11 leçons à apprendre de Steve Jobs

Steve Jobs

Ce n’est pas quelque chose que j’ai l’habitude de faire (écrire des articles en hommage à quelqu’un ou des articles mêmes sur des gens d’ailleurs), mais Steve Jobs a été un vrai modèle durant sa vie, de la façon dont il a vécu et poursuivi ses rêves – c’est quelque chose que peu de gens savent. Nous le connaissons peut-être comme l’homme derrière Apple/iPhone/iPad/etc, mais il y a bien plus à apprendre de Steve Jobs que simplement reconnaître son rôle de leader de l’une des compagnies les plus importantes au monde.

À travers cet article, je voudrais porter votre attention sur la façon dont il menait courageusement sa vie, et 11 leçons de développement personnel que nous pouvons apprendre de lui.

Que vous soyez neutre envers Steve Jobs ou bien si vous n’êtes pas fan de lui, peu importe – pour ma part, je suis complètement neutre envers lui et sa vie, et ses réalisations ne m’intéressent pas plus que ça, c’est l’individu que je respecte. Ne laissez pas votre neutralité ou votre aversion vous empêcher d’apprendre quelque chose d’important (le développement personnel) de cet homme.

Au fur et à mesure que vous lisez cet article, réfléchissez à la façon dont vous pouvez appliquer ces leçons à vous-même. Ne lisez pas cet article en ne faisant qu’acquiescer à chaque point, pour ensuite oublier tout ce que vous avez lu à peine quelques minutes plus tard. Ce serait vraiment une perte de temps déplorable pour vous. Steve Jobs est né comme tout le monde, en n’ayant reçu ni plus ni moins que chacun dans sa vie. Au final, c’est sa manière de mener sa vie qui a fait la différence avec les autres.

1. Notre vie est ce que l’on en fait

Si vous ne savez rien de Steve Jobs en dehors de la culture générale, voici un bref aperçu de son parcours :

  • Il est né hors-mariage, de parents fraîchement diplômés qui l’ont placé en adoption peu après.
  • Il a été adopté et élevé dans une famille d’ouvriers. Son père adoptif réparait les voitures pour gagner sa vie.
  • Ses parents biologiques voulaient une fille, et non un garçon.
  • Il a quitté l’université, après seulement un semestre.
  • Alors qu’il entrait à l’université de Reed, il « dormait sur le sol chez des amis » dans leurs chambres, recyclait les bouteilles en verre qu’il vendait pour acheter de la nourriture, et une fois par semaine il recevait un repas gratuit dans le temple local de Hare Krishna.
  • En 1985, il a été congédié, publiquement, de la compagnie qu’il a fondée (Apple), après avoir perdu une lutte de pouvoir avec le conseil d’administration. (Il reviendra plus tard en tant que PDG en 1997, après qu’Apple ait acheté NeXT, la compagnie que Steve Jobs a fondé après être parti d’Apple).
  • En 2003, il a découvert qu’il avait un cancer au pancréas. Il a alors engagé une longue bataille contre le cancer durant les 8 années qui suivirent, jusqu’à sa mort en octobre 2011.

La majorité des gens qui ne connaissent pas Steve Jobs penseraient probablement qu’il a eu une vie privilégiée, qu’il est né avec une cuillère d’argent dans la bouche, et que la voie vers son succès était déjà toute tracée.

Mais ce n’était pas le cas, comme vous venez de le voir. Il est né hors-mariage dans un contexte de crise. Il n’était pas l’enfant que ses parents voulaient. Il a été placé en adoption. Il a été renvoyé de la compagnie qu’il a lui-même créé. Il a été humilié publiquement à ce moment-là. Une forme rare de cancer pancréatique lui a été diagnostiquée, et elle a fini par lui prendre la vie.

