Les grands bienfaits de la Méditation

méditation

« Les affaires du monde se poursuivront éternellement. Ne retardez pas la pratique de la méditation. » – Milarepa

5 grands bienfaits de la méditation

Voici les cinq principaux bienfaits de la méditation, ce ne sont que quelques bienfaits parmi tant d’autres, qui vous permettront de comprendre un peu mieux l’intérêt de cette pratique smile

1. Gagner en paix intérieure

Avez-vous pris l’habitude de ranger et nettoyer votre chambre ? Lorsque vous n’entretenez pas votre chambre durant un certain temps, la saleté va tellement s’accumuler que la pièce deviendra invivable. L’air respiré sera pollué. Vos affaires seront désordonnées ou en vrac. Vous ne serez plus aussi productif qu’avant.

Imaginez que votre corps est comme une pièce. Tous les jours, des tas d’ordures s’empilent en nous-mêmes, dans notre esprit, notre corps, notre cœur et notre âme. Ces déchets proviennent des pensées, émotions et énergies négatives. Ils peuvent provenir de différentes sources: les médias, les interactions avec des gens, notre environnement, notre travail, ou même auto-générées en nous. Si vous ne méditez pas régulièrement, ces ordures s’accumulent au fil du temps en vous. Vous devenez une véritable poubelle vivante, n’accumulant que des pensées et émotions indésirables.
N’avez-vous jamais vécu des moments où des mauvaises pensées vous venaient à l’esprit, semblant sortir de nulle part, alors que vous n’y pensiez pas l’instant d’avant ? Des moments où des souvenirs négatifs refaisaient surface alors que vous ne vouliez pas vous en rappeler ? Tout cela fait partie des déchets encombrants que vous avez accumulés en vous, au lieu de les jeter et vous en débarrasser.

Lorsque vous méditez, vous éliminez ces ordures de votre système, comme lorsque vous nettoyez votre chambre. Vous chassez la négativité et vous n’êtes plus embourbée par elle. Pour les personnes qui n’ont jamais médité, cela peut prendre une période de temps plus longue pour enlever toute cette négativité du passé. Tout comme le nettoyage d’une maison très sale prendra plus de temps et d’efforts avant d’être remise en état.

Après des méditations régulières, je suis arrivé au point de vivre un calme absolu dans mon esprit. Cela m’a fait réalisé combien mon esprit était bruyant avant de m’être lancé dans la méditation, et cela je ne m’en serais jamais rendu compte si je n’avais pas pu comparer avec maintenant. C’est un état que vous ne pouvez qu’expérimenter par vous-même après avoir commencé à méditer. Votre esprit devient si calme que vous pouvez littéralement « entendre » les pensées lorsqu’elles vous viennent à l’esprit. Cela a augmenté ma conscience de mes pensées, ce qui m’amène à parler du deuxième avantage qui est l’amélioration de votre conscience de soi.

2. Améliorer votre conscience de soi

D’après le Dr Daniel Amen dans « le bonheur s’apprend« , savez-vous que 60.000 pensées vous viennent à l’esprit tous les jours et que 80% d’entre elles sont négatives ? Savez-vous que bien que vous pensez tout le temps et 95% de ces pensées ne sont que la répétition de celles d’hier, avant-hier, etc ? Vous arrive-t-il de vivre des moments où vous n’êtes pas sûr de ce que vous pensez ou de ce que vous voulez ?

La méditation vous apporte plus de clarté dans vos pensées, vos désirs profonds et améliore votre conscience de soi. Cela vous permet de sortir de ce mode automatique, où vous ne faites que ressasser vos pensées de la veille, à la manière d’un disque rayé. Un esprit qui médite, peut faire le tri dans ces pensées et ne sélectionner que les pensées constructives et positives, tandis que les autres seront réduites au silence. En méditant, vous prendrez de meilleures décisions dans votre vie, en ayant un plus grand recul sur vos choix à faire. Sans cette clarté apportée par la méditation, vous devenez facilement influençable par des facteurs extérieurs à vous.

