8 Astuces Pour Vaincre Vos Détracteurs

détracteurs

« D’abord ils vous ignoreront. Puis ils se moqueront de vous. Ensuite ils vous combattront. Et enfin vous gagnerez. » – Mahatma Gandhi.

N’avez-vous pas de détracteur dans votre vie ? Quelqu’un qui vous décourage de poursuivre vos objectifs et vos rêves, peut-être ? Quelqu’un qui pense que vous plaisantez et qui vous dit « C’est impossible ! » lorsque vous partagez vos plans pour le futur ? Quelqu’un qui vous sabote lorsque vous essayez de cultiver une nouvelle habitude ou de vous sortir d’une mauvaise ? Quelqu’un qui vous empêche d’atteindre votre plus haut potentiel ?

À un moment ou à un autre dans nos vies, nous sommes destinés à rencontrer des détracteurs, que ce soit des étudiants, des connaissances, des amis ou même des amis proches et de la famille. Les détracteurs sont définis en tant que tel parce que leur réponse favorite est « non ». Disons que vous souhaitez arrêter l’alcool. Ils vous diront « non » et vous expliqueront que boire quelques verres de plus ne vous tuera pas. Disons que vous voulez perdre du poids et manger plus sainement. Ils vous diront « non », que la nourriture saine est ennuyeuse, et vous diront ensuite de manger de la malbouffe à la place. Disons que vous souhaitez poursuivre votre passion. Ils vous diront que ce n’est pas possible dans le mauvais contexte économique actuel (l’économie est toujours mauvaise avec eux), et que ce n’est pas ce qui vous fera gagner de l’argent.

La majorité du temps, les détracteurs n’ont pas grand chose à ajouter à la conversation, si ce n’est leur hâte d’éteindre vos espoirs et vos rêves.

Gérer les détracteurs

Chaque fois que je rencontre un détracteur, j’essaye d’abord de comprendre où il veut en venir. A-t-il un point de vue valide, ou est-il juste en train d’exprimer ses peurs ? Il est clair que si une personne était en train de projeter ses propres peurs plutôt que d’apporter des pensées constructives, je ne tiendrais pas compte de son avis. Mes objectifs sont précieux, et je ne vais pas accorder de l’importance à quelqu’un qui essaye d’empoisonner mes buts.

Une fois que je sais que quelqu’un est certifié détracteur™, je réduirai mes contacts avec lui, parce que cela ne m’intéresse pas d’affronter les peurs et préjugés d’autrui sur mes objectifs.

Vous voyez, les détracteurs ne savent pas ce que c’est que de poursuivre ses objectifs. Tout ce qu’ils disent, ils le disent avec l’intention de vous effrayer pour vous éloigner de vos buts. Vous savez pourquoi ?

C’est parce qu’ils sont eux-mêmes effrayés. Parce qu’ils n’ont jamais fait ce que vous essayez de faire, ils ont peur que vous réussissiez. Ils ont peur que si vous réussissiez, cela leur montrerait qu’ils ont eu tort dans leur vie et cela depuis le début, et qu’ils devraient agir alors au lieu de ne rien faire. Ils ont peur de découvrir qu’ils ont sous-estimé leur potentiel et perdu leur temps depuis bien longtemps déjà.

C’est dommage pour eux, mais vous devez vous rappeler que ce sont leurs peurs, et non les vôtres, et qu’il n’y a aucune raison de vivre leurs peurs en essayant d’atteindre vos objectifs. Votre vie est la vôtre et vous n’avez besoin de personne pour vous dire ce que vous devez faire. Si vous affrontez un détracteur, voici 8 astuces pour vous.

8 Astuces Pour Battre Vos Détracteurs

1- Sécurisez vos objectifs

Imaginez que vous êtes en train de construire un très beau et très grand château de sable sur la plage. Maintenant, imaginez que quelqu’un jette de l’eau sur le sommet de votre château toutes les cinq minutes. Arriverez-vous à créer quoi que ce soit ?

Non, bien sûr que non. Chaque fois que vous construisez les fondations de votre château, elles finissent entièrement démolies par un jet d’eau. À la fin, vous finissez avec un tas de sable qui ne ressemble à rien, inutile de dire que vous vous sentirez très frustré. Tous vos efforts pour créer votre château seront alors vains.