Bien qu’il n’avait pas eu les meilleurs cartes en main, cela n’avait aucune importance. Plutôt que de se plaindre ou de rester paralysé dans cette situation, il a fait ce qu’il y avait de mieux avec ce dont il disposait – ensuite, il a créé le genre de vie qu’il voulait, devenant éventuellement le PDG de l’une des compagnies les plus reconnues dans le monde, plusieurs fois milliardaire, et l’une des personnalités les plus respectées au monde.

Lorsque la vie vous tacle, que faites-vous ? Est-ce que (a) vous vous asseyez et restez là à pleurnicher, (b) vous faites avec en essayant d’en tirer le meilleur ou (c) vous taclez la vie en retour et créez vos propres règles ? La majorité des gens (a) sont des pleurnichards. Certains (b) essaient de s’en sortir – ces gens le font bien généralement, mais c’est tout. Quelques personnes (c) décident de n’en faire qu’à leur tête – ce sont les vrais gagnants.

Vous avez toujours le choix de la manière dont vous voulez vivre votre vie. Ne vous victimisez pas vous-même, parce que peu importe à quel point les choses peuvent avoir l’air d’aller mal en ce moment, il y a des centaines et des centaines de milliers de gens là-dehors qui vivent bien pire que vous. Lorsque vous vous élevez au-dessus de votre condition, c’est là que vous dominez votre vie.

2. Rêvez grand – très grand

Avant qu’Apple ne perce dans cette dernière décennie, Microsoft était le géant incontesté dans le domaine des ordinateurs personnels. Avant les iPod, les lecteurs mp3 étaient seulement connus comme des lecteurs mp3. Avant iTunes, il semblait que presque personne ne voudrait payer pour acheter de la musique en ligne, tandis que le piratage était légion. Avant l’iPhone, Nokia était le leader du marché des téléphones mobiles, et cela depuis un certain temps. Avant l’iPad, il ne semblait pas y avoir besoin de tablettes – les PC et ordinateurs portables paraissaient très bien faire l’affaire.

Dans chaque situation, personne n’aurait jamais imaginé que les choses auraient changé.

Mais le status quo fut brisé à chaque fois, et avec des résultats exceptionnels. Avec chaque produit lancé, Steve Jobs (et son équipe) révolutionna l’industrie et créa un nouveau mouvement – des ordinateurs personnels au lecteur mp3, à la distribution en ligne de musique, aux téléphones portables et tablettes.

L’iPod devint une partie intégrante du style de vie populaire, devint synonyme de lecteur mp3, et a généré un effondrement des ventes des CDs. iTunes devint le vendeur n°1 de musique aux USA en 2008, avec 10 milliards de téléchargements de chansons à partir de 2010 (après juste 7 ans en ligne). iPhone a créé une demande pour les téléphones tactiles, a brisé le monopole de longue date de Nokia et changé la donne dans l’industrie du téléphone mobile. L’iPad2 a été plus vendu que toutes les autres tablettes combinées depuis la sortie de l’iPad ‘en 2010) et est prévu de compter pour 83% des parts du marché des tablettes aux USA d’ici 2011 (source).

Tout cela s’est réalisé parce que Steve Jobs s’est autorisé à rêver grand – de voir ce qu’il y avait au-delà du moment présent, de sortir des sentiers battus, d’aller là où personne ne s’était aventuré auparavant.

« Voici les fous, les marginaux, les rebelles, les fauteurs de troubles, les chevilles rondes dans les trous carrés … ceux qui voient les choses différemment – ils ne sont pas friands de règles … Vous pouvez les citer, être en désaccord avec eux, les glorifier ou les critiquer, mais la seule chose que vous ne pouvez pas faire, c’est de les ignorer parce qu’ils changent les choses … ils poussent la race humaine vers l’avant et alors que certains peuvent les voir comme des fous, nous voyons du génie, parce que ceux qui sont assez fous pour penser qu’ils peuvent changer le monde, sont ceux qui le font. » Publicité – Apple: Penser Différemment

Comment vous définissez-vous vos objectifs ? Ne les basez-vous que sur ce qui a déjà été réalisé là-bas, dehors ? Ou bien les basez-vous sur les plus audacieux, les plus grandioses et plus profond désirs de votre cœur ? Ce dernier est la manière dont vous allez pouvoir créer un mouvement et ébranler le monde. Quels sont vos plus grands rêves les plus fous ? Définissez-les et atteignez-les.

