6 Habitudes A Prendre Pour Persévérer Dans la Vie

Habitudes-pour-perseverer-dans-la-vie

Ce n’est pas aux étoiles de supporter nos destinées, mais à nous-mêmes.” – William Shakespeare

Certaines journées sont remplies de lumière et d’inspiration, d’autres sont simplement routinières. Et certains jours vous vous sentez l’envie d’abandonner…

  • Une nouvelle habitude de travail ou de manger sainement.
  • Votre propre petit business ou blog, parce que vous n’obtenez pas les résultats escomptés ou désirés.
  • Vous sentir mieux dans votre peau face au miroir.
  • Faire des rencontres, car vous n’arrivez pas à trouver la bonne personne ou peut-être même avoir l’occasion de faire des rencontres.

S’embourber dans ce genre de situations est normal, cela fait des aléas de la vie. Malgré tout, ce que vous décidez de faire lorsque vous ressentez cette envie d’abandonner est une action décisive dans votre vie.

Dans cet article, j’aimerais partager avec vous 6 habitudes qui m’ont aidé à persévérer ou changer de voie en ces jours difficiles.

N°1 – Ayez des attentes réalistes vis-à-vis de votre situation

Cette astuce m’a été particulièrement utile.

Reprenez contact avec des attentes réalistes, et non les monts et merveilles que vous promettent les publicités. N’écoutez pas non plus la voix du perfectionnisme – qu’elle provienne de vous ou des autres – celle qui n’admet ni erreurs ni échecs.

Connectez-vous plutôt à des personnes qui sont arrivées là où vous voulez aller. Écoutez les gens qui savent ce qui fonctionne, qui vous diront combien vous allez trébucher et échouer le long de ce chemin pour réaliser vos rêves. Et qu’il vous faudra du temps pour arriver jusqu’au bout.

Vous n’aurez probablement pas un plan précis et exact de la marche à suivre. Mais tous les conseils que l’on peut vous dire en personne, ou à travers les ebooks ou  encore que vous pouvez lire sur des blogs peuvent devenir d’excellents guides.

N°2 – Rappelez-vous pourquoi vous faites cela

Il est facile de perdre notre vision d’ensemble, occupés comme nous le sommes par nos tracas quotidiens. Mais si vous vous sentez l’envie d’abandonner, dans ce cas reconnectez-vous à la raison qui vous a poussé à faire que vous faites actuellement.

Peut-être serait-ce de :

  • Soutenir et maintenir votre famille en sécurité et à l’abri du besoin.
  • Vivre sainement et longtemps pour pouvoir voir vos enfants grandir.
  • Voir le monde et explorer de nouveaux sujets.

Ecrivez toutes vos motivations, ce qui vous donne de l’énergie pour continuer à avancer.

Ainsi, lorsque vous vous sentirez l’envie d’abandonner, sortez ce papier avec vos plus puissantes raisons qui vous poussent à continuer.

N°3 – Rappelez-vous : Il fait toujours sombre avant l’aube

lever-du-soleil

Cette pensée m’a aidé lorsque les choses sont devenues très difficiles pour moi, et que je sentais que j’allais abandonner. Parce que j’ai compris le fond de cette pensée.

Lorsque les choses me semblaient au plus bas dans ma vie professionnelle ou pour mon blog, ma vie amoureuse ou ma motivation en général. Quelque chose de positif finissait toujours par montrer le bout de son nez.

C’est arrivé assez souvent d’ailleurs, car être au plus bas à un moment donné m’a forcé à changer ma manière de faire les choses.

Mais peut-être aussi parce que la vie semble rééquilibrer naturellement les choses et qu’il suffit juste de persévérer. Le simple fait de prendre des mesures, d’agir au lieu d’abandonner et de ne rien faire, produira toujours quelque chose de bon et de positif.

En voyant ce processus se répéter, cela m’a permis de renforcer ma croyance pour continuer à toujours aller de l’avant. Même dans les jours ou les semaines difficiles. Et quelque part c’est réconfortant, même si la situation me semblait assez sombre et désespérée.

N°4 – Reprenez contact avec vos Valeurs ou changez de Chemin

Lorsque je pense atteindre un plateau où rien n’avance, ou bien que le chemin me semble long et difficile, ces deux choses m’ont été utiles :

  • Simplifiez et reconnectez-vous avec vos valeurs. Il est facile d’être submergé d’informations ici et là, sur tout ce que vous pouvez changer et améliorer dans votre vie. Cela peut créer de la confusion et essayer de faire trop de choses à la fois ne mène à rien. Dans ces situations, simplifier aide beaucoup. Concentrez-vous juste sur une ou deux choses apprises qui sont fondamentales pour vous, dans cette période de votre vie. Par exemple : Améliorer ses compétences sociales pour nouer de meilleures relations ET rester positif.
  • En savoir plus et se réajuster. Se reconnecter à vos valeurs fonctionne bien souvent, mais quelques fois il est plus judicieux de changer un peu son chemin en cours de route. Pour cela il faut examiner ce que nous faisons, noter les résultats produits, et de comparer à la manière dont les gens avant nous ont fait. Puis il faut être honnête avec soi, et reconnaître qu’il y a une chose ou deux que nous pourrions mieux faire aujourd’hui. Ensuite, simplement en corrigeant ces petites erreurs – aidé par la manière dont les autres ont résolu la situation – de réexaminer les résultats. Ces petites modifications sont très utiles à faire, même si cela nécessite de sortir de notre zone de confort !

N°5 – Dites-vous: Juste pour aujourd’hui !