C’est la même chose lorsque vous écoutez les détracteurs. En étant décourageants et sceptiques, ils tendent à se concentrer sur les mauvais côtés, les « dangers » et – ma partie préférée – les anecdotes de personnes qui ont échoué en essayant d’atteindre vos objectifs. Chaque seconde passée à les écouter, c’est comme jeter de l’acide sur vos rêves. À la fin, vous finissez avec une confiance en soi démolie et une seule question en tête: « Devrais-je vraiment continuer cela ? », alors que vous étiez très optimiste et confiant(e) avant d’avoir rencontré ces personnes.

Vos objectifs sont trop précieux pour laisser les autres les polluer. Protégez-les. Ne laissez pas aux détracteurs l’opportunité d’abîmer vos rêves en les gardant pour vous en premier lieu.

Par exemple, je suis très sélectif des personnes avec lesquelles je partage mes objectifs et mes rêves. J’en parle rarement aux gens sauf s’ils le demandent, et encore je n’en partage que des miettes. C’est parce que les premières étapes de n’importe quel but en cours sont toujours les plus vulnérables, il est impératif de ne laisser que les gens les plus conscients et encourageants savoir ce que je fais. Si je sais qu’une personne avait déjà été négative et décourageante, il est plus que certain que je ne ne lui ferais pas part de mes plans.

2- Evaluez le contexte du détracteur

Avant de prendre en compte l’avis de quelqu’un, je cherche toujours à savoir ce que la personne fait de sa vie.
Je prends en compte les points suivants:

1. Est-ce que cette personne vit une vie que je souhaite pour moi ?
2. Est-ce que cette personne a réussi à atteindre le but que je me suis fixé ?
3. Est-ce que cette personne a les connaissances et le niveau d’expertise nécessaires sur ce qu’elle commente ?

Si la réponse est « non », « non », et « non », alors je ne prendrais pas en compte ce qu’elle dit. Après tout, si cette personne est là où elle est c’est parce qu’elle a suivi ses propres pensées et conseils. En respectant ses mots, je ne peux arriver que là où elle en est actuellement, pas là où je veux aller.

Par exemple, si vous voulez perdre du poids et manger sainement, mais que vos collègues en surpoids vous disent de jeter votre salade fraîche pour acheter de la malbouffe pour le déjeuner/dîner, vous feriez mieux de les ignorer. Si vous voulez monter une affaire et que vous prenez « conseil » de gens qui ne savent rien de l’entrepreneuriat et qui n’ont jamais monté une affaire de leur vie, vous ne devriez pas tenir compte de leur avis. Si vous voulez arrêter de fumer mais que vos amis fumeurs – avec leurs incessantes toux et mauvaises haleines – vous disent de prendre une bouffée de plus, vous feriez mieux de les ignorer.

3- Evaluez les mots du détracteur

Une autre astuce est d’évaluer les mots du détracteur. En tant que PDG de votre vie, vous êtes la personne la mieux placée pour juger et décider de ce qui fonctionne et ne fonctionne pas pour vous. Considérez cela:

1. Ce qu’il/elle dit – s’accorde-t-il avec moi ?
2. Y a-t-il une vérité derrière ses mots ?
3. Est-ce qu’en appliquant ce conseil cela m’aidera à m’améliorer ?
4. Est-ce qu’il/elle me parle avec sa peur ou bien par volonté de m’aider ?

Si la réponse est « non » pour les questions 1 à 3 et que cette personne parle avec ses peurs, alors son conseil n’est pas bon pour vous – même s’il y avait une bonne intention derrière. Ne vous laissez pas avoir par ça.

4- Ignorez-les. Limitez vos réponses.

Si vous avez conclu que cette personne vous apporte de mauvais conseils qui vous découragent, alors limitez vos réponses. Ce n’est pas parce que quelqu’un a un conseil pour vous qu’il faut que vous appliquiez tout ce qu’il dit.

Bouddha a dit une fois que si quelqu’un vous offre un cadeau et que vous le déclinez, le cadeau appartient toujours à cette personne. De la même façon, si quelqu’un veut vous donner son avis, vous ne pouvez pas l’empêcher de parler mais vous pouvez choisir de ne pas en tenir compte. Vous avez toujours le choix de réagir comme vous le souhaitez.