3. Vous devenez plus serein

Durant la méditation, vous arrêtez d’être fixé sur le monde physique, et vous commencez à devenir un observateur de votre réalité. Vous observez avec détachement les pensées et émotions qui vous traversent. Vous observez comment les gens agissent autour de vous. Vous observez les choses de votre environnement. Vous n’êtes plus dominé par votre ego et devenez plus aligné avec votre Être intérieur.

Avec ce détachement, vous devenez plus serein, calme et gardez la tête froide. L’écart entre un stimulus et votre réponse s’élargit. Vous augmentez la capacité d’analyse de votre esprit, même si tout se déroule en temps réel, vous avez plus de temps pour observer et traiter ce qui se passe autour de vous.
Si par le passé certains événements pouvaient vous amener à démarrer au quart de tour ou subir automatiquement une émotion négative, la méditation vous permettra d’empêcher ces réactions automatiques de se produire. Vous pourrez gérer ces événements objectivement, avec détachement sans que votre ego ne s’en mêle.

4. Vous devenez plus présent et inspiré

Cela provient de cet état de sérénité que vous vivez lorsque vous méditez. Une fois que vous êtes serein, vous êtes bien plus présent dans votre réalité. Vous arrêtez de vous affliger de ce qui est arrivé par le passé ou de ce qui pourrait vous arriver à l’avenir. Les personnes qui ne sont pas « présentes » s’embourbent souvent dans beaucoup de choses qu’ils leur viennent à l’esprit. Ils sont trop occupés à gérer les pensées qui leur viennent ce qui empêche leur cerveau de fonctionner pleinement et de profiter du moment présent.

En étant plus conscient, vous devenez également plus connecté avec votre entourage, aux gens et au monde qu vous entoure. Avec des méditations prolongées, vous reléguez au placard les niveaux inférieurs de conscience pour vous élever à des niveaux supérieurs. La peur, la colère, le désir, et la fierté cessent d’avoir emprise sur vos pensées et comportements.

Par la méditation, vous améliorez votre connexion avec votre subconscient. Votre subconscient est une énorme bibliothèque où résident vos meilleures idées, vos solutions à vos problèmes, et votre inspiration. Les personnes qui travaillent dans des professions qui exigent une bonne dose de créativité, comme les artistes, musiciens ou écrivains, sont soit naturellement en mesure d’accéder à leur subconscient ou ont appris à le faire.
Si vous êtes face à un dilemme que vous n’arrivez pas à résoudre, ou que vous cherchez de nouvelles idées sur quelque chose, essayez de méditer et restez ouvert aux suggestions de votre subconscient. Avec de la pratique vous renforcerez votre connexion avec votre subconscient. Très rapidement, vous remarquerez que les solutions que vous apporter votre subconscient sont souvent plus perspicaces et meilleures que celles générées par votre esprit conscient.

5. Soigne l’insomnie

L’une des principales raisons qui cause l’insomnie est le bombardement de pensées dans votre esprit. Cela conduit alors à l’anxiété, au stress et à la dépression. La méditation vous permet de désencombrer votre esprit (voir le point n°1), ce qui vous permet de vous endormir plus facilement. Avant de pouvoir dormir, votre esprit fait le tri dans vos pensées qui l’encombrent. Méditer avant de dormir, élimine cet encombrement et permet à votre esprit de se reposer paisiblement.

Si votre esprit est énormément encombré, il faudra méditer sur une longue période pour guérir votre insomnie. Il suffit de continuer à méditer régulièrement et votre situation s’améliorera rapidement.