3. Les grandes réalisations commencent quelque part

Steve Jobs a commencé Apple dans le garage de ses parents, avec son ami de lycée Steven Wozniak. Ce n’est pas exactement le début le plus glamour de la plus grande société technologique dans le monde aujourd’hui – non pas que cela importait, car elle ne serait jamais développée si elle n’avait pas eu un début en premier lieu.

J’entends souvent les gens dire qu’ils ne peuvent pas faire X parce qu’ils ont besoin d’attendre que A, B et C soit en place. Très bien, mais ces pré-requis sont-ils vraiment nécessaires ou bien ce ne sont que des excuses pour ne pas agir ? Si nous attendons éternellement que les choses soient parfaites, quand commencerons-nous alors à agir ?

Comment pouvez-vous commencer à réaliser vos rêves aujourd’hui, même dans une petite mesure ? C’est en partant que vous arriverez à destination. Les plus grandes réalisations de ce monde n’étaient qu’à un moment, juste un rêve.

4. Les diplômes ne comptent pas

« À vrai dire, je n’ai jamais reçu de diplôme d’université. Et aujourd’hui je n’ai jamais été aussi proche d’être diplômé par université. » – Steve Jobs, avec humour, lors de son discours de bienvenue à Stanford en 2005
« Je suis convaincu que la moitié de ce qui sépare les entrepreneurs accomplis des infructueux est de la pure persévérance. – Steve Jobs

Steve Jobs a abandonné après seulement un semestre à l’université de Reed. Ses qualifications n’ont pas dépassé le lycée. Puis il est devenu l’un des nombreux déscolarisés milliardaires aujourd’hui qui remet sérieusement en question la vieille croyance qu’un diplôme est essentiel pour réussir dans la vie.

Je ne dis pas d’arrêter ses études ou de ne pas avoir de diplôme. Tout ce que je dis c’est que si vous réussissez ou non dans la vie est indépendant de votre diplôme. Il y a des gens qui ont réussi dans la vie et sont diplômés, tout comme il y a des gens qui ont réussi et qui n’ont aucune qualification. Ce qui est important c’est vos talents, votre attitude et aptitude (ce qui peut ensuite être aiguisé par 10.000 heures de pratique).

Si vous étudiez en ce moment, ou si vous avez prévu d’étudier/d’obtenir des qualifications dans le futur, soyez conscient de pourquoi vous cherchez à persévérer dans ce domaine-ci, et si cela correspond à vos besoins.

Pour ceux qui sont encore à l’école – êtes-vous en train de prendre un chemin détourné à travers l’école afin que vous puissiez obtenir un morceau de papier à la fin de votre cursus, comme un billet pour le monde du travail ? Pour ceux qui ont obtenus leurs certifications – êtes-vous en train de vous cacher derrière eux comme un bouclier et de les utiliser comme une excuse pour ne pas grandir ? Et pour ceux qui n’ont pas de certifications dans ce que vous voulez faire plus tard – êtes-vous en train de chercher une excuse pour ne pas poursuivre ce que vous voulez faire dans la vie ?