5- Ne pas engager la discussion

Aussi résolu que vous pouvez l’être envers vos objectifs, les détracteurs sont entièrement dévoués à leur point de vue. De plus, vous n’êtes pas obligé de chercher une validation ou tomber d’accord avec eux pour réaliser vos plans. S’ils insistent pour formuler leur désaccord, répondez avec des réponses courtes et simples comme « Je vois » ou « D’accord ».

Ne vous affirmez/battez pas et n’expliquez pas non plus votre position. Croyez-moi, c’est une vraie perte de temps. Le détracteur viendra avec toutes les raisons du monde pour justifier pourquoi il a raison et pourquoi vous, vous avez tort, ce qui ne fera que vous frustrer. Et pas que ça, le détracteur veut réussir à vous décourager, donc en lui opposant une résistance cela ne fera que lui donner de la matière pour réfuter un peu plus ce que vous dites.

Changez de sujet si vous le pouvez. S’il n’a plus de façon de vous faire parvenir ses contestations, le détracteur arrêtera (je l’espère) de vous décourager.

6- Éjectez le détracteur de votre vie (si vous le pouvez)

Comme les détracteurs ne vivent qu’une vie limitée et toute tracée, passer du temps avec eux ne fera qu’assombrir votre vision du monde. Je vous recommande de les éjecter de votre vie si possible, ou au moins réduire le contact avec eux si ce n’est pas possible. Que cette personne soit un collègue, un ami, ou un membre de la famille, il n’y a aucune règle qui vous oblige à vivre 24h/24 et 7j/7 avec lui/elle:

  • Au travail, il y a d’autres collègues avec qui sortir.
  • Socialement, trouvez des amis qui pensent comme vous et avec qui vous pourrez passer du temps.
  • Chez vous, ce n’est pas parce que vous vivez avec votre famille que vous êtes obligé de passer toute la journée avec eux. Même si vous passez du temps ensemble, vous n’êtes pas obligé de discuter de vos objectifs avec eux tout le temps (voir l’Astuce n°1 pour sécuriser vos objectifs).

Quelques fois il peut être triste de constater que ceux qu’on aime sont des détracteurs; nous ne pouvons pas partager nos objectifs avec ceux qu’on aime sans être découragés. Cependant, pensez-y de manière positive: peut-être qu’ils vous découragent parce qu’ils n’ont aucune idée des larges possibilités de la vie. En étant résolu avec vos objectifs, en les poursuivant, et en les réussissant, vous leur servirez d’inspiration pour voir plus grand et pour qu’ils poursuivent leurs buts eux aussi.

7- Vous entourer avec des gens positifs

Vous êtes la somme des cinq personnes avec qui vous passez le plus de temps, donc choisissez cinq personnes fantastiques avec qui passer votre temps, au lieu de le passer avec des détracteurs.

Pensez aux gens qui vous soutiennent ou qui vous soutiendront si vous leur parlez de vos objectifs. Pensez aux manières d’augmenter le temps que vous passerez avec eux à partir d’aujourd’hui.

Si vous n’avez pas de telles personnes dans votre vie, ce n’est pas un problème. Pensez aux personnes là-dehors qui font ce que vous voulez faire, puis augmentez votre contact avec eux à travers leur travail, leurs livres, interviews, émissions télé, etc.

Rappelez-vous que vous n’êtes pas tout seul avec vos objectifs, il y a eu des gens qui ont ou qui veulent aussi atteindre les objectifs que vous vous êtes fixés, grâce à internet il est maintenant très facile de prendre contact avec eux ou leur travail.

8- Repensez à votre vision pour vous-même

Dernier point et non des moindres, pensez à votre vision idéale. Quelle est votre vision idéale pour votre vie ?

Lorsque vous êtes distrait par les détracteurs, cela n’arrive que parce que vous avez regardé autre chose que vos objectifs. Si c’est le cas, tout ce que vous avez à faire est de les regarder à nouveau. Rappelez-vous exactement ce que vous voulez accomplir. Pensez à ce que vous voulez avoir dans votre vie. Puis, demandez-vous si cela vaut le coup de mettre vos objectifs en suspens à cause de quelques détracteurs. pour moi la réponse est toujours simple et claire: c’est « non ».

