La résilience : Comment surmonter les difficultés ?

4.8
(8)

“Je peux être changé par ce qui m’est arrivé. Mais je refuse d’en être réduit à cela.” – Maya Angelou

La résilience est la capacité à rebondir face à des situations difficiles et d’éviter de céder à l’impuissance. Nos vies sont remplies de changements inattendus et parfois de virages à 180°, de moments troublants voire traumatisants. Certains de ces changements ou moments seront anecdotiques, tandis que d’autres peuvent remettre en question notre existence.

Dans tous les cas, un état d’esprit résilient vous aidera à mieux gérer ces situations mais aussi votre stress, à diminuer la probabilité de développer une dépression voire même de vivre plus longtemps. Cela vous permettra d’apprendre de vos expériences et de cultiver un optimisme réaliste en prenant soin de vous après un échec, en continuant à aller de l’avant dans votre vie quotidienne.

Voici quelques méthodes pour reprendre les rennes de votre vie, et vous préparer à accepter les moments difficiles.

Pour savoir si vous êtes résilient(e) ou non, voici sur cette page un petit questionnaire interactif basé sur le CD-RISC-10 (le test de référence en psychologie pour la résilience) en 10 questions.

1. Faites face aux situations difficiles

Il est souvent compliqué de rester calme dans les moments de difficulté, le stress vous empêchant de voir la situation avec lucidité. Gérer votre stress vous aidera non seulement à gérer les difficulté avec plus de sérénité, mais aussi à garder la tête froide et à affronter ce qui vous arrive plutôt que de fuir ou chercher à ignorer la situation.

Si vous êtes surmené(e) et fatigué(e), regardez s’il n’y a pas des tâches que vous pourriez retirer de votre agenda. Faites des activités agréables qui vous permettent de vous détendre complètement, et programmez-vous un moment spécifique pour le faire.

Considérez d’ailleurs le stress comme un signal d’alarme, si vous êtes stressé c’est que quelque chose vous inquiète, il est donc temps de s’y attarder et de régler la situation. Par exemple, au lieu de vous dire “Je n’ai pas assez de temps”, dites-vous “Je sais que je peux le faire, je dois juste m’organiser différemment.”

Méditer vous aidera également à faire le vide dans votre esprit et à diminuer votre stress. Des études ont montré qu’à peine 10 minutes de méditation peut vous relaxer autant qu’une heure de sommeil et vous aider à affronter vos problèmes.
Si vous avez l’impression d’être débordé ou au bord du burn-out, méditer vous aidera à ralentir et garder le contrôle de la situation.

Une autre alternative est le yoga, une étude de l’école de médecine de Harvard semble montrer que les personnes pratiquant le yoga sont moins sensibles aux accès de colère et plus à même de gérer les difficultés dans leur vie. Lorsque vous pratiquez le yoga et notamment en prenant des postures difficiles, cela vous pousse à développer votre endurance et ainsi votre capacité à “tenir bon” dans les moments difficiles, en trouvant les ressources qu’il faut pour rester calme et déterminé.

N’hésitez pas non plus à vous faire soutenir si besoin, maintenir de bonnes relations avec des proches ou des amis vous aidera à recevoir l’aide et le soutien dont vous aurez besoin lorsque les choses se corseront pour vous. Vous pouvez également compter sur les thérapies ou toutes les sources d’aide dont vous avez besoin, ce n’est pas un signe de faiblesse de demander de l’aide, c’est même l’inverse.

2. Cultivez votre résilience

Passer à l’action et attaquer de front vos problèmes favorisera votre capacité à faire face aux situations difficiles. Rester dans la passivité à ruminer des pensées et des idées négatives ne fera pas disparaître ce qui vous angoisse.

