Comment soigner son image sur internet

e-réputation

Félicitations. Si vous lisez cet article c’est que votre e-réputation (ou image virtuelle) vous importe et vous avez raison de le penser !

À l’ère des réseaux sociaux et du Web 2.0, notre e-réputation n’a jamais eu autant d’importance. Que vous soyez patron d’une grande entreprise, chômeur, retraité ou jeune actif, vous disposez sans doute d’un compte Facebook, d’un Twitter ou pour certains de chaînes Youtube. Il vous arrive certainement aussi de commenter l’actualité ou de poster un message sur un blog.

Toutefois Internet n’est pas un lieu comme les autres. Internet est ouvert au public et Internet n’oublie pas.
Ces deux caractéristiques fondamentales du net peuvent ainsi nous servir ou bien nous desservir complètement.
Une mauvaise e-réputation sera alors difficile à corriger, d’autant plus qu’elle sera diffusée très largement à un grand nombre de personnes. Cependant, avec un peu d’anticipation il est possible d’avoir une bonne e-réputation qui vous servira dans bien des domaines (dont certains que vous ne soupçonnez même pas actuellement).

Mais avant cela, répondons d’abord à une question : Pourquoi aurais-je besoin de gérer ma e-réputation ?
Je ne suis pas une star, ni quelqu’un de célèbre, mes amis se comptent sur les doigts de la main, etc.

Imaginons que vous souhaitiez postuler à un emploi, mais que plusieurs autres personnes ont eu la même idée que vous, le recruteur se retrouve alors avec plusieurs CVs avec quelques fois les mêmes qualifications.
Pour départager les candidats et ne recruter que le plus sérieux, celui-ci décide alors de taper votre nom sur Facebook et remarque votre dernier statut où vous affichez un selfie d’une soirée bien arrosée. Le recruteur arbore alors un sourire narquois, ce n’est certainement pas vous qui aurez le poste.

Vous pensez que cette histoire est inventée de toutes pièces et qu’en réalité ça ne se passe pas comme ça ?
La France compte déjà plus de 32 millions d’inscrits sur Facebook, et bien certaines études ont prouvé que cela se passait bien comme ça.

Ne parlons pas non plus de licenciements à cause des réseaux sociaux, qui sont devenus monnaie courante.

Cette tendance à l’espionnage sur les réseaux sociaux existe bel et bien, que ce soit par vos amis qui veulent en savoir plus sur vous, votre ex, votre conjoint(e), votre famille, etc. Ainsi vos derniers likes ou commentaires peuvent tout aussi bien ressortir durant votre prochain repas de famille.

On pourrait bien sûr pester contre le fait que nos comptes sur les réseaux sociaux sont privés, et que cela ne devrait pas se passer ainsi. Sauf que ce n’est pas le cas. Ce que nous écrivons sur les réseaux sociaux est du domaine public si n’importe qui peut consulter nos statuts/messages sans être “ami”.

1 – Maîtriser son image, son e-réputation

la mauvaise e-réputation

Tout d’abord, dois-t-on forcément se limiter sur les réseaux sociaux ?

Sans sombrer dans la paranoïa, je dirais qu’effectivement oui, il faudrait prendre le soin d’examiner ce que l’on dit sur internet, avant d’écrire quoi que ce soit.
Vous promèneriez-vous dehors, en montrant vos photos de vacances, vos opinions politiques ou religieuses – l’histoire de votre vie en somme – à tout le monde ? Je ne pense pas que vous aimeriez faire ça.

Je vous propose donc de faire un test : Déconnectez-vous de votre compte Facebook/Twitter/Linkedin/Instagram… puis créez un compte factice et consultez votre compte réel. Ce que vous verrez sera ce que tout le monde peut voir en consultant votre profil. Si cela ne vous dérange pas alors laissez ça tel quel, sinon supprimez vos statuts ou modifiez vos paramètres de confidentialité jusqu’à ce que le problème soit réglé.
⇒ Pour vous aider : Régler vos paramètres de confidentialité Facebook, Linkedin, Twitter, Instagram.

