Les 4 étapes pour rebondir après un échec professionnel

rebondir-apres-echec-professionnel

Cet article « Les 4 étapes pour rebondir après un échec professionnel » est un article invité rédigé par Vincent Alaux du site destination-leadership.fr

 

Mon monde venait de s’écrouler.

Lorsque j’ai reçu ce message qui m’informait que ma candidature pour ce poste n’avait pas été retenue, j’ai été assommé par la nouvelle.

Et, comme quand on se cogne un orteil sur une table basse et qu’on ne ressent la douleur que quelques instants après, je savais que le pire était à venir.

Car j’avais établi un plan bien précis de la vie idéale que j’allais mener, et ce refus le bouleversait.

Autant vous dire que les jours qui ont suivi ont été d’une rare pénibilité. Je me suis détesté et violemment remis en question.

Comment avais-je pu être aussi mauvais en entretien ? Pourquoi je ne m’étais pas davantage préparé ? Qu’est-ce que j’allais faire maintenant ?

Aujourd’hui, ma vie n’a rien à voir avec l’existence parfaite dont j’avais rêvée. Elle est beaucoup mieux…

Car l’emploi que je convoitais ne m’aurait pas convenu, mais j’étais incapable de le voir à l’époque. Cet échec m’a permis de grandir et d’apprendre à mieux me connaître.

Parfois, subir un revers peut être une bénédiction.

Saviez-vous que Steve Jobs avait été renvoyé d’Apple en 1985 ?

Après avoir travaillé comme un forcené pour amener cette entreprise qu’il avait fondée au sommet, il s’en est fait éjecter comme un malpropre. On l’a dépossédé d’un travail auquel il avait consacré dix ans de sa vie.

Autant vous dire qu’il a eu du mal à avaler cette pilule.

Et pourtant, d’après Jobs lui-même, ce licenciement fût une chance pour lui. Il lui a permis de se rendre compte combien son leadership était mauvais. Jusque-là, il n’avait jamais vu à quel point il était arrogant et incapable d’accorder sa confiance à quelqu’un d’autre que lui.

Après cet échec, il a rebondi et fondé deux entreprises: Pixar, qui est devenu un des plus prestigieux d’animation grâce à des films comme « Toy Story », et NeXT, qui fabriquait des ordinateurs.

En 1996, Apple rachète NeXT et demande rapidement à Jobs de reprendre son ancien poste de dirigeant. Jobs accepte. Entre temps, il est devenu plus mature et capable de travailler avec les autres.

La suite ? Il a fait d’Apple l’entreprise la plus prestigieuse du début du 21ème siècle et est devenu une légende.

Nous subissons tous des revers, mais nous pouvons nous en servir comme d’une opportunité pour grandir. Voici les 4 étapes que vous devez respecter si vous subissez un échec professionnel et voulez rebondir.

1) Accepter la douleur

L’échec fait mal. Il amène avec lui une nuée d’émotions négatives: déception, tristesse, frustration, colère…

Et l’une des pires erreurs que vous puissiez commettre est de vous comporter comme si ces émotions ne vous atteignaient pas.

Car vous pouvez vous voiler la face, et faire comme si tout allait bien, mais vous traînerez ces sentiments refoulés partout avec vous, comme un boulet attaché à votre cheville. Et tant que vous refuserez de les affronter, vous les conserverez enfouis au plus profond de vous-même.

Pour rebondir après un échec professionnel, la première chose à faire est d’accepter les émotions négatives et d’assumer la douleur.

Vous n’êtes pas invulnérable, vous êtes humain. Donnez-vous le droit d’avoir mal. Cela ne fera pas de vous un être faible.

Et, le plus vite vous accepterez cette douleur, le plus vite le temps l’emportera avec lui.

2) Se pardonner

Vous n’êtes pas parfait, personne ne l’est.

Tout le monde fait des erreurs: Vous, moi, et même Chuck Norris. Nous en avons fait, nous en faisons et nous en ferons encore.

Mais ce n’est sans importance, car vivre c’est aussi se tromper.

Si vous avez échoué c’est que vous avez pris un risque. Vous avez accepté de vous mettre dans une situation inconfortable et d’essayer de la résoudre. Et c’est ce type d’attitude qui fabrique des champions et qui vous apportera le succès.

Vous n’êtes pas vos erreurs. Si un de vos amis avait connu un échec, est-ce que vous l’accableriez ? Non, vous lui diriez que ce n’est pas grave. Donc faîtes pareil avec vous-même.

Et puis, avant de connaître cet échec, n’avez-vous pas vécu de nombreux succès ?