Si par exemple personne ne veut publier le roman que vous avez écrit, cela ne signifie pas que votre valeur se mesure dans la qualité de votre travail. Vous n’êtes pas la somme de votre travail, vous avez les capacités d’obtenir ce que vous désirez. Soyez fier d’avoir déjà mené à bien ce travail, et persistez dans votre voie ou bien essayez quelque chose de nouveau.

Si vous avez été licencié, ne vous laissez pas abattre et cherchez immédiatement un autre emploi. Profitez-en pour trouver quelque chose qui vous apportera plus et qui vous rendra plus heureux, même si cela implique de changer de carrière. Vous n’en n’avez pas l’impression aujourd’hui, mais dans quelques années vous être fait licencier sera sans doute la meilleure chose qui vous soit arrivée. Pensez aux côtés positifs de la situation et construisez une solution qui vous convient.

Cherchez votre but dans la vie. Avoir des buts et des rêves vous aidera à développer votre résilience. Quels que soient ces buts, petits ou grands, cela vous permettra d’apporter un sens à votre vie et vous donnera suffisamment d’énergie pour continuer à avancer. Faites une bucket-list, c’est-à-dire la liste de tout ce que vous aimeriez accomplir dans votre vie.

Gardez cette liste en sûreté et relisez-la régulièrement pour faire le point sur votre progression. Vivez votre vie en accord avec vos valeurs et vos convictions, ne faites pas de concessions là-dessus.

Au-delà d’avoir des buts, il est nécessaire de construire un plan pour les atteindre. Que vous cherchiez à obtenir un diplôme, à améliorer votre condition physique ou à surmonter une rupture, cela vous donnera la force et la motivation d’avancer.

Faites une liste de tous les objectifs que vous voulez atteindre le mois prochain, dans 6 mois et l’année à venir. Veillez aussi que chaque but soit SMART (Spécifique, Mesurable, Accessible, Réaliste et Temporel).

Faites le point semaine après semaine, mois après mois pour obtenir ce que vous désirez. Bien qu’il ne soit pas possible de tout planifier, avoir un plan vous aidera à garder une ligne directrice claire et ainsi à augmenter vos chances de succès. Parlez de vos buts à des personnes dont vous avez une haute opinion, cela vous motivera à aller jusqu’au bout d’après certaines études.

3. Adoptez un état d’esprit positif

Développer des pensées positives vous permettra de ressentir des émotions positives, ce qui en retour améliorera votre résilience. Bien sûr, il n’est pas simple d’être positif après une rupture amoureuse ou un accident grave. L’important est de rester lucide sur votre situation, car nous avons souvent tendance à amplifier les conséquences des situations négatives.

Même si dans un domaine particulier cela ne va pas comme vous le voulez (par exemple en amour), regardez s’il n’y a pas des choses que vous appréciez dans les autres domaines de votre vie. Si votre santé n’est pas bonne, pensez à votre entourage, à vos finances, à votre spiritualité, etc.

Repensez également à tout ce que vous avez réussi à faire dans votre vie jusqu’à aujourd’hui, quelle place a cet événement négatif sur l’ensemble de votre vie ? Aura-t-il le même impact dans 10 ans ? Prenez le recul nécessaire pour vous libérer de ces émotions négatives.

Acceptez le changement. D’après des recherches, c’est même la voie royale vers la résilience. Apprenez à voir les changements comme des défis plutôt que des bouleversements. Gardez un esprit ouvert et ne jugez pas immédiatement les personnes pour leur apparence, leurs actions ou ce qu’ils croient être juste. Cela vous aidera à percevoir le monde différemment et vous apprendrez forcément quelque chose de nouveau.

Essayez de nouvelles choses, aussi petites soient-elles. Que ce soit de rentrer chez vous par un autre chemin, lire d’autres genre de livres ou bien vous lancer dans une activité dont vous ne savez rien. Imaginez cela comme une opportunité de grandir, de vous adapter et surtout d’évoluer. Parfois les changements que nous vivons ne collent pas avec nos désirs, pourtant quelques temps après nous découvrons des aspects positifs qui nous avaient échappés sur le moment.