Ces quelques points ne sont qu’un aperçu des avantages de la méditation, qui est un sujet qui attire de plus en plus l’attention que ce soit des communautés scientifiques ou spirituelles.
Dans l’ensemble, les différents bénéfices combinés de la méditation vous permettent d’être plus satisfait de votre vie. Vous devenez alors maître de vous-même, plus positif et rajeuni. La méditation vous permet ainsi d’affûter vos outils mentaux et de rendre votre vie quotidienne plus plaisante

Les différentes formes de méditation

Comme la méditation est une activité pratiquée depuis des temps anciens par différentes religions et cultures, il y a eu une vaste gamme de différentes techniques de méditation développées et compilées au fil du temps. A ce jour, de nombreux livres et articles ont été écrits à ce sujet.

Ci-dessous se trouve une liste des trois formes-clés de méditation qui regroupent la majorité des méditations aujourd’hui. De nombreuses méthodes de méditation populaires comme la méthode de Jose Silva et celle de Sedona sont des variantes de celles-ci:

1. La Méditation consciente: Méditer en concentrant votre attention sur un objet ou un processus, comme votre respiration, une flamme, un mantra, une visualisation, musique, etc. Votre point de vue reste ouvert. Cela signifie que même si vous vous concentrez sur quelque chose, vous gardez une conscience ouverte de tout ce qui se passe autour de vous et dans votre esprit.
2. La Méditation en marchant: Vous gagnez en conscience à travers des mouvements simples et répétitifs. Quelques exemples sont le Tai Chi, le yoga ou même de simples exercices de marche.
3. La Méditation concentrée: Celle-ci est habituellement pratiquée dans les religions. Elle ressemble à la méditation consciente mais avec deux différences. (1) Vous concentrez votre attention sur une invocation ou prière. (2) Vous devez maintenir un point de vue fermé, c’est-à-dire, ne focaliser votre conscience que sur la prière et rien d’autre.

Bien qu’il y ait de nombreuses écoles de pensée sur la façon exacte de méditer, l’objectif principal reste le même: élever votre conscience.

Les ondes cérébrales dans la méditation

La majorité des gens utilisent la méditation pour atteindre les ondes Alpha, là où une détente profonde se produit. Néanmoins il est possible d’atteindre d’autres fréquences d’ondes cérébrales, grâce à l’aide de musiques méditatives notamment. Voici les cinq principales ondes cérébrales: Gamma, Beta, Alpha, Thêta et Delta. Il est à noter que notre cerveau génère toutes ces types d’ondes tout le temps, c’est juste que l’une d’entre elle tend à dominer lorsque l’on atteint un certain niveau de conscience.

  • Gamma (100-38Hz): Celle-ci domine lorsque nous rencontrons une situation de stress et d’anxiété extrême, ce qui nous conduit à dépasser nos capacités naturelles et d’atteindre des performances optimales. Pensez aux moments où des gens réalisent des exploits incroyables, bien au-delà des capacités humaines, comme par exemple une mère qu soulève une voiture pour sauver son enfant, le perdant qui gagne contre toute attente.
  • Beta (38-15Hz): Celle-ci est présente majoritairement dès notre réveil, c’est un état de conscience normal dans lequel nous opérons tous les jours. Il est caractérisé par la logique, la pensée analytique « rationnelle » et de la vigilance mentale.
  • Alpha (14-8Hz): Cette onde est émise lorsque nous atteignons un état de transition entre le conscient et l’inconscient (entre Beta et Thêta). C’est la passerelle à des niveaux plus profonds de conscience. C’est un état de sérénité, tranquille. Nous entrons dans cet état lorsque nous rêvassons ou que nous sommes détendus. Ici, nous récupérons des informations de notre subconscient et expérimentons des intuitions, idées créatives voire même des épiphanies. Comme je l’ai mentionné plus haut dans la 4e raison de méditer, la méditation vous permet d’être plus inspiré, via cet état cérébral. Beaucoup de personnes célèbres comme Albert Einstein et Thomas Edison, ont utilisé cet état Alpha pour gagner en clarté et trouver des solutions pertinentes aux problèmes qu’ils n’arrivaient pas à résoudre dans leur état conscient (Beta).
  • Thêta (7-4Hz): Nous passons à cette fréquence lorsque nous entrons dans le sommeil paradoxal. Dans cet état, notre subconscient domine et nous entrons dans un état de transe. C’est un état de profonde méditation où nous pouvons ressentir notre esprit s’étendre au-delà des limites physiques de notre corps.
  • Delta (3-0,5Hz): C’est la plus lente des ondes cérébrales, l’onde Delta apparaît lorsque nous sommes dans un état de sommeil profond. Nous sommes complètement inconscient à ce moment-là. Dans cet état, la guérison physique est accélérée grâce aux différentes hormones sécrétées tout au long de cette phase de sommeil.

