ce n’est pas le cas. Malheureusement, il arrive que nous pensons être capable de pardonner, mais nous sommes obligés de nous rendre à l’évidence que c’est impossible lorsque vous repassez du temps avec lui ou elle.

Continuer à cultiver une relation platonique ou romantique, alors que vous êtes incapable de pardonner n’est pas bon pour vous. De même que rester ami(e) avec votre ex-conjoint(e) est souvent une excuse pour ne pas arrêter la relation.

Pourtant, l’amertume et le ressentiment referont surface chaque fois que vous verrez cette autre personne, et cela vous détruira peu à peu. Dès que vous avez pris conscience que le pardon n’était pas possible pour vous, alors coupez les liens, puis débarrassez-vous de votre rancœur (point n°1).

Le mot de la fin

N’oubliez pas de vous aimer vous-même. Car pardonner et pouvoir tourner la page implique de vous aimer et de vous pardonner à vous-même. Bien souvent, nous sommes plus durs envers nous-même qu’avec les autres.

Vous pouvez croire que vous n’êtes pas digne d’être aimé, ou que vous avez été trop difficile avec l’autre. Ce n’est pas le cas. Réalisez que vous avez fait tout ce que vous pouviez à ce moment-là, et acceptez les événements qui se sont produits.

Apprenez à vous détendre et à vous aimer, repensez à ce que vous avez réussi à faire jusqu’à aujourd’hui et vous verrez que ce qui s’est passé n’est qu’un événement dans votre vie, et pas votre vie toute entière. Vous avez encore de belles choses à découvrir.

Si cet article vous a plu, n’hésitez pas à le partager avec votre entourage smile !

Vous avez apprécié l'article ? Notez-le !

Moyenne : 4.6 / 5. Nombre de votes : 5
The following two tabs change content below.
Jeune hypnothérapeute passionné de développement personnel, je vogue sur le web pour vous transmettre les meilleures méthodes pour changer de vie. Visez l'excellence, et renouez aujourd'hui avec votre fabuleux potentiel !
Adam Fartassi

Jeune hypnothérapeute passionné de développement personnel, je vogue sur le web pour vous transmettre les meilleures méthodes pour changer de vie. Visez l'excellence, et renouez aujourd'hui avec votre fabuleux potentiel !

Partagez sur :

Laissez un commentaire !

Nous sommes heureux que vous ayez choisi de laisser un commentaire. Merci de garder à l'esprit que les commentaires sont modérés conformément à notre Police de commentaire. Votre adresse mail est requise mais ne sera pas publiée.

Voir les commentaires

  • c'est la meilleure façon de contribuer à un monde meilleur, semer l'amour et bannir la haine. L'apprentissage permanent est justement l'outil le plus puissant conduisant à l'accomplissement de soi. Merci d'exister Coach et gratitude à ce que tu fais Adam.

  • Merci Adam pour cet article sur le pardon, c'est vraiment un sujet important, j'aime beaucoup cette définition "être en paix avec soi-même" car c'est ça dont il s'agit, le but est d'avancer dans notre vie, et la rancoeur est un obstacle dont on ne tire aucun avantage. Tous les bénéfices vont à la personne qui nous à causé du tord: notre temps, notre énergie, notre positivité qui est l'ingrédient indispensable au succès. C'est un peu comme une double sentence.
    Alors que décider de pardonner en suivant les étapes cités dans l'article dont j'ajouterais l'écriture (lorsqu'on écrit, c'est comme si les émotions négatives perdaient de leur impact une fois mis par écrit) on reprend le contrôle de sa vie on revit tout simplement.

    Comme tu l'as souligné exprimer ses émotions c'est important mais vivre dans la colère toute sa vie c'est destructeur et contre productif, comme je le disais c'est comme offrir un cadeau à la personne qui nous à fait du tord.

    Je finis par cette citation de Mark Twain: "La colère est un acide qui peut faire plus de mal au navire dans lequel il est stocké qu'aux choses sur lesquelles il est versé"

    • Bonjour Houria,

      Merci pour tes lumières, tu as tout à fait raison. La rancœur est un poison dont nous sommes les seules victimes. C'est pour cela que le pardon est important, pour guérir soi-même.

      Ecrire est une très bonne idée, surtout si la personne concernée est loin ou plus de ce monde. En rédigeant une lettre sur laquelle nous pouvons dire tout ce que nous n'avons pas osé dire ou exprimé comme émotions. Puis de la déchirer ou de la brûler.

      Adam.

  • Bonjour,

    Article intéressant comme souvent. Merci.

    Toutefois, pour note et correction:
    -> On pardonne quelque chose à quelqu'un
    ex: Mandela a pardonné l'apartheid à la nation Boer.
    -> On fait du mal à quelqu'un (= faire du tort // substantif)
    /vs./
    on fait mal quelque chose (= faire incorrectement // adverbe
    ex: on se souvient souvent mal de ses leçons de grammaire du primaire)

    Donc, en titre de votre article, il vous faut écrire:
    Comment pardonner à ceux qui nous ont fait du mal?

    Merci d'en tenir compte.
    Cordialement,

    Cassandre

    • Bonjour Cassandre,

      Merci d'avoir pris le temps de rédiger votre commentaire. Le titre est corrigé. :)

      Adam.

Articles récents

L’art de l’autodiscipline pour atteindre vos objectifs

Tout le monde connaît le mot “discipline”. Rien qu’à son évocation il produit des réactions étranges, qui vont de la… En savoir plus »

18 août 2019 22 h 22 min

L’Effet de Halo : Ce qui est beau est bien

Imaginez ce scénario : Juste devant vous se dresse un être habillé tout en blanc, baignant dans un léger halo… En savoir plus »

4 août 2019 15 h 30 min

Le Perfectionnisme : Comment s’en libérer ?

Êtes-vous un(e) perfectionniste ? Cherchez-vous à parvenir à un résultat parfait dans votre travail ? Ressentez-vous le besoin de perfectionner… En savoir plus »

28 juillet 2019 18 h 26 min

L’Ikigai : Trouvez le sens de votre vie !

Et si vous pouviez vivre plus longtemps… simplement en faisant ce que vous aimez faire le plus ? Cette théorie… En savoir plus »

21 juillet 2019 13 h 53 min

Comment développer son estime de soi quand on est timide, surtout à l’oral ?

L’objectif de cet article est d’aider les personnes qui se sentent timides à être plus confiantes. Avant toute chose, il… En savoir plus »

14 juillet 2019 14 h 42 min

Les 6 aliments à privilégier pour booster son moral

Parce que l’alimentation joue un rôle important sur l’humeur, découvrez dans cet article les 6 aliments à privilégier pour booster… En savoir plus »

1 juillet 2019 18 h 55 min