N’espérez pas non plus être positif constamment. Notre vie est remplie de moments de joie, de tristesse, de colère et bien d’autres émotions. Accepter que les émotions positives et négatives peuvent cohabiter est très important pour votre résilience. Ne cherchez pas à masquer vos émotions ou à les ignorer, mais prenez le temps de vous retirer pour les ressentir pleinement.

Il y aura également des obstacles et des problèmes dans votre vie comme dans celles de tout être humain. Parfois, nous imaginons que nous sommes les seuls à vivre des tragédies, pourtant ce n’est pas le cas. Il vous suffit de faire un peu de bénévolat dans des associations caritatives pour vous en persuader.

4. Développez votre capacité à résoudre les problèmes

Ne pas savoir comment gérer vos problèmes vous empêche d’être résilient(e). En ayant en tête des méthodes pour solutionner vos problématiques, vous deviendrez capable de les résoudre plutôt que de vous sentir impuissant(e). Voici quelques conseils pour voir les choses différemment :

  • Comprenez tout d’abord votre problème. Vous êtes peut-être insatisfait(e) de votre travail parce que vous n’êtes pas payé assez, mais si vous creusez un peu, vous verrez que c’est parce que vous ressentez que vous ne faites pas ce que vous aimez. Cela ouvrira la porte à d’autres problèmes que celui que vous aviez attaqué au départ.
  • Trouvez plus d’une solution. Il n’y a pas qu’une solution à un problème (par exemple quitter votre emploi pour vous lancer dans le bénévolat à plein temps), croire cela vous créera des difficultés sur le long terme parce que votre solution n’est pas pratique ou faisable. Faites plutôt la liste de toutes les solutions et sélectionnez-en 2 ou 3.
  • Lancez-vous. Evaluez votre solution et regardez à quel point elle vous aide à gérer votre situation. N’ayez pas peur de demander des retours aux autres. Si votre solution ne fonctionne pas, ne prenez pas cela pour un échec, mais un apprentissage.

Prenez l’habitude d’apprendre de vos erreurs. Concentrez-vous uniquement sur ce que vous pouvez maîtriser et lâchez prise sur le reste. Regardez les apprentissages que vous avez tirés de vos erreurs, tout n’est pas non plus qu’une question de malchance.

Si vos trois dernières relations ont échoué, il est temps de regarder plus longuement le rôle que vous avez joué dans cet échec. Remarquez les comportements et les phénomènes qui se reproduisent dans votre vie, c’est un bon moyen d’éviter de revoir les mêmes conséquences. Ne rien faire, ne pas agir est aussi une action dont vous êtes responsable.

La façon dont vous pensez peut aussi renforcer ou au contraire saper votre résilience. Voyez-vous les événements négatifs comme temporaires ou bien permanents ? Imaginons que vous avez raté un entretien d’embauche. Diriez-vous plutôt “Bon, je n’ai pas eu le job” ou bien “Personne ne m’embauchera jamais de toute façon” ?

Avez-vous l’habitude de laisser les événements affecter d’autres pans de votre vie ? Dites-vous “Je n’ai pas de bonnes connaissances sur le sujet” ou bien “Je suis stupide et je ne sais rien d’utile” ? Avez-vous également l’habitude de vous blâmer lorsque tout ne va pas comme vous le désirez ? Diriez-vous “Cette relation n’a pas fonctionné parce que nos valeurs et points de vue étaient incompatibles” ou bien “Il/Elle est parti(e) parce que je ne mérite pas d’être aimé et je ne suis pas une bonne personne” ?

Ce type de pensées négatives peut vous empêcher de chercher une solution à un problème. Lorsque vous pensez que VOUS êtes le problème, il n’existe pas de solution et vous resterez impuissant(e) face à la situation que vous vivez.