Avant de méditer

Si vous êtes novice dans la méditation
Si vous venez de vous mettre à la méditation mais que vous ne savez pas par où commencer, je vous recommande fortement de débuter par de la méditation guidée; que ce soit par une personne ou bien par un fichier audio pré-enregistré où quelqu’un vous donne des instructions. Cela rendra le processus bien plus facile à suivre. Il existe de nombreuses ressources sur internet pour cela, en voici deux: ici et par exemple.

L’utilisation de la musique méditative

Certaines personnes peuvent aimer utiliser de la musique méditative bien que certains préfèrent méditer en silence. La musique méditative peut aider à élever son niveau de conscience pour deux raisons. Tout d’abord, la musique offre un point d’ancrage sur lequel vous pouvez vous concentrer pour ne pas vous perdre dans vos pensées. Deuxièmement, la musique méditative utilise des fréquences et harmoniques différentes que la musique « normale » ce qui permet au cerveau de se caler sur celles-ci et améliorer votre niveau de conscience.

Avec le nombre de musiques méditatives disponibles sur le marché, certaines sont plus susceptible de vous aider à augmenter votre niveau de conscience que d’autres, de sorte que vous pouvez écouter et choisir celles qui vous conviennent le mieux. Certaines musiques méditatives sont des sons de la nature, tandis que d’autres sont guidés comme les Paraliminals avec une narration peuvent vous induire dans un état particulier qui peut vous aider à atteindre vos objectifs.

Une bonne série de musique méditative est disponible en ligne sur Gaiam Life, pour cela vous avez différentes « rooms » avec plusieurs thèmes (Space, Forest, Water, Zen, etc) dans lesquelles vous pouvez choisir de méditer.

Comment méditer en 5 étapes simples

Je n’expliquerai ici que la Méditation Consciente. C’est la plus simple à maîtriser, et il est possible de la faire n’importe où, que ce soit chez vous ou durant vos trajets dans les transports.

1. Trouvez votre lieu de méditation

Le mieux serait d’être dans un lieu clos, loin des perturbations extérieures. Toutefois, un lieu où vous vous sentez en sécurité et à l’aise peut très bien faire l’affaire. Si vous êtes chez vous, l’endroit le plus approprié serait votre chambre à coucher. Une fois que vous avez décidé où vous vouliez méditer, nettoyez l’espace autour de l’endroit où vous méditez, s’il y a du fouillis faites un peu de rangement. Vous pouvez ensuite méditer sur votre lit ou à même le sol.

2. Asseyez-vous dans une position confortable

Il y a différentes positions recommandées, comme celle du lotus, assis sur un coussin, etc (Voici quelques exemples).
Bien qu’il y ait probablement de bonnes intentions derrière chaque recommandation, je trouve que cela complexifie le processus pour pas grand chose, et cela ne donne pas vraiment envie de méditer.
Personnellement je médite dans la position « Burmese » qui est de croiser les jambes tout simplement (sur mon lit) ou bien en position assise sur une chaise. Je trouve cela plus intéressant parce que ces positions sont plus confortables et simples à tenir. Trouvez une position avec laquelle vous êtes le plus confortable. Vous n’avez pas à vous asseoir d’une manière spéciale juste pour méditer. S’asseoir sur une chaise est très bien aussi. D’ailleurs, c’est un bon choix si vous avez souvent les pieds engourdis en restant longtemps assis les jambes croisées.

