La jalousie : Comment réussir à s’en sortir ?

jalousie
4.8
(6)

“La jalousie détruit l’amour tout comme la rouille attaque le fer.” – Anonyme

Avez-vous tendance à vous sentir mal à l’aise lorsque votre conjoint(e) passe du temps avec des personnes du sexe opposé ? Ou bien que vos ami(e)s tendent à oublier de vous inviter au profit d’une autre personne ? Ou encore vos parents qui semblent favoriser vos frères/sœurs plutôt que vous-même ?

Ce sentiment de mal-être, c’est la jalousie. Tout le monde a un jour ressenti de la jalousie, cette émotion négative qui infecte vos pensées et créé un climat de suspicion dans vos relations avec les autres. Ainsi, si la jalousie peut ruiner votre sérénité et détruire vos relations, c’est également un signal qui vous indique qu’il est temps de changer.

La différence entre l’envie et la jalousie

La jalousie et l’envie sont parfois utilisées comme des synonymes, pourtant il existe une grande différence entre les deux termes.

La jalousie est un sentiment d’insécurité lié à la perte de quelque chose dont nous disposons, à cause d’une tierce personne. La jalousie implique toujours une personne (un rival amoureux, un frère/une sœur qui accapare l’attention, etc) qui nous priverait d’un certain privilège, d’une situation confortable.

À l’inverse, l’envie est lié au désir d’obtenir quelque chose qui nous manque dans notre vie et que d’autres personnes ont. L’envie peut être liée à une personne/objet ou à quelque chose d’intangible (une belle voiture, une belle maison, ou bien un certain talent, la célébrité, etc).

Nous avions déjà abordé le sujet de l’envie dans un précédent article, aujourd’hui nous allons découvrir les moyens de gérer le sentiment de jalousie.

La psychologie de la jalousie

La jalousie implique une connexion émotionnelle forte avec cette personne ou chose dont on a peur d’être privé. Cette connexion émotionnelle est perturbée par l’apparition de cette tierce partie, considérée comme “meilleure que nous” et qui pourrait s’approprier cette chose ou personne.

Avec cela, nous pouvons déduire qu’il faut au minimum deux conditions réunies avant de déclencher un sentiment de jalousie :

  • Un bien ou une personne précieuse à nos yeux.
  • Un sentiment d’infériorité vis-à-vis d’une personne qui pourrait s’accaparer ce bien ou cette personne.

En effet, si ce bien ou cette personne n’est pas “précieux” à nos yeux, alors cela ne déclenchera pas un sentiment de jalousie. Par exemple, vous ne seriez pas jaloux si l’on donnait une paire de chaussettes dont vous ne vous servez pas à votre voisin.

D’autre part, le sentiment d’infériorité doit également être présent. Si vous avez une excellente estime de vous-même, il y a peu de chances que vous ressentiez de la jalousie par rapport aux collègues de bureau de votre conjoint(e). Vous savez que vous êtes irremplaçable.

Le test de la jalousie maladive

La jalousie excessive se nomme “jalousie maladive“. Celle-ci se produit lorsqu’une condition supplémentaire s’ajoute à la jalousie : la dépendance affective. Les scénarios fantasmés où l’autre nous trahit font partie de nos pensées quotidiennes.

Voici un test “Interpersonal Jealousy Scale” des psychologues Mathes et Severa (1981) pour découvrir votre sensibilité à la jalousie. Choisissez une personne envers qui vous souhaitez tester votre niveau de jalousie, puis gardez cette même personne en tête tout au long du remplissage du questionnaire.

Vous trouverez la version française de cette échelle en PDF ou ci-dessous en version interactive.

Questionnaire : L'Echelle de jalousie interpersonnelle

Se sortir de la jalousie : les 5 clefs indispensables

1. Remettez en question vos suspicions

Arrêtez-vous quelques instants et demandez-vous si vos inquiétudes ont du sens. La jalousie est très connectée aux sentiments de peur et de frustration, ce qui n’est pas l’état le plus adéquat pour réfléchir logiquement.

Ainsi, la prochaine fois que vous sentirez la jalousie monter en vous, reprenez les faits un à un. Imaginons que vous soyez frustré chaque fois que votre conjoint(e) rentre tard du travail, parce que vous avez entendu qu’un(e) ami(e) s’est fait tromper avec cette excuse.

Demandez-vous “Ai-je la preuve que la même chose m’arrive ? Ai-je des raisons légitimes de douter de l’honnêteté et du respect de ma moitié ?”.

Dans un deuxième temps, n’agissez pas ou ne laissez pas vos pensées négatives vous obséder. Reconnaissez ces pensées pour ce qu’elles sont, simplement des pensées, puis respirez profondément en imaginant ces pensées sortir avec l’air expiré. Utilisez des exercices de libération émotionnelle.

Vous pouvez aussi noter vos pensées dans un journal. Cela vous aidera à passer à autre chose et en même temps vous donnera le recul nécessaire pour observer vos pensées objectivement. Méditer, faire un peu d’exercice, discuter avec un proche ou lire un bon livre peut vous aider à passer le cap et éteindre les flammes de la jalousie.

