Et si abandonner vous permettait de réussir dans la vie ?

Apprendre-à-abandonner

“Abandonner ne veut pas dire être faible, cela signifie que vous êtes assez fort pour laisser tomber.” – Anonyme

Lorsque vous entendez le mot “abandonner”, à quoi pensez-vous ? Une sensation désagréable, une frustration ?

Une bonne partie d’entre nous ont été élevés avec l’idée qu’abandonner est toujours mauvais. Le simple fait d’évoquer l’abandon fait frémir certains, un mélange de peur et de dégoût arrive immédiatement. Pourtant un certain nombre d’idées fausses circulent sur cette notion.

Si vous aussi vous avez du mal avec l’idée d’abandonner, vous avez probablement l’une ou toutes ces idées préconçues sur ce qu’est l’abandon :

  1. Abandonner signifie que vous avez choisi d’échouer.
  2. Abandonner signifie que vous avez pris la voie de la facilité.
  3. Abandonner signifie que vous n’allez jamais réussir quoi que ce soit.
  4. Abandonner signifie que vous n’avez pas de persévérance ni d’autodiscipline, qui sont des vertus très appréciées
  5. Abandonner signifie que vous êtes capricieux et incertain sur ce que vous voulez.
  6. Abandonner signifie que vous gaspillez l’argent, le temps et l’énergie que vous avez déjà investis dans une tâche.

En abandonnant ou même juste en disant vouloir abandonner, vous êtes automatiquement stigmatisé par l’une ou toutes les affirmations ci-dessus.

À cause de ces préjugés, les gens traitent l’idée même d’abandonner avec dédain. C’est devenu le fameux mot interdit à prononcer. Ils font tout ce qu’ils peuvent selon leurs capacités pour ne pas abandonner. Quoi qu’ils font, ils s’acharnent jusqu’au bout.

Après tout, on leur a répété que la clé du succès c’est de ne jamais abandonner. On vous a probablement bassiné d’histoires de personnes qui ont persévéré, traversé des difficultés, et surmonté des épreuves impossibles pour finalement achever de grandes réalisations.

À cela s’ajoute des citations et proverbes répétés en boucle comme : “Il n’y a qu’une chose qui peut garantir notre échec, c’est abandonner.” ou “Les gagnants ne sont pas ceux qui n’échouent jamais, mais ceux qui n’abandonnent jamais“, ancrant un peu plus dans notre subconscient l’importance de ne pas abandonner.

L’erreur de ne pas abandonner

Bien sûr, la capacité de persévérer et de ne pas abandonner est un trait de caractère louable. Mais, cela devient un énorme problème si des personnes comme vous et moi, s’entêtent à ne pas abandonner… Pour ne pas abandonner.

Cela se produit surtout lorsque les gens confondent toutes les formes d’abandon, avec le fait d’échouer. Quand ils refusent d’abandonner, c’est simplement parce qu’ils veulent réussir. Ce qui est également un trait des perfectionnistes.

Au final ce désir de ne pas abandonner est dirigé par la peur. La peur de ce qu’abandonner représente pour eux et les autres : l’échec.

Ce que signifie réellement abandonner

Qu’est-ce qu’est réellement l’abandon ? Si nous nous plaçons d’un point de vue tout à fait objectif, cela signifie se détacher et couper le lien entre vous et ce que vous retenez (ou faites). Lorsque vous travaillez sur une tâche, l’abandonner c’est simplement la laisser tomber. Et c’est tout ce que cela veut dire !

D’autre part, tout ce qui a été associé à l’idée d’abandonner ne sont que des représentations subjectives. Même s’il y a une part de vérité en elles, elles sont très dépendantes du contexte de la situation.  Si nous associons automatiquement le fait d’abandonner avec des pensées telles qu’échouer, perdre, manque de persévérance, esprit capricieux, etc. Alors nous manquons terriblement de recul.