5. Vivez chaque jour comme si c’était le dernier

Steve Jobs était un fervent défenseur de la pensée « vivre sa vie au maximum » – tous les jours. Cela transparaît très clairement dans beaucoup de ses citations:

« Lorsque j’avais 17 ans, j’ai lu une citation qui ressemblait à celle-ci: « Si vous vivez chaque jour comme si c’était le dernier, un jour vous aurez raison. » Cela m’a laissé une forte impression, et depuis lors, ayant atteint 33 ans, je me regarde tous les matins dans le miroir et je me demande: « Si aujourd’hui était le dernier jour de ma vie, est-ce que je voudrais faire ce que j’ai prévu aujourd’hui ? » Puis si la réponse est « Non » trop de jours consécutifs, je sais que je dois changer quelque chose. »

« Être le plus riche du cimetière ne m’intéresse pas. Aller me coucher en me disant que j’ai accompli quelque chose de merveilleux aujourd’hui, c’est tout ce qui m’importe. »

« Rappelez-vous que vous allez mourir, c’est la meilleur façon d’éviter le piège de penser que vous avez quelque chose à perdre. »

« Personne ne veut mourir. Même les gens qui veulent aller au paradis ne veulent pas mourir pour y aller. Et la mort est la destination que nous partageons tous. Personne n’y a jamais échappé. Et c’est ainsi que les choses devraient être, car la mort est très certainement la meilleur invention de la Vie. C’est l’agent du changement de la Vie. Elle élimine l’ancien pour faire place au nouveau. À présent le nouveau c’est vous, mais un jour pas très éloigné d’aujourd’hui, vous deviendrez progressivement l’ancien et vous serez éliminé. Désolé d’être aussi dramatique, mais c’est vraiment la vérité. »

Si vous projetez cela sur vous-même, êtes-vous en train de vivre pleinement votre vie ? Ou bien êtes-vous en train de perdre vos journées, en faisant le somnambule ? Si vous mourriez aujourd’hui, mourriez-vous heureux ou avec des regrets ? Que pouvez-vous faire à propos de ces regrets à présent, avant qu’il ne soit trop tard ? Quelles sont toutes ces choses que vous voudriez faire avant de mourir ? Comment pouvez-vous commencer à les concrétiser dès maintenant ?

6. Arrêtez d’écouter ce que les autres disent

« Votre temps est limité, alors ne le gaspillez pas à vivre la vie de quelqu’un d’autre. Ne soyez pas prisonnier par un dogme – ce qui signifierait vivre avec des objectifs pensés par d’autres. Ne laissez pas le bruit des opinions des autres faire taire votre propre voix intérieure. Et surtout, ayez le courage de suivre votre cœur et votre intuition. Ils savent déjà ce que vous voulez vraiment devenir. Tout le reste est secondaire. » – Steve Jobs, au discours de bienvenue de Stanford en 2005.

Steve Jobs a eu affaire à un lot de détracteurs dans sa vie. Quand il a été congédié publiquement d’Apple en 1985, il a été rejeté par l’industrie qui le voyait comme un « feu de paille » – c’est à dire, qu’il a eu un début brillant et apparent pour au final disparaître dans le néant. Les chefs d’entreprise et la presse le voyaient comme dépassé, un has-been.

Ce qui s’est passé ensuite, fut l’un des plus remarquables retours dans l’histoire des affaires.

Après avoir été renvoyé, Steve Jobs partit créer NeXT, une entreprise de développement de plateforme sur ordinateur. Il a également racheté la division d’infographie de Lucasfilm Ltd, qu’il a ensuite développé à part entière et devint alors le studio Pixar (qui fut par la suite acquis par Disney en 2006).

« Je ne l’ai pas vu sur le moment, mais avoir été renvoyé d’Apple fut la meilleure chose qui aurait pu m’arriver. Le poids du succès fut remplacé par la légèreté d’être un débutant à nouveau, et moins sûr de tout. Cela m’a permis d’entrer dans l’une des périodes les plus créative de ma vie. » – Steve Jobs, discours de bienvenue de Stanford en 2005.

En 1996, dans un retournement de situation plutôt ironique, Apple, après une décennie de pertes constantes depuis le renvoi de Steve Jobs, a acquis NeXT en tant que système de plateforme pour ordinateur, ce qui leur manquait à ce moment-là. Steve Jobs est intervenu en tant que PDG par intérim en 1997, avant d’être nommé PDG officiel en 2000.