Dans tous les cas, si vous ressentez de la jalousie, il ne sert à rien de vous énerver, d’espionner l’autre ou de vérifier son téléphone pour “en avoir le cœur net”. Tous ces comportements ne vous aideront pas à aller mieux, cela ne fera qu’installer un climat de tension et de suspicion qui détruira votre relation.

2. Faites la liste de vos déclencheurs de jalousie

déclencheurs-jalousie

Bien souvent, ce sont les mêmes scènes qui reviennent et déclenchent ces sentiments de jalousie. Peut-être chaque fois que vous voyez votre conjoint(e) discuter avec une personne que vous jugez “attractive”. En retour, vous pensez “Je ne serais jamais aussi attractif pour lui/elle”, ce qui prouve que la source de votre jalousie n’est pas le comportement de l’autre, mais bien votre attractivité qui est remise en question.

La jalousie cache donc des croyances limitantes, sur vous-même, sur les relations en général. Vous pouvez penser que les exs de votre conjoint(e) sont une menace pour votre relation, ou bien que si l’un de vos amis décide de passer du temps avec quelqu’un d’autre, cela veut dire qu’il/elle ne vous apprécie plus. Prenez du recul et demandez-vous si ce que vous croyez est réel et vrai en toutes circonstances.

Plutôt que de blâmer l’autre pour son comportement, identifiez ce que votre jalousie veut vous dire.

Peut-être la peur de perdre une personne qui vous est chère (et que vous avez déjà perdu une relation ainsi), la tristesse d’avoir perdu une relation, ou bien l’impression d’être trahi car vous pensez que vous devez avoir toute l’attention de votre conjoint(e), ou encore si vous n’êtes pas sûr de mériter d’être aimé.

3. Arrêtez de vous comparer aux autres

Nous avons vu précédemment que la jalousie est aussi liée à un sentiment d’infériorité et d’insécurité. La jalousie apparaît donc lorsque vous vous comparez aux autres, et le résultat de cette comparaison ne joue pas en votre faveur.

Plutôt que d’alimenter votre jalousie, cessez de parcourir les réseaux sociaux jusqu’à ce que vous amélioriez votre estime de soi. Il peut être tentant de parcourir le profil des autres, de votre moitié, de vos amis en lisant tous leurs commentaires. Ou encore, vous passez du temps à regarder les photos de vos amis pour savoir s’ils s’amusent bien sans vous.

La seule personne à laquelle vous devriez vous comparer c’est vous-même. Rappelez-vous que sur internet, les gens ont tendance à vouloir se présenter sous leur meilleur jour. La réalité en est souvent très éloignée, vous n’imaginez pas les difficultés que les autres vivent et ils n’imaginent pas les vôtres.

Pensez à qui vous étiez il y a un an et comparez-vous à présent à cette personne. Faites la liste de toutes vos réussites depuis l’année dernière, vous verrez que vous avez évolué. Faites preuve de gratitude envers toutes les bonnes choses dont vous disposez dans votre vie aujourd’hui.

4. Ne gardez pas toute cette jalousie en vous

Il est important d’être franc et parler de cette jalousie, surtout si elle a commencé à faire des dégâts dans votre relation. Bien que ça ne soit pas une expérience plaisante, cela coupera court à cette accumulation de sentiments négatifs. Prenez donc un moment où vous ne serez pas dérangé pour en discuter sérieusement.

Commencez par utiliser la première personne. Dites “je” plutôt que “tu” et ne cherchez pas à blâmer l’autre, car n’oubliez pas que vous êtes seul(e) responsable de votre jalousie. Par exemple, “Je me suis senti négligé lorsque nous étions ensemble à l’extérieur et que je n’arrivais pas à avoir ton attention.”

Si le sujet a déjà été abordé maintes fois, vous pouvez vous excuser et expliquer les raisons qui vous poussent à ressentir de la jalousie. Remerciez également l’autre de vous avoir écouté.

Sachez déjà que la version de faits de l’autre personne peut différer de la vôtre. Dans tous les cas, écoutez ce que dit votre ami(e)/conjoint(e) même si vous n’êtes pas d’accord avec lui/elle. Le simple fait d’exprimer vos émotions de jalousie, de manière calme et posée, vous apaisera grandement.

Apprenez aussi la différence entre l’amour et la jalousie. La jalousie n’est pas de l’amour, c’est une émotion de peur, celle de perdre le contrôle d’une relation. La jalousie vous fait prendre l’autre pour acquis et vous fait croire qu’il/elle est à votre entière disposition. C’est un sentiment très égoïste qui est complètement à l’opposé d’un amour partagé.

5. Utilisez votre jalousie pour devenir meilleur

devenir-meilleur-jalousie

Nous avons vu au point n°2 que la jalousie avait un message à vous transmettre. Elle peut pointer du doigt des fausses croyances, des insatisfactions et des problèmes d’estime de soi. Plutôt que de rester à craindre d’être devenu obsolète ou dépassé dans une relation, vous pouvez au contraire profiter de cette opportunité pour grandir.