Abandonner est un choix actif, ce n’est pas une conséquence de quelque chose. Vous choisissez d’abandonner, tout comme vous choisissez de persévérer. L’un comme l’autre dépend d’une action, la vôtre. On ne peut pas donc “abandonner” par inadvertance, juste en arrêtant de faire les choses.

Abandonner consciemment

Il y a un certain nombre de situations où le fait d’abandonner ne suit pas les 6 idées fausses décrites plus haut. Ce sont ces situations où abandonner signifie réussir. Voici des exemples de ces situations ci-dessous :

  • Lorsque ce que vous faites n’est pas votre passion. Vous travaillez dans un emploi qui ne vous plaît plus.
  • Lorsque vous avez appris à vous concentrer sur l’essentiel (c’est-à-dire abandonner ce qui n’entre pas dans les 80% de valeur).
  • Lorsqu’il n’y a pas de valeur additionnelle de continuer une tâche.
  • Lorsque vous pouvez faire quelque chose de mieux à la place.

Dans ces situations, la pire chose que vous pouvez faire est justement de ne pas abandonner. Ici, ne pas abandonner est vraiment synonyme d’échec.

Au lieu de se cramponner à chaque activité dans notre vie, pour la seule raison de ne pas l’abandonner, nous devons pratiquer l’abandon conscient. Abandonner consciemment signifie évaluer une tâche, et selon si elle est utile pour nous, de choisir de l’abandonner ou non.

Examinons maintenant les 6 idées fausses sur le fait d’abandonner, dans le contexte de l’abandon conscient :

Idée fausse n°1 : Abandonner signifie que vous choisissez d’échouer

Si vous abandonnez des tâches qui n’ont pas de sens à vos yeux, vous êtes en effet en train de perdre… des tâches qui n’ont aucune importance pour vous.

Est-ce réellement important de réussir ou d’échouer là-dedans ? En réalité, vous n’échouez à rien du tout. Par contre, vous échouez réellement si vous choisissez d’investir votre temps et énergie à réaliser des tâches inutiles pour vous. C’est pourquoi il est important de choisir vos combats.

Ne cherchez pas à tout gagner, votre temps et votre énergie sont trop précieux pour les utiliser à tort et à travers.

Idée fausse n°2 : Abandonner signifie que vous avez pris la voie de la facilité

Abandonner est à l’inverse un choix difficile à faire. Il n’est jamais simple de renoncer à tous les investissements que vous avez déjà réalisé jusque-là.

Cela va à l’encontre des préjugés de la société et des personnes qui vous entoure, parfois même à l’encontre de vos valeurs. En réalité, il est plus difficile d’abandonner que de persévérer. Maintenir le statu quo et ne pas abandonner, me semble effectivement être la voie de la facilité. Vous n’avez pas de choix à faire ni à réfléchir pour persévérer.

Vous avez pris conscience que vos investissements sont irrécupérables, et c’est pourquoi il est si difficile d’abandonner. Cela signifie que vous vous êtes trompé de voie. Et c’est très bien, cela veut aussi dire que vous avez le recul nécessaire pour savoir ce qui est bien pour vous.

Idée fausse n°3 : Abandonner signifie que vous n’allez jamais réussir quoi que ce soit

C’est tout à fait le contraire qui se produit, lorsque nous abandonnons consciemment. Abandonner consciemment c’est justement attirer le succès dans votre vie.

Tout d’abord, comprenez qu’une réussite dans une tâche, peut ne pas vous apporter le succès dans l’objectif que vous cherchez à atteindre. Ainsi, réussir cette tâche en particulier, ne vous apportera pas ce que vous désirez dans votre vie. Il est important que vous ne confondiez pas le fait de réussir la tâche que vous faites, et réussir dans la vie.

Le succès que vous voulez voir dans votre vie est la réussite dans les domaines qui vous passionnent. Ce n’est pas celle des tâches les plus barbantes que vous réalisez. C’est réussir à atteindre les objectifs, rêves et visions que vous aimez.