À l’inverse, lorsque vous prenez conscience que cet événement fait partie de la vie et qu’il arrive que certaines choses échouent, alors vous êtes plus disposé(e) à trouver la solution pour vous sortir de là.

5. Kintsugi : L’art de la résilience

Le Kintsugi est un art japonais qui consiste à réparer un objet en céramique en saupoudrant les fêlures d’or, pour les souligner. C’est également une métaphore qui explique que nous sommes parfois “brisé” par certains événements, mais que nous n’avons pas besoin de les cacher ou de faire comme si de rien n’était. Parfois ces blessures dont on peut voir les cicatrices sont aussi des marques de courage, de force et de résilience.

Nous pouvons être brisé par certaines épreuves de la vie, mais ce n’est pas la fin du chemin, nous devons prendre le temps de ramasser les morceaux, peut-être en les redécouvrant sous un autre angle, puis de les replacer un à un avec patience en permettant à notre corps et à notre esprit de guérir et se réparer.

Nous ne sommes pas parfaits, ni invincibles, chaque cassure ou fêlure sera alors l’occasion de vivre un changement, peut-être de penser et composer différemment sa vie, d’être meilleur(e). Cela vous permet progressivement de faire la paix avec votre passé et envisage l’avenir sereinement.

Pour aller plus loin : Kintsugi – L’art de la résilience, de Céline Santini.

Si cet article vous a plu, n’hésitez pas à le partager avec votre entourage :) !

Vous avez apprécié l'article ? Notez-le !

Moyenne : 4.8 / 5. Nombre de votes : 8
The following two tabs change content below.
Jeune hypnothérapeute passionné de développement personnel, je vogue sur le web pour vous transmettre les meilleures méthodes pour changer de vie. Visez l'excellence, et renouez aujourd'hui avec votre fabuleux potentiel !
Adam Fartassi

Jeune hypnothérapeute passionné de développement personnel, je vogue sur le web pour vous transmettre les meilleures méthodes pour changer de vie. Visez l'excellence, et renouez aujourd'hui avec votre fabuleux potentiel !

Partagez cet article sur :

Laissez un commentaire !

Merci d'avoir choisi de laisser un commentaire, vos commentaires seront modérés conformément à notre charte de commentaire.

Voir les commentaires

  • très bel article, et très riche en enseignements. je vous remercie de m'avoir permis d'en profiter gratuitement.

  • Merci pour tous ces conseils. Je pratique déjà le yoga et la méditation et je suis tout à fait d'accord avec ce que vous avez écrit

Articles récents

Système de valeurs : ce qui est réellement important pour vous !

"Les valeurs sont comme des empreintes. Personne n'a les mêmes, mais on peut voir leurs traces sur tout ce que… En savoir plus »

5 juillet 2020

La phobie sociale : 7 exercices pratiques

3 à 13 % de la population est concernée par la phobie sociale selon le manuel diagnostique et statistique des troubles… En savoir plus »

11 juin 2020

Pensée en arborescence : vivre avec un cerveau en ébullition

Je réfléchis trop. Mon cerveau s’emballe. J’analyse tout, tout le temps. Vous êtes vous déjà surpris à prononcer ces phrases… En savoir plus »

28 mai 2020

Comment développer son assertivité ?

Vous trouverez que vos amis sont envahissants ? Vos parents arrivent facilement à vous rendre coupable ? Êtes-vous souvent fauché(e)… En savoir plus »

17 mai 2020

Le MBTI : Un système pour transformer votre vie

Vous êtes-vous déjà demandé pourquoi vous avez plus d'énergie pour certaines situations, alors que d'autres vous fatiguent et vous stressent ?… En savoir plus »

5 mai 2020

Comment vaincre la tristesse et retrouver son bien-être ?

Nous considérons généralement la tristesse comme une émotion négative qui nous gâche la vie. Elle est alors souvent refoulée pour… En savoir plus »

28 avril 2020