Faites également très attention aux changements de politique de confidentialité, Facebook par exemple, adore changer sa charte de confidentialité ou bien son interface. C’est ce qui peut du jour au lendemain, rendre certains de vos commentaires ou statuts limités à vos amis, visibles pour tout le monde.
Il s’agit donc de vérifier régulièrement vos paramètres et votre visibilité via le test que vous avez réalisé tout à l’heure.

Ensuite, au-delà des réseaux sociaux, il est important de vérifier si des informations vous concernant ne sont pas aussi librement accessibles via les moteurs de recherche. Pour cela, tapez votre “nom + prénom” (avec les guillemets) sur Google ainsi que sur Google images pour voir ce qui sort.
Dans le cas où vous trouveriez des images ou messages à votre nom, et qui ne vous conviennent pas, vous avez deux solutions.

1] Vous cherchez un mail ou un formulaire de contact sur le site en question, puis vous enverrez au webmaster un mail avec vos plus belles formules de politesse lui expliquant que tel commentaire ou photo (en précisant le lien URL qui y mène) ne vous convient pas et que vous aimeriez le voir effacé.
2] Si le webmaster ne vous répond pas ou vous envoie sur les roses, vous pouvez directement demander à Google de désindexer les résultats de recherche (c’est-à-dire qu’on ne pourra plus tomber dessus en passant par la recherche de Google) via ce formulaire dont voici un exemple.

Dernière petite étape, un test d’e-réputation coédité par la Mairie de Paris vous aidera à prendre conscience des choses que vous auriez oublié.

2 – Améliorer son image sur Internet
une mauvaise e-réputation

Maintenant que votre e-réputation est de nouveau sous votre contrôle, il est temps de voir ce qu’il est possible d’améliorer.

Améliorer son image n’est pas aussi simple qu’il n’y paraît, pour beaucoup cette question passe d’ailleurs au second plan… pour la bonne et simple raison qu’une bonne image n’est pas forcément synonyme de popularité.
Les réseaux sociaux, en dehors de leurs fonctions sociales comme communiquer avec des connaissances/amis/collègues, sont tout d’abord des réseaux où nous cherchons à être “populaires“, quitte à faire du buzz ou se tourner en ridicule. C’est tout l’intérêt de l’existence des likes, followers, abonnés dont le nombre nous permet de mesurer notre importance en ligne.

Quelques conseils sur ce qu’il ne faut pas faire :

  • Ne publiez et ni ne likez pas n’importe quoi. Comme dans la petite histoire avec le recruteur, une soirée un peu trop arrosée, une déclaration d’amour, un like sur une publication très politique, peut largement vous desservir.
    Vous finissez alors par avoir une certaine étiquette à votre insu, qui ne sera sans doute pas glorieuse. Même si vous supprimez vos images/statuts plus tard, il faudra beaucoup de temps pour que les gens oublient qui vous étiez. Évitez dans le même ordre, des données/photos d’ordre privées, elles pourraient se retrouver ailleurs que sur le réseau social dans lequel vous êtes.
  • N’ajoutez pas en ami ou ne suivez pas n’importe qui. C’est du bon sens, mais peu de gens l’appliquent encore, pensant que sur internet ce n’est pas dangereux. Il existe pourtant beaucoup de hackeurs et autres personnes mal intentionnées qui n’attendent que ça pour dérober votre compte, abuser de votre confiance ou vous faire chanter.
  • Ne vous faites pas tagger sans votre consentement. Ce conseil s’applique surtout pour Facebook, cependant si vous avez bien réglé vos paramètres de confidentialité, vos amis devront avoir votre permission avant de pouvoir afficher les tags. Ce qui est très important pour maîtriser votre e-réputation, un tag sur une image déplacée peut avoir autant de conséquences que si vous l’aviez vous-même postée.
  • Ne postez pas de commentaires/statuts trop positifs ou négatifs. Ne vous méprenez pas, les émotions que nous ressentons à chaque instant sont tout à fait légitimes. Ainsi, il est possible de vivre l’allégresse tout comme la dépression la plus profonde au gré de notre vie. Le seul problème c’est que de trop fortes émotions ne sont pas adaptées à un support ineffaçable, qui sera consulté par vos amis bien après que vous l’ayez écrit. Et il se pourrait bien que le regrettiez à l’avenir où ces sentiments n’existeront plus. En restant un peu plus neutre, vous vous assurerez que ceux qui vous liront ne se feront pas de mauvaises idées sur vous.
  • Ne soyez pas trop virulent dans vos critiques, limiter vos critiques le plus possible. Les critiques sont rarement bien perçues sur les réseaux sociaux, d’une part parce qu’elles blessent l’amour-propre de la personne critiquée, aussi fondée que la critique puisse être, et d’autre elles vous donnent une mauvaise image : celle d’un détracteur.
    Il faut savoir qu’à travers internet nous perdons un peu l’impression d’avoir un être humain en face de soi. On se permet souvent des critiques bien plus acerbes que si l’on avait la personne devant soi.
  • Ne pas trop parler de soi. Parler trop de soi sur son propre profil n’intéresse personne, l’égocentrisme ne vous aidera pas à devenir aimé ou populaire. Les réseaux sociaux sont interactifs, ce ne sont pas des blogs personnels, essayez plutôt d’amener les autres à donner leur avis en posant des questions, en s’intéressant à eux. Ces échanges seront bien plus profitables pour vous et pour vos amis.
  • Fun = Pseudonyme. Si vous souhaitez faire un compter uniquement pour votre détendre ou pour le fun, ne le créez pas à votre nom. Utilisez un pseudonyme et faites en sorte que très peu de gens de votre entourage le sache.