Voilà une petite phrase de Brian Tracy que j’utilise souvent lorsque j’ai du mal à m’adapter à une nouvelle habitude. Je me dis : Juste pour aujourd’hui je ferai XX !

Remplacez XX par ce que vous ferez juste aujourd’hui : comme faire de l’exercice, persévérer dans la tâche la plus importante de la journée ou manger un repas sain.

En me disant que je n’ai à le faire qu’aujourd’hui m’apporte deux avantages :

  • Je me libère de la charge mentale de l’avoir fait par le passé et aussi du futur lorsque je la referai. La tâche devient alors beaucoup plus légère et toute résistance interne disparaît.
  • Cela me rappelle aussi que changer une habitude ne dure qu’un temps et non tout le restant de ma vie. Après 66 jours environ, l’habitude deviendra un automatisme et c’est quelque chose qui ne me demandera plus d’effort de volonté pour les prochaines années ou décennies.

Et devinez quoi ? Lorsque la journée du lendemain sera là, je passerai probablement une bonne journée. Tout cela, avec bien moins de résistances qu’en temps normal. Et je sais d’autant plus que je serais plus enclin à refaire cette tâche dans le futur.

N°6 – Vérifiez s’il n’est pas temps de passer à autre chose

Il y a des fois où ce n’est pas le moment d’abandonner. Mais il y en a d’autres où il est peut-être temps de laisser tomber ce que vous faites pour essayer autre chose.

Si vous sentez que vous allez abandonner, ou que cela vous ennuie énormément. Si vous ne ressentez pas de réelle passion ou excitation, ou curiosité pour changer votre façon de faire les choses, alors posez-vous ces deux questions :

  • Est-ce que je fais ça parce que ça me plaît vraiment ? Qu’est-ce qui me pousse à continuer ?
  • Est-ce que je le fais pour moi, ou bien juste parce que quelqu’un m’a dit de le faire ? Ou encore parce que beaucoup de gens autour de moi l’ont déjà fait, ou travaillent dessus ?

Savoir ce que vous voulez vraiment n’est pas chose aisée, si vous n’ayez commencé à vous lancer dans l’activité en question. Vous pouvez avoir besoin d’essayer différentes voies, avant d’en trouver une qui vous convienne. Par exemple, ce n’est pas parce que tout le monde autour de vous a l’air d’adorer courir, que vous devez forcément adorer ça vous aussi, ou encore d’abandonner vos anciennes habitudes de faire de l’exercice.

Essayez la marche, le vélo, le badminton ou le tennis de table. Essayez une nouvelle façon de faire ce que vous voulez et voyez ce qu’il y a de plus agréable et adapté pour vous !

Si cet article vous a plu, n’hésitez pas à le partager avec votre entourage smile !

Vous avez apprécié l'article ? Notez-le !

Noté /5 pour vote(s)

Nous sommes désolé que cet article ne vous ait pas plu !

The following two tabs change content below.
Adam Fartassi
Jeune hypnothérapeute passionné de développement personnel, je vogue sur le web pour vous transmettre les meilleures méthodes pour changer de vie. Visez l'excellence, et renouez aujourd'hui avec votre fabuleux potentiel !

2 Commentaires

  1. Agnès Emma

    Salut Adam!

    Se rappeler pourquoi on fait ce qu’on fait… c’est incontournable pour persévérer. Avant, chaque matin, je repensais à mes principales motivations. Je les répétais sous la douche. Je le fais moins… merci du rappel, je vais corriger ça.:)

    Pour le numéro 3 … c’est vrai. Plus on persévère, plus on voit que les choses avancent. Pour ne pas lâcher, il faut un plan d’action qui respecte nos limites. Il faut accepter nos limites. Bon, on dit aussi que nous nous créons nos propres limites. Mais vue ma situation, je pense qu’on en a pour de vrai.

    Par exemple. Je suis maman, j’avoue que je voudrais avoir plus de temps pour bloguer. Mais j’accepte ma situation. Je vais moins vite que d’autres. Mais je décide de croire en mon QUOI :)

    A très bientôt Adam!

    ps: tu dis être coach, c’est à dire ? Que fais-tu?

    1. Adam FartassiAdam FARTASSI (Auteur de l'article)

      Bonjour Agnès,

      L’autosuggestion fonctionne très bien quand elle est répétée oui :)

      Tout plan d’action devrait commencer de là où on est effectivement (le point A) pour aller progressivement là où l’on désire être (le point B), ce n’est pas tant à nos limites qu’il faut faire attention mais plutôt à ne pas “sauter les étapes”.
      Nos limites d’aujourd’hui ne seront pas forcément celles de demain, et c’est notre expérience au jour le jour, nos compétences apprises qui nous permettent de les étendre.

      C’est pour cela que le plan d’action doit être quotidien, et se poser la question: “Quelle petite action dans mes moyens aujourd’hui, me permettrait d’avancer vers mon objectif ?” C’est essentiel pour ne pas perdre notre but de vue ou de l’imaginer comme impossible ;)

      Pour ce qui est de ton blog, c’est un peu comme l’histoire du lièvre et de la tortue, quelle que soit à la vitesse où l’on avance, l’essentiel est de continuer à avancer jusqu’à atteindre son but.

      Au plaisir de te lire à nouveau,
      Inlandsis.

      PS: J’ai déjà fait plusieurs fois du “coaching” (sur la confiance en soi notamment) mais je ne suis pas coach à proprement parler.

Laisser un commentaire

Nous sommes heureux que vous ayez choisi de laisser un commentaire. Merci de garder à l'esprit que les commentaires sont modérés conformément à notre Police de commentaire. Votre adresse mail est requise mais ne sera pas publiée.