Sous sa direction, Apple a été récupérée au bord de la faillite, et est aujourd’hui la plus grande entreprise au monde (dépassant Microsoft, Amazon et Google réunis en 2015) à la fois en terme de revenu *et* profit. Il a continué à servir en tant que PDG jusqu’en 2011 (année où il s’est retiré pour s’occuper de sa santé).

Que peux-t-on en tirer de tout cela ?

Tout d’abord si Steve Jobs avait écouté ses détracteurs lorsqu’il a été renvoyé, il n’aurait jamais pu vivre le succès qu’il a vécu. Au lieu de cela, il a écouté son cœur et a fait ce qu’il a senti qu’il devait faire. En étant ainsi guidé, cela l’a conduit à réaliser ses objectifs – maintes fois.

« Les gens ont quelque fois des objectifs dans leur vie. Steve Jobs a dépassé chaque but qu’il s’était fixé pour lui-même. » – Steve Wozniak, co-fondateur d’Apple, sur Steve Jobs.

Quels que soient vos rêves, poursuivez-les. N’écoutez pas ceux qui vous dénigrent, les gens qui vous découragent de vivre la vie que votre cœur désire. Suivre leurs mots ne fera de votre vie qu’une ombre de la leur, et non la vie que vous recherchez. Écoutez votre voix intérieure et suivez-la, parce qu’ainsi vous ne pourrez jamais vous tromper.

7. Ne sous-estimez pas l’impact que vous pouvez avoir sur le monde.

« Je veux laisser ma marque dans l’univers. » – Steve Jobs

Steve Jobs n’était qu’une personne, mais regardez comment il a révolutionné l’industrie technologique et l’impact de son travail sur les masses. On peut sans se tromper dire que les iPod, iPhone, iTunes, iPad, et ses autres créations ont changées positivement la vie de millions (voire milliards) de gens dans le monde. Cela ne se serait jamais produit s’il n’avait pas poursuivi ses rêves.

Tout comme pour vous, il y a tout un monde là dehors qui attend que vous le changiez. Êtes-vous prêt à lancer votre révolution ?

« Voudrais-tu vendre de l’eau sucrée pour le reste de ta vie, ou bien voudrais-tu venir avec moi pour changer le monde ? – la célèbre phrase de Steve Jobs à John Sculley (à ce moment-là PDG de PepsiCo) en 1983, pour l’aider à diriger Apple (Sculley a viré Jobs d’Apple un peu plus tard, en 1985).

« Nous sommes là pour marquer l’univers. Sinon pourquoi donc serions-nous ici ? » – Steve Jobs

Quel est le changement que vous voudriez apporter au monde ? De quoi avez vous besoin pour que cela se produise ? Comment pouvez-vous lancer votre révolution, qui aura son effet dès aujourd’hui ?

8. L’échec n’arrive que lorsque vous le reconnaissez

Steve Jobs a été renvoyé par sa propre entreprise qu’il a créé. D’après les standards de la société, ce serait ni plus ni moins que l’apothéose de l’échec. La majorité des gens auraient abandonné, se seraient retirés du monde en se vautrant dans l’apitoiement, dès ce moment-là.

Mais pas lui, non. Comme je l’ai détaillé au point n°6, il est parti créer deux entreprises à succès (NeXT et Pixar), a été ré-embauché par Apple, ce qui est alors devenu l’un des plus grands retour dans le monde des affaires, et il a créé la plus grande entreprise technologique aujourd’hui. Il n’a jamais abandonné et il s’est battu pour faire de ce qu’il croyait, une réalité.