Quelques conseils sur ce qu’il faut faire :

  • Variez les types de publications que vous postez. Vous écrivez surtout des statuts textuels ?
    Essayez d’y ajouter quelques photos ou bien des vidéos qui vous plaisent. Il faut savoir que les vidéos sont bien plus regardées sur les réseaux sociaux que les photos, qui le sont bien plus encore que les publications textuelles uniquement.
  • Faites court. Vous avez l’habitude d’écrire des pavés de texte ? Ça tombe bien, personne n’a envie de les lire. Les réseaux sociaux ne sont pas des blogs, il s’agit d’aller à l’essentiel et de partager un contenu pertinent mais concis. Ce n’est pas pour rien que les vidéos ou infographies sont aussi populaires sur les réseaux sociaux, nous devenons de plus en plus friands de contenu visuel au fil des générations, il faut donc s’y adapter dès maintenant.
  • Lisez sept fois votre publication avant de la poster. Vous êtes certain de partager ça avec vos amis ? Au monde entier ? Si oui, postez-le, si vous en doutez attendez un peu, la nuit porte conseil. Ayez toujours à l’esprit que cette publication sera encore là dans deux ans, il vaut mieux donc qu’elle n’agisse pas contre vous dans le futur.
  • Ayez un profil plutôt rempli, sans trop en dire. Cela permettra aux personnes que vous aurez ajoutés de mieux vous reconnaître, et d’en savoir un peu plus sur vous. Décrivez par exemple vos compétences, les langues que vous parlez, le secteur dans lequel vous travaillez ou l’une de vos passions. Mettez également une photo et une image de couverture qui vous met en valeur. Vous ne voudriez pas une photo de vous mal cadrée en train de vous brosser les dents sur votre carte d’identité, n’est-ce pas ?
  • Écrivez correctement et restez courtois en toutes circonstances. Nous avons parfois tendance à oublier de dire de petits mots comme “Bonjour” et “merci” sur internet. Pourtant une personne qui s’exprime sans faire de fautes et de façon polie sera toujours mieux perçue par les autres.
  • Utilisez des smileys de temps en temps. Un smiley permet de communiquer à ceux qui vous lisent votre ressenti du moment, ce qui aide à renforcer vos liens avec vos amis. N’en n’abusez pas toutefois, au risque de passer pour une personne immature.

Ces conseils vous aideront à pouvoir améliorer votre image sur internet. Comme vous l’avez remarqué il n’y a pas de formule magique, simplement que du bon sens.