Quelle que soit la posture que vous choisissez, être assis en position verticale, le dos droit, facilite la concentration et les mouvements respiratoires. Je ne recommande pas de vous allonger (c’est-à-dire, la posture du sommeil) pour méditer car vous risquez surtout de vous endormir plutôt que d’être plus conscient.

3. Videz votre esprit

Videz votre esprit. Détendez-vous. Prenez quelques respirations lentes et profondes.

4. Asseyez-vous simplement et observez

Une fois que c’est fait, restez simplement assis et observez le dialogue intérieur se dérouler dans votre esprit. Laissez vos pensées flotter. A quoi pensez-vous ? Que ressentez-vous ? Observez juste; n’interagissez pas.

Beaucoup de gens pensent que dans la méditation, ils doivent se forcer à ne pas penser et bloquer toutes leurs pensées. En vérité, c’est l’inverse. Laissez votre esprit continuer à penser, mais ne vous engagez pas. Vous jouer le rôle de l’observateur passif qui les regarde, tranquille assis au fond de votre tête.

Disons par exemple, qu’une pensée soudaine jaillit « Je dois faire les courses demain », observer signifie juste prendre conscience que cette pensée existe. Si vous commencez à réagir à cette pensée, vous pouvez vous sentir ennuyé d’avoir à faire les courses, ou bien réfléchir à ce que vous allez acheter et quand vous allez les faire, là vous seriez en train d’interagir avec la pensée. Ne faites pas cela. L’état que vous désirez dans la méditation est simplement d’observer ces pensées, et non d’interagir avec.

L’une des façons de savoir si vous perdez votre concentration est de compter lentement, de 1 jusqu’à 10. Répétez ensuite lorsque vous atteignez 10. Chaque fois que votre concentration est brisée, prenez en note le dernier chiffre que vous disiez, cela vous aidera à savoir combien de temps vous êtes capable de vous concentrer. Puis réessayez encore, en repartant de 1, et en essayant d’aller au-delà de ce nombre cette fois-ci.

La présence de ces pensées durant votre méditation signifie qu’elles sont en train d’être triées. Ces pensées ont toujours été là dans votre esprit; vous n’étiez tout simplement pas conscient d’avoir autant de pensées cherchant votre attention à l’intérieur de votre tête ! Et maintenant grâce à la méditation, elles sont déblayées une à une. Après des méditations répétées, vous pourrez atteindre progressivement un nouveau niveau de tranquillité mentale. Si vous pensez que votre esprit a l’air calme maintenant, essayez de méditer plusieurs jours d’affilées, vous remarquerez que vous avez atteint un nouveau niveau de paix mentale.

Méditez aussi longtemps que vous le désirez, jusqu’à ce que vous vous sentiez nettoyé, purifié et rafraîchi. Je recommande 10-15 minutes pour commencer. Si vous voulez méditer plus longtemps, c’est encore mieux. Plus vous méditez longtemps et plus des pensées et souvenirs enfouis vous reviendront à l’esprit, attendant d’être triés.

Après avoir médité durant une certaine période, vous atteindrez un point où votre conscience commencera à dépasser la réalité physique (Alpha, possiblement Thêta ou état Delta si vous méditez depuis longtemps). Lorsque cela se produit, vous devenez détaché de votre être physique et devenez un observateur de votre réalité. Plus longtemps vous méditez, et plus profond est l’état dans lequel vous serez et plus grand sera votre niveau de conscience.