La vie vous offrira de nombreuses opportunités pour vous racheter, donc pardonnez-vous et avancez.

3)  Analyser les raisons

Un échec n’est pas une impasse, simplement un détour.

Quand vous aurez fait le deuil de ce que vous avez perdu, vous pourrez analyser les raisons qui ont mené à ce revers. Personne ne peut changer le passé, mais vous pouvez changer votre approche afin de rendre le futur meilleur.

Saisissez cette opportunité d’apprendre de vos erreurs et cherchez à comprendre « pourquoi » vous avez échoué.

Vous avez sous-estimé la difficulté de la tâche ? Votre planning était mauvais ? Un de vos collègues vous a mis des bâtons dans les roues ? Le budget qu’on vous a alloué était trop faible et vous n’avez pas osé demander plus de fonds ?

Soyez franc avec vous-même, peut-être que la vérité vous blessera, mais elle vous rendra plus fort.

Et lorsque vous aurez recensé ces raisons, vous pourrez décider comment agir différemment dans une situation similaire.

En plus, cela vous permettra d’apprendre à vous connaître, ce qui est une aide précieuse pour être performant et s’épanouir dans sa vie. Car connaître vos forces et vos faiblesses vous permettra de trouver un emploi et des challenges qui vous correspondent parfaitement.

Tout le monde n’est pas un bourreau de travail ou un expert des relations sociales. Parfois, on pense se plaire et réussir dans un emploi mais c’est tout le contraire qui se produit.

Donc comprenez pourquoi vous avez échoué et adaptez votre approche.

4) Revenir encore plus fort

Une fois que vous avez accepté les émotions négatives, que vous vous-êtes pardonné et que vous savez pourquoi vous avez échoué, il est temps de vous remettre en selle.

Vous aurez quelques appréhensions et c’est tout à fait normal.

Pourtant,  vous ne vous en rendez peut-être pas compte mais cet échec vous a rendu bien plus fort.

Pourquoi ? Parce que désormais vous connaissez mieux vos faiblesses et vous avez une toute nouvelle approche à appliquer.  Vous êtes passé au niveau supérieur.

La seule chose qu’il vous reste à faire est de retrouver une attitude de conquérant qui n’a peur de rien.

Dans la vie, tout est une question de perspective, et c’est vous qui déterminez le regard que vous posez sur le monde et sur vous-même.  Et vous pouvez choisir d’être positif et de voir le verre à moitié plein.

Comment ? En utilisant votre dialogue interne (la petite voix dans votre tête) pour conditionner votre esprit, comme vous programmeriez un ordinateur.

Plus vous vous répéterez que vous êtes une personne courageuse et valeureuse, plus vous agirez comme une personne courageuse et valeureuse.

Donc, devenez votre propre coach et développez un mental à toute épreuve.

Vous pouvez écrire sur un papier toutes les raisons qui font que vous êtes une personne géniale et productive et pourquoi les autres sont chanceux de travailler avec vous. Relisez cette liste tous les matins, imprégnez-vous d’elle.

Se visualiser en train de triompher de toutes les épreuves que la journée nous réserve est une technique également très efficace.

Travaillez votre mental comme vous travailleriez un muscle. Cela vous rendra capable de tout affronter et de toujours continuer à aller de l’avant. Aucun échec ne pourra plus vous arrêter et vous deviendrez plus fort que jamais.

Conclusion

Nous subissons tous des échecs professionnels. Au final, ce qui compte c’est comment nous y répondons.

En respectant ces 4 étapes, vous pourrez transformer n’importe quel revers en succès:

  • Accepter la douleur
  • Se pardonner
  • Analyser les raisons
  • Revenir encore plus fort

Comme disait Rocky, l’important c’est de toujours continuer d’avancer, donc ne laissez rien se mettre en travers de votre réussite.

The following two tabs change content below.
Vincent Alaux
Vincent Alaux anime le site destination-leadership.fr, où il montre à ses lecteurs comment motiver les autres, communiquer efficacement et susciter l’adhésion autour de ses projets.
Vincent Alaux

Derniers articles par Vincent Alaux (voir tous)

1 Commentaire

  1. Sylvain

    Je me considere chanceux d’avoir tomber sur votre site, a la suite de quelques échecs durant les derniers mois ca m’aide a penser différemment et augmente ma confiance en soi-meme. Merci.

Laisser un commentaire

Nous sommes heureux que vous ayez choisi de laisser un commentaire. Merci de garder à l'esprit que les commentaires sont modérés conformément à notre Police de commentaire. Votre adresse mail est requise mais ne sera pas publiée.

CommentLuv badge