Ne refusez pas de vivre la vie que vous voudriez vivre à cause des détracteurs. En même temps, faites en sorte de ne pas être non plus un détracteur pour les autres. Lorsque des gens partagent leurs objectifs avec vous, assurez-vous de les encourager et de les soutenir. Ne soyez pas un rabat-joie pour les autres comme vous ne voudriez pas que les autres soient des rabats-joie pour vous.

Je voudrais finir avec cette citation de John Eliot:

L’histoire nous a montré que ceux qui finissent par changer le monde – les grands révolutionnaires politiques, sociaux, scientifiques, technologiques, artistiques et même sportifs – ont toujours l’air stupides, jusqu’à ce qu’ils aient raison, puis ce sont alors des génies.

Êtes-vous prêt à réussir votre vie ? Alors commencez à vivre le meilleur de votre vie à partir d’aujourd’hui smile

N’oubliez pas de lire: Comment dire non aux autres, pour apprendre à dire non aux autres et Comment Gérer les Critiques.

Si cet article vous a plu, n’hésitez pas à le partager avec votre entourage smile

The following two tabs change content below.
Adam Fartassi
Jeune hypnothérapeute passionné de développement personnel, je vogue sur le web pour vous transmettre les meilleures méthodes pour changer de vie. Visez l'excellence, et renouez aujourd'hui avec votre fabuleux potentiel !

4 Commentaires

  1. Mylène

    Merci pour ce bel article et ce partage d’expériences… Cela m’évoque la difficulté que nous avons de rester dans ce que Carl Rogers qualifie « d’écoute active et bienveillante ». Ne pas écouter en voulant à tout prix se mettre à la place de l’autre (qu’est ce que je ferais moi), car effectivement sinon ce sont nos peurs qui s’expriment (mais aussi nos envies, nos goûts…). Je prépare un défi sur ce point, car nous, sommes nous les détracteurs de quelqu’un ?
    Mylène Articles récents…Mon bilan du défi zen n°11 « sourire sans raison »My Profile

    1. Adam FartassiAdam Fartassi (Auteur de l'article)

      Bonjour et merci pour ton commentaire Mylène,
      Il est vrai que l’on a souvent tendance à reprocher aux autres des choses que l’on se reproche à soi-même.
      L’écoute active, sans jugement, serait bénéfique à tout le monde.

      A la fois à soi, en étant plus ouvert, on apprend à agir différent et à découvrir des choses sur la personne avec qui l’on discute. Et en même temps, c’est quelque chose qui est apprécié par l’autre qui peut exprimer son point de vue sans être dévalué ou jugé :)

      Enfin je suis persuadé que les détracteurs ne sont pas « méchants », ils agissent ainsi parce que personne ne leur a appris à agir différemment. Il convient donc d’essayer de leur montrer comment faire en les écoutant comme nous aimerions être écoutés :)

      Au plaisir de te lire à nouveau (et surtout de voir ton défi),
      Adam.

  2. Yan

    En gros, savoir prendre du recul car: au fond, peut-être que le « détracteur » ne l’est pas vraiment, qu’il pense simplement différemment de moi. Il convient de toujours prendre du recul et faire preuve d’empathie quoi qu’il arrive. Plutôt que de se borner avec un seul point de vue, il est bon de savoir se remettre en question pour pouvoir avancer sereinement. ^^

    1. Adam FartassiInlandsis (Auteur de l'article)

      Tout à fait Yan :) toute « remarque » n’est pas forcément mauvaise à prendre, tout dépend de notre façon de réagir face à celle-ci.
      On a le choix de tout jeter en bloc lorsque celle-ci ne nous plaît pas ou bien prendre du recul oui et prendre conscience que le point de vue de l’autre peut aussi compléter le nôtre. Toute critique devient alors dans bien des cas, une leçon bonne à prendre ;)

Si vous aimez les articles du site, n'hésitez pas à faire vos achats sur Amazon.fr via ce lien ; il me permettra de toucher une commission grâce au programme Partenaires Amazon EU.

Laisser un commentaire

Nous sommes heureux que vous ayez choisi de laisser un commentaire. Merci de garder à l'esprit que les commentaires sont modérés conformément à notre Police de commentaire. Votre adresse mail est requise mais ne sera pas publiée.

CommentLuv badge