Si vous n’aimez pas qui vous êtes, alors vous serez tenté de vous accrocher à l’attention que vous portent les autres. Ainsi, la jalousie arrivera dès lors qu’un(e) autre vous semblera accaparer cette attention.

En agissant de cette façon, vous oubliez que vous êtes irremplaçable et que vous n’avez pas besoin de vous battre ni de mériter d’être aimé. Vous avez de la valeur, quoi que vous pensiez. Oui vous avez des défauts, comme tout le monde. Améliorez ce que vous pouvez et acceptez toutes les bonnes choses qui sont déjà là dans votre vie.

Vous savez qu’accuser l’autre, l’ignorer ou faire la tête ne changera rien à votre vie, ni à ce que vous ressentez. Cela ne réussira qu’à dégrader votre image aux yeux de la personne que vous aimez.

Reconnaissez vos émotions de frustration et libérez-les, avant de discuter de vos ressentis avec l’autre. Faites aussi que cette discussion ait un but : Voulez-vous être rassuré, ou bien aimeriez-vous qu’un comportement change ? Soyez précis dans vos besoins pour que la conversation soit constructive.

Choisissez de vous faire confiance l’un l’autre. Partagez plus de temps ensemble et parlez des sujets qui vous passionnent. Laissez-vous au moins une journée par semaine pour cela. Même si vous ne faites rien de spécial, montrez votre reconnaissance et votre affection. Tout cela empêchera la jalousie de prendre de la place dans votre relation.

Bonus : Gérer un(e) conjoint(e) / ami(e) jaloux

Parfois la jalousie change de camp et nous sommes forcés de composer avec un(e) conjoint(e) / ami(e) jaloux. Voici quelques conseils pour s’en sortir.

Tout d’abord, ne cédez pas à la tentation de répondre à toutes les questions (même les plus déplacées) ou à annuler vos sorties pour apaiser l’autre.

Exprimez gentiment et fermement les phrases suivantes :

  • “Je vais répondre à certaines de tes questions, mais ne me repose pas la même question constamment.”
  • “Je vais écouter ce que tu ressens, mais je ne me priverai pas pour te faire plaisir.”
  • “Si tu ne veux pas me dire ce que tu ressens ou que tu boudes, ou m’ignores, alors je m’éloignerai de toi jusqu’à ce que tu sois dans de meilleures dispositions.”

Ne vous excusez pas et n’acceptez pas des torts pour des choses que vous n’avez pas faites. Vous n’êtes pas responsable du comportement jaloux de l’autre, vous ne l’avez pas non plus provoqué par votre comportement. Éloignez-vous de cette personne en cas de chantage, manipulations et victimisation.

Soyez à l’écoute de certains signes :

  • Cette personne communique avec vous constamment, ou attend de vous une réponse instantanée à tous ses messages (SMS, mails, etc.).
  • Il ou elle est toujours suspicieux ou vous fait des remarques sur votre comportement, sans vous laisser le bénéfice du doute.
  • Cette personne agit de manière possessive ou se met en colère facilement.
  • Il ou elle ressent le besoin de vous espionner, de lire vos mails, vos fichiers personnels ou d’accéder à votre téléphone.

Prenez conscience aussi que vous pouvez toujours demander une aide extérieure. Lorsque la communication ne passe plus et que la jalousie devient maladive, une thérapie de couple ou bien une oreille attentive peut vous aider à dénouer la situation.

Même si l’autre ne souhaite pas aller en thérapie et/ou ne reconnaît pas ses problèmes de jalousie, allez-y quand même. Vous apprendrez à gérer vos propres anxiétés et ainsi mieux composer avec le comportement de l’autre.

Le mot de la fin

La jalousie est un problème fréquent dans les couples et dans les relations amicales. Si vous êtes jaloux ou que l’autre l’est, ne soyez pas découragé si les choses ne s’améliorent pas du jour au lendemain. Surmonter le sentiment de jalousie demande beaucoup d’efforts et de patience, à la fois par vous et par l’autre.

Bien entendu, vous ne devriez jamais accepter d’être dans une relation où l’autre refuse de vous laisser un espace privé, agit violemment ou vous menace par jalousie.

Si cet article vous a plu, n’hésitez pas à le partager avec votre entourage :) !

Print Friendly, PDF & Email

Vous avez apprécié l'article ? Notez-le !

Noté 4.8/5 pour 6 vote(s)

Nous sommes désolé que cet article ne vous ait pas plu !

La jalousie : Comment réussir à s’en sortir ?
The following two tabs change content below.
Adam Fartassi
Adam Fartassi
Jeune hypnothérapeute passionné de développement personnel, je vogue sur le web pour vous transmettre les meilleures méthodes pour changer de vie. Visez l'excellence, et renouez aujourd'hui avec votre fabuleux potentiel !

Laisser un commentaire

Merci d'avoir choisi de laisser un commentaire, vos commentaires seront modérés conformément à notre charte de commentaire.

Votre commentaire peut ne pas être affiché immédiatement, il pourra alors être publié après validation par l'administrateur.