Pour ce faire, vous devez abandonner les choses qui ne vous passionnent pas, pour vous concentrer sur les choses qui VOUS passionnent. Abandonner vous permet de maîtriser votre temps. De devenir efficace, et ainsi d’atteindre le succès. Si vous passez tout votre temps à faire des choses qui vous déplaisent, et remettre à plus tard ce que vous aimez faire, vous ne verrez jamais vos passions se concrétiser.

Idée reçue n°4: Abandonner signifie que vous n’avez pas de persévérance ni d’autodiscipline

Bien sûr, rester attaché à une tâche qui vous répugne peut vous aider à renforcer vos compétences. D’être plus persévérant(e), discipliné(e), d’augmenter votre force de caractère, etc.

Mais êtes-vous conscient(e) que ces mêmes compétences peuvent aussi être renforcées en faisant ce qui vous passionne ? Chaque tâche que nous entreprenons teste certaines de nos compétences, d’une manière ou d’une autre. Chaque chose que nous réalisons a son propre lot de défis et d’obstacles à surmonter. Affûter ses compétences, n’est donc pas exclusif à la tâche à laquelle vous vous accrochez.

En réalité, c’est en poursuivant ce que vous aimez vraiment que vous deviendrez meilleur. Lorsque vous êtes motivé par l’amour de ce que vous faites, vous réussirez sans difficulté tout ce que vous entreprendrez. Être passionné vous pousse à faire de votre mieux dans ce que vous faites, et donc d’atteindre votre plein potentiel.

Idée reçue n°5: Abandonner signifie que vous êtes capricieux et incertain sur ce que vous voulez

C’est plutôt le contraire. Le fait d’abandonner consciemment quelque chose, se produit parce que vous savez exactement ce que vous voulez. Vous ne pouvez pas abandonner consciemment quelque chose, si vous n’êtes pas sûr qu’elle vous apporte du positif ou du négatif.

Ce n’est pas un caprice. C’est plutôt être fidèle à votre passion et à vous-même. Si vous choisissez de continuer quelque chose que vous n’aimez pas, tout en sachant que vous pourriez faire autre chose qui vous conviendrait mieux, là c’est un caprice.

Une fois que vous avez fait le tri de ce que vous voulez, et ne voulez pas. Là, vous pouvez abandonner ce qui ne vous convient pas.

Idée reçue n°6: Abandonner signifie gaspiller l’argent, le temps et l’énergie que vous avez déjà investis

Les ressources que vous avez investi jusqu’à présent, vous ont donné un aperçu suffisant pour savoir si oui ou non, vous voulez abandonner. Et elles ont parfaitement rempli leur fonction pour vous.

Elles ne sont pas gaspillées, car elles vous ont permis de tirer une leçon de cette expérience. C’est plutôt en choisissant de se cramponner à une tâche, sans but ni passion, que vous gaspillez vraiment votre argent, temps et énergie. Car de cette façon, vous ne serez jamais heureux avec ce que vous obtiendrez.

Abandonner dans ma vie

J’ai déjà eu de nombreuses fois à prendre du recul sur une situation dans laquelle j’étais. Un moment où je devais évaluer, et prendre en compte mes options disponibles avant de décider d’abandonner consciemment. Voici quelques-unes de ces situations :

  • J’ai abandonné ma carrière de pharmacien bien qu’étant arrivé en 4e année, pour poursuivre ma passion, et développer mon activité dans le développement personnel.
  • J’ai abandonné des relations avec des personnes qui ne m’apportaient rien, car celles-ci ne m’aidaient pas à poursuivre mon but. Bien au contraire, elles me tiraient vers le bas.
  • J’ai abandonné les arts martiaux lorsque j’ai compris que ce n’était pas quelque chose que j’aimais, mais qui était apprécié par d’autres. Bien que c’était une bonne activité physique, j’avais l’impression de perdre mon temps.
  • J’ai abandonné des activités non-constructives, comme surfer sur internet sans but ou regarder la télé, ainsi j’ai plus de temps pour faire ce qui est important pour moi.