5. Finir la méditation

Lorsque vous avez fini de médité, redescendez progressivement dans votre état de conscience normal. Commencez à reprendre conscience de la réalité physique autour de vous. Puis, reprenez conscience de votre propre corps. Cela peut prendre 15 à 30 secondes, selon le temps que vous avez besoin pour réaliser cette étape. Puis, très lentement, ouvrez vos yeux. Soyez à l’écoute de votre environnement. Si vous ouvrez vos yeux immédiatement et essayez de reprendre vos activités physique, vous pourriez vous sentir ailleurs et engourdi.

Au lieu de reprendre vos activités physiques immédiatement, vous voudriez peut-être continuer à rester assis à l’endroit où vous avez médité et réfléchir sur quelques-unes de vos pensées, sentiments ou images qui ont surgi durant votre méditation. Vous pouvez aussi tout simplement passer quelques minutes à exprimer votre gratitude envers les choses que vous aimez dans votre vie

Quelques conseils durant votre méditation

Il arrive souvent que des personnes finissent par s’endormir en méditant. C’est un signe que vous êtes mentalement fatigué et que votre esprit est surchargé. Tout ce dont vous avez besoin c’est plus de méditation, jusqu’à ce que vous ayez vidé correctement votre esprit. Rester éveillé tout en méditant est l’une des plus grandes difficulté pour un débutant à la méditation, puisqu’il n’y a aucun stimulus pour vous garder actif.

L’une des façons d’éviter cela est d’avoir bien dormi avant de commencer à méditer, méditez par exemple lorsque vous venez de vous réveiller le matin, après une bonne nuit de sommeil. Vous serez plus concentré si vous êtes frais et dispo plutôt que si vous êtes déjà fatigué. Une fois que vos pensées sont clarifiées par la méditation, vous en ressortirez plus énergique, puisque votre esprit est calme et apaisé.

Certains peuvent aussi rencontrer une certaine résistance durant la méditation, plus particulièrement lorsque des pensées négatives font surface. Continuez simplement à observer ces pensées en restant à l’arrière de votre tête. Laissez-les flotter. Soyez conscient que ces pensées sont justes des pensées et ne sont pas vous.
Certains peuvent se sentir agités avec la passivité de la méditation et penser à faire autre chose durant le processus. Reconnaissez ces émotions et pensées, mais n’interagissez pas avec et continuez de maintenir votre état méditatif. Une fois que vous aurez dépassé ce point de résistance, vous commencerez à vous sentir à l’aise dans votre méditation. Plus votre esprit est en désordre, et plus aurez de difficulté pour réussir à vous concentrer. Il suffit juste de continuer et votre esprit retrouvera son calme très naturellement.

Commencez à méditer aujourd’hui

En commençant simplement à méditer un peu chaque jour, vous en tirerez de grands bénéfices. Lorsque vous aurez terminé votre première méditation, vous vous lancerez dans la seconde, puis la troisième session… jusqu’à ce que cela devienne une habitude naturelle. Vous vous sentirez plus calme, apaisé et plus concentré.

Si cet article vous a plu, n’hésitez pas à le partager avec votre entourage smile

The following two tabs change content below.
Adam Fartassi
Jeune étudiant passionné de développement personnel, je vogue sur le web pour vous transmettre les meilleures méthodes pour changer de vie. Visez l'excellence, et renouez aujourd'hui avec votre fabuleux potentiel

1 Commentaire

  1. Jade Brunet

    Merci pour cet article à propos des grands bienfaits de la méditation. Je suis heureuse d’apprendre que la méditation peut améliorer votre conscience de soi. C’est bon d’avoir de la confiance dans la vie. Je pense que c’est aussi une bonne idée de visiter un thérapeute pour aide supplémentaire.

Laisser un commentaire

Nous sommes heureux que vous ayez choisi de laisser un commentaire. Merci de garder à l'esprit que les commentaires sont modérés conformément à notre Police de commentaire. Votre adresse mail est requise mais ne sera pas publiée.

CommentLuv badge