Il y a un truc à savoir à propos de l’échec – la plus grande leçon que j’ai appris de l’échec est celle-ci : il n’y a pas d’échec tant que vous ne le reconnaissez pas. Cela veut dire que même si vous perdez tout votre argent, soyez en faillite, perdez votre maison, souffrez d’un revers majeur, ou que tout s’écroule, vous n’avez pas échoué. Ce n’est que l’une des nombreuses étapes dans votre parcours avant d’atteindre votre but final. Le seul moment où vous échouez c’est quand vous abandonnez – parce que c’est là que l’histoire se termine.

Si vous revenez souvent sur vos décisions parce que vous avez peur d’échouer, sachez qu’échouer n’existe pas tant que vous n’avez pas vous-même admis d’avoir échoué. Donc aussi longtemps que vous continuerez et que vous n’aurez pas d’intention d’abandonner vos rêves, vous ne pourrez jamais échouer. Ce n’est qu’une question de temps avant que vous soyez là où vous voulez être.

9. Faites ce que vous aimez

« Votre travail va remplir une large partie de votre vie, et la seule façon d’être vraiment satisfait est […] d’aimer ce que vous faites. Si vous n’avez pas trouvé ce que c’est, continuez à chercher, mais ne laissez pas tomber. » – Steve Jobs

Je parle de l’importance de poursuivre sa passion tout le temps, et avec raison. Vous avez dédié tout le reste de votre vie à travailler, donc au lieu de faire quelque chose que vous n’aimez pas PUIS partir en retraite et faire ce que vous aviez toujours voulu faire dans votre vie, pourquoi ne pas poursuivre votre passion et faire de celle-ci, votre boulot dans votre vie ? Bien sûr, vous avez *peut-être* à penser un peu à vos revenus, mais ce n’est que temporaire. Aussi longtemps que vous fournissez la meilleure valeur, et en continuant à vous surpasser (voir le point n°11), ce n’est qu’une question de temps avant que vous ne conciliez en *même temps* passion et argent.

Ne vous obligez pas à choisir un travail que vous n’aimez pas, parce qu’en faisant cela vous gaspillerez le temps de votre vie. Faites ce que vous aimez, parce la vie est là pour ça – faire les choses que vous aimez.

10. Ayez la foi – Ne perdez jamais espoir

« Quelques fois la vie va vous frapper si fort que vous aurez l’impression de vous faire assommer avec une brique. Ne perdez pas espoir. » – Steve Jobs, lorsqu’il a été renvoyé d’Apple en 1985
« Vous ne pouvez pas relier les points en regardant devant vous; vous pouvez seulement les connecter en regardant en arrière. Vous devez avoir confiance et vous dire que ces points vous connecteront d’une façon ou d’une autre à votre futur. Vous devez avoir confiance en quelque chose – votre audace, destinée, le karma, Dieu, peu importe. Cette façon de voir les choses ne m’a jamais trahi, et c’est ce qui a fait toute la différence dans ma vie. » – Steve Jobs, au discours de bienvenue de Stanford en 2005.

Même lorsque les choses ont eu l’air de mal tourner, Steve Jobs a toujours gardé la foi que les choses fonctionneraient un jour où l’autre. Cela lui a permis d’aller de l’avant et de faire ce qu’il y avait de mieux dans sa vie (voir point n°5).

Peu importe quel chemin tortueux vous traversez actuellement, n’abandonnez pas. Ne perdez pas non plus espoir. Tant que vous continuerez à avancer, vous finirez par voir la lumière au bout du tunnel. Vous n’êtes pas ici pour souffrir – vous êtes là pour vous épanouir en tant qu’individu. Tout ce qui se produit, se produit pour une bonne raison, c’est à vous de comprendre cette raison (voir le point °1).

11. Surpassez-vous – Encore et toujours

Comme je l’ai mentionné au début de l’article, je ne suis pas au courant des nouveautés d’Apple ou de la sortie de ses produits/mise à jour. Cependant, le fait que les gens prennent le temps de discuter des modèles, d’en parler en long et en large pour ensuite les acheter (bien après l’engouement initial à la lancée du produit), montre qu’ils trouvent de la valeur dans les nouveaux appareils qui sortent. Le fait d’être plus fin, plus léger, plus rapide, avec une durée de batterie étendue ou de nouvelles fonctionnalités, ces mises à jour sont des choses que les consommateurs trouvent précieuses, et leur vie s’améliore en conséquence.