Abandonner consciemment m’a permis de devenir plus productif, plus heureux et réussir dans ce que j’aime faire. Ce qui n’aurait jamais été le cas si j’avais choisi de ne pas abandonner.

Abandonner pour réussir

Que pouvez-vous abandonner dans votre vie aujourd’hui pour réussir ? Voici des exemples :

  • Abandonner un travail que vous n’aimez pas pour faire quelque chose que vous aimez.
  • Abandonner des relations qui vous tirent vers le bas pour des relations qui vous élèvent.
  • Abandonner des tâches inutiles pour vous concentrer sur vos tâches importantes et utiles.
  • Abandonner les 80% d’activités qui n’ont que peu de valeur pour vous investir pleinement dans les 20% d’activité à forte valeur ajoutée.

En tant que PDG de votre vie, vous avez besoin de prendre des décisions difficiles sur ce que vous allez retirer de votre vie, pour rester concentrer sur ce qui vous importe. Les PDG dans la vie réelle y sont confrontés tous les jours, des appels difficiles pour négocier des prix de ventes, des personnes à licencier, des produits à interrompre, des réductions budgétaires, etc.

Ainsi les ressources peuvent être correctement investies dans les domaines les plus essentiels et importants, garantissant la prospérité au long terme de l’entreprise. Identifiez ces décisions difficiles à prendre dès maintenant, et commencez à abandonner aujourd’hui pour réussir demain.

Si cet article vous a plu, n’hésitez pas à le partager avec votre entourage smile !

Vous avez apprécié l'article ? Notez-le !

Noté /5 pour vote(s)

Nous sommes désolé que cet article ne vous ait pas plu !

The following two tabs change content below.
Adam Fartassi
Jeune hypnothérapeute passionné de développement personnel, je vogue sur le web pour vous transmettre les meilleures méthodes pour changer de vie. Visez l'excellence, et renouez aujourd'hui avec votre fabuleux potentiel !

3 Commentaires

  1. Stef & Mag

    Bonjour Adam,

    Excellent article.
    Souvent plus facile à dire qu’à faire…sans doute car en France, nous sommes très influencés par notre éducation et notre culture. Abandonner consciemment demande du courage, suscite souvent du respect, de l’envie voire de la jalousie par l’entourage. Il faut donc parvenir à surpasser cette pression sociale, oser affirmer ses choix, prendre ses responsabilités, reconnaître et assumer ses erreurs. De quoi en refroidir plus d’un, et pourtant je suis convaincu également que “prendre cette décision difficile d’abandonner parfois” est là une des clefs indispensables de la réussite.

  2. Didier Pénissard

    C’est déroutant et même contraire à ce que l’on entend à propos de l’idée d’abandonner. Cela me fait penser à un à un autre concept qui me semble plus proche ; je veux parler du lâcher prise. On pourrait en effet dire que vous parlez ici d’apprendre à lâcher-prise.

    Merci de cette contribution, qui je l’avoue va à contre-courant, mais que vous savez fort bien justifier.
    Didier

    1. Adam FartassiInlandsis (Auteur de l'article)

      Bonjour Didier, en effet on pourrait rapprocher cela avec le “lâcher prise”, cependant il y a une notion de sacrifice que l’on retrouve surtout dans le fait “d’abandonner”, d’où ma préférence dans le choix de ce mot. Il est difficile de renoncer à des préjugés que nous avons gardé et fait germer depuis l’enfance, qui nous conduisent à faire de bien mauvais choix dans la vie, en fermant des portes qui pourraient nous rendre plus heureux :)
      Au plaisir de te lire à nouveau,
      Inlandsis.

Laisser un commentaire

Nous sommes heureux que vous ayez choisi de laisser un commentaire. Merci de garder à l'esprit que les commentaires sont modérés conformément à notre Police de commentaire. Votre adresse mail est requise mais ne sera pas publiée.