3 – Bonus : Les photos de profil

Les photos ou images de profil sont à part, car elles doivent être particulièrement soignées. Ces photos sont très importantes pour votre e-réputation, parce que c’est la première chose que tout le monde verra en passant sur votre profil. Et donc, c’est là-dessus que les gens se baseront pour fonder leur première impression.

Votre portrait en profil doit être bien centré, et vous mettre en valeur. Pour cela, privilégiez les photos en extérieur, cadrez au niveau du buste et souriez smile !
N’hésitez pas à demander à vos connaissances s’ils s’y connaissent en photo à vous prendre en photo, ou bien de passer par un professionnel. Une excellente photo peut être conservée un moment.

Pour ce qui est des images de couverture, c’est un peu différent. Il existe par contre une astuce peu connue du grand public : la Règle des Tiers. La règle des tiers est très utilisée en photographie. Elle aligne l’objet d’intérêt sur une image selon les points d’intersection comme le montre l’image ci-dessous (la tasse est bien sur l’un des points et est alignée).

règle des tiersEn faisant cela, on obtient une image équilibrée et esthétique.
Un petit truc d’ailleurs, c’est que tous les appareils photos, même ceux des smartphones disposent de l’option “grille” ou “grid” (en anglais) qui affiche cette grille avant de prendre une photo. Ainsi vous aurez un rendu plus professionnel rien qu’avec cette astuce !

Toutefois, la règle des tiers ne fonctionne pas pour les images carrées comme les portraits pour les profils, c’est pour cela qu’il est préférable d’avoir un portrait centré.
L’autre point important est de bien prendre en compte les tailles en pixels des emplacements pour les photos de couverture ou de profil, voici un petit guide pour être sûr d’avoir des photos bien adaptées.

Il y aurait encore bien sûr beaucoup à en dire sur la e-réputation, mais avec ces bases vous êtes certains d’obtenir une image virtuelle dont vous pourrez être fier ! Ne vous étonnez pas si votre e-réputation ne s’améliore pas du jour au lendemain, c’est un travail de longue halène qui nécessite surtout beaucoup de patience.

mauvaise e-réputation

N’hésitez pas à commenter si vous avez vous aussi des astuces pour améliorer votre réputation sur le net !

Partagez cet article avec vos amis, ils vous remercieront smile

The following two tabs change content below.
Adam Fartassi
Jeune hypnothérapeute passionné de développement personnel, je vogue sur le web pour vous transmettre les meilleures méthodes pour changer de vie. Visez l'excellence, et renouez aujourd'hui avec votre fabuleux potentiel !

4 Commentaires

  1. Hello

    Je ne crois pas l’avoir lu, mais passez son compte en visibilité : “Amis seulement”, c’est déjà pas mal :)

  2. Anonyme

    salut Adam,

    Un article excellent, beaucoup de personnes ne sont pas encore formées à l’utilisation des réseaux sociaux.
    Et c’est parce que la majorité utilisent le facebook, si notre compte va être pirater ça va vraiment donner une mauvaise image sur nous, car les hackers utilisent les comptes piratés dans pleins de mauvaises actions.
    Alors il faut mieux se protéger contre les pirates.

    salutations

  3. Anonyme

    Effectivement, la gestion de sa e-reputation est aujourd’hui une priorité pour avoir le contrôle de son image et de sa visibilité sur le net. C’est également vrai pour les entreprises qui doivent sans arrêt faire attention à leur image pour s’assurer une bonne visibilité.

  4. Franck willy

    Article fort intéressant. Avoir une bonne réputation sur le net, est un élément essentiel pour booster sa visibilité en tant que blogueur ou réussir dans le e-marketing par exemple. Merci pour tes conseils.
    Franck willy Articles récents…Comment deux deviennent un (partie 1)My Profile

Laisser un commentaire

Nous sommes heureux que vous ayez choisi de laisser un commentaire. Merci de garder à l'esprit que les commentaires sont modérés conformément à notre Police de commentaire. Votre adresse mail est requise mais ne sera pas publiée.

CommentLuv badge