« Vous ne pouvez pas juste demander aux consommateurs ce qu’ils veulent puis le leur donner. Au moment où vous le développerez, ils voudront quelque chose d’autre. » – Steve Jobs

« Non. Ce n’est pas le travail du consommateur de savoir ce qu’ils veulent. » – Steve Jobs, lorsqu’on lui demanda s’il avait fait des études de marché pour l’iPad.

Ce que j’apprécie chez Steve Jobs c’est de constater à quel point il fut tenace en cherchant à se surpasser à la fois dans sa vie et dans son travail. Il vivait déjà une vie prospère dans les premières années où il s’était lancé, mais cela ne l’a pas empêché de vouloir devenir meilleur. Au lieu de maintenir le status quo, il a continué à courir vers l’innovation – chaque fois qu’il créa un produit, il s’intéressa à en créer un autre. Et parce qu’il continua à se développer ainsi, Apple en a fait de même.

« L’innovation c’est ce qui distingue les leaders des suiveurs. » – Steve Jobs

Si vous regardez 3-5 années en arrière, vous êtes-vous dépassé ? Ou bien avez-vous stagné ? Que pouvez-vous faire pour vous surpasser ? En tant que PDG de votre vie, quelle est la nouvelle voie de développement que vous souhaitez concrétiser dans les prochaines années à venir ?

Conclusion

J’espère que vous avez trouver cet article inspirant de quelques façons que ce soit, et que vous ayez pu en tirer des leçons. J’ai appris quelques nouvelles choses sur Steve Jobs et Apple en écrivant cet article, ce qui m’a permis de respecter d’autant plus son succès aujourd’hui. Steve Jobs fut indéniablement une figure d’inspiration et disposait d’un esprit incroyable.

Si vous pouvez juste appliquer quelques leçons des 11 leçons au dessus, je suis certain que cela fera une différence énorme dans votre vie. Alors, que comptez-vous faire maintenant ? Dites-nous tout dans les commentaires :) !

Pour en savoir plus sur Steve Jobs:

Si cet article vous a plu, n’hésitez pas à le partager avec votre entourage :)

The following two tabs change content below.
Adam Fartassi
Jeune étudiant passionné de développement personnel, je vogue sur le web pour vous transmettre les meilleures méthodes pour changer de vie. Visez l'excellence, et renouez aujourd'hui avec votre fabuleux potentiel :)

2 Commentaires

  1. Stef&Mag

    Merci pour cette compilation et cette « feuille de route » inspirante. Je vais commencer par vraiment me focaliser sur la mise en application du point 6 en faisant un filtre sur les messages qui vont m’arriver de l’exterieur…
    Mon intuition depuis quelque temps me guide par contre à suivre et commenter tes articles toujours pertinents Adam ;-)
    Alors à bientôt pour poursuivre l’aventure de nos vies…
    Stef&Mag Articles récents…Comment réussir son changement : les 8 clefsMy Profile

  2. Franck willy

    Cet article est vraiment inspirant. Concrètement j’ai lu plusieurs articles sur Steve Jobs, mais celui là m’a apporté un plus. Je compte beaucoup travailler sur le pilier du dépassement de soi (persévérance).bon boulot
    Franck willy Articles récents…Particularités des adolescentesMy Profile

Laisser un commentaire

Nous sommes heureux que vous ayez choisi de laisser un commentaire. Merci de garder à l'esprit que les commentaires sont modérés conformément à notre Police de commentaire. Votre adresse mail est requise mais ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

CommentLuv badge

Postez deux commentaires constructifs et ayez le lien de votre site en Dofollow, n'hésitez plus pour commenter !