Niksen : Cultiver l’art de ne rien faire

Niksen-art-rien-faire
4
(12)

Ce n’est un secret pour personne, nous vivons dans un monde dominé par le stress et la suractivité. Nous sommes sans cesse poussés à en faire plus, à être en mouvement constant, sans prendre le temps de relâcher la pression. Nous cherchons sans cesse à optimiser la moindre minute, mais nous ne prenons plus le temps de vivre.

Il a été prouvé à de nombreuses reprises que cet état d’activité permanent est extrêmement nocif. Notre santé physique, mentale et émotionnelle sont dramatiquement impactées par ce mode de vie, et ralentir paraît aujourd’hui essentiel. Malheureusement, dans notre société régie par une culture de la performance et de la réussite, ne rien faire est automatiquement associé à de la paresse ou à une perte de temps.

Cependant, l’espoir vient peut-être des pays nordiques, où les concepts liés à la “Slow Life” ont changé la donne et se répandent peu à peu sur le reste du globe.

Ces dernières années, comme une réponse à cette course effrénée qui rythme la vie moderne, de nombreuses philosophies incitant à profiter du moment présent et à savourer les bonheurs simples ont vu le jour. Après le hygge danois, le lagom suédois, le koselig norvégien ou encore le kodikas finnois, la Hollande à récemment vu apparaître un concept appelé “Niksen”.

Traduit littéralement par le fait de ne rien faire, le Niksen est l’art de cesser toute activité productive et de laisser son esprit vagabonder. En 2020, cette pratique très en vogue à même inspiré la journaliste Olga Meckling et à fait l’objet de son ouvrage devenu un best-seller : Le livre du Niksen.

S’adonner au Niksen consiste à se laisser aller à une oisiveté décomplexée, sans culpabilité aucune et sans aucun autre objectif que celui de lâcher prise. Ces pauses quotidiennes sont extraordinairement bénéfiques, et nous ouvrent les portes d’un autre mode de vie.

Ça vous tente ? Voici quatre raisons incontestables de vous y mettre tout de suite !

Ne rien faire – Un art à la portée de tous

Niksen-nothing

Dans une société où l’activité et la productivité sont largement valorisées, ne rien faire peut être un réel défi. Être inactif, et par définition non productif, est un vrai challenge lorsqu’on est sans cesse sollicité et contraint d’être toujours en activité dans le but de rentabiliser chaque seconde sa vie.

Pourtant, grâce au Niksen et avec un peu de volonté et de détachement, on peut réussir à s’octroyer quelques moments d’évasion. Le Niksen ne demande pas beaucoup de temps et peut facilement faire partie d’une routine quotidienne. Au bureau, en pleine nature, ou à la maison : ne rien faire se fait partout ! Tout ce dont vous avez besoin pour le pratiquer, c’est de vous-même !

Les règles sont très simples, il suffit de :

  • Planifier : prévoyez un moment dans la journée, voire plusieurs si possible, ou vous allez pratiquer le Niksen. Nous ne sommes plus habitués à nous ennuyer, et le fait de prévoir ces moments évitera la sensation de vide et de vanité, ainsi, vous ne subirez pas votre inactivité.
  • Déconnecter : éteignez tous vos écrans et éloignez-vous le plus possible de tout moyen de distraction. Le but est de s’évader, et pour cela, il faut bannir tous les éventuels stimuli qui pourraient venir perturber votre errance.
  • Déculpabiliser : vous pouvez vous balader, écouter de la musique, regarder la pluie tomber, ou bien même vous allonger et fixer le plafond, peu importe du moment que vous le faites sans chercher à optimiser le temps ou à diriger votre esprit. Laissez libre cours à vos pensées et n’essayez pas de les contrôler. Ici, il n’est pas question de productivité, mais de s’autoriser à lâcher prise. Ne vous sentez pas coupable de ne rien faire et de ne pas avoir de but.
  • Vagabonder : Oui, partez loin. Laissez-vous porter et découvrez les endroits insoupçonnés où votre esprit peut vous emmener lorsque vous lui donnez un peu de liberté.
  • Profiter : Offrez-vous ce moment où vous pouvez vous recentrer sur vous-même et appréciez les bienfaits de cette petite parenthèse de vide assumée.

Les bienfaits du Niksen sur la santé physique et mentale

Les ravages de notre mode de vie sur notre santé physique et mentale ne sont malheureusement plus à prouver. À l’ère de l’ultra-connectivité, où nous sommes sans cesse en quête d’efficacité, la fatigue, l’hypertension, l’anxiété et le stress sont les maux du siècle.

Face à toutes ces agressions permanentes, notre corps souffre et nous supplie silencieusement de trouver un remède : le Niksen pourrait bien être une solution.

En cessant toute activité pendant quelques minutes quotidiennement, on peut observer de nombreuses améliorations sur le long terme :

  • Premièrement, en ne faisant rien, on permet à notre corps de récupérer de l’énergie et donc d’agir sur la fatigue. En effet, en accordant un peu de répit à notre organisme, celui-ci peut alors recharger ses batteries.
  • Tout comme la pratique de la méditation ou de la pleine conscience, le Niksen à aussi de nombreux effets bénéfiques sur les personnes stressées ou anxieuses. Le fait de se couper du monde et de stopper le flux continu d’information et de stimuli diminue considérablement les tensions.
  • Mettre son cerveau au repos aide également à éliminer les pensées anxiogènes. Le Niksen aide à se déconnecter et à arrêter de penser à tout ce qui nous préoccupe au quotidien et qui nous angoisse, ainsi on lâche prise, on évacue la pression et on réduit la charge psychologique.
  • Le fait de se mettre « sur pause » et de ralentir à aussi un impact sur notre système nerveux et cardiovasculaire. Par le biais de la relaxation et de la détente, on peut aider notre corps à retrouver son rythme biologique et ainsi contribuer à réduire la pression artérielle.
  • Des études affirment même que le Niksen permettrait de ralentir le processus de vieillissement, voire de rendre le corps plus résistant aux infections.

Pour profiter de ces bienfaits, ce n’est pas très compliqué. Du « Power Napping » à la méditation, le Niksen regroupe toutes les pratiques qui permettent l’évasion et la déconnexion, à vous de trouver celle qui vous convient.

Le Niksen permet d’améliorer sa productivité et sa créativité

Niksen-bienfaits

La société moderne, de plus en plus compétitive, à tendance à prôner le travail acharné et multitâche comme la valeur suprême. Cela nous pousse à en faire toujours plus pour gagner du temps, et à travailler plus longtemps et de manière plus intense pour avoir de meilleurs résultats.

Mais cette méthode est en fait néfaste et nous rend finalement moins efficaces. C’est ce que l’on appelle la loi des rendements décroissants : en faire plus donne moins.

Ne vous êtes-vous jamais retrouvé à la fin d’une longue journée, exténué et incapable de raisonner clairement ?

Travailler sans relâche et faire trop de choses en même temps a un impact négatif sur la concentration et la réalisation d’objectifs. Il est inscrit dans l’imaginaire collectif que se déconnecter est source de culpabilité, pourtant les vertus de l’inactivité sont nombreuses.

Les pays nordiques, mais aussi d’autres tels que la Hollande, l’ont bien compris.

Les Scandinaves ont une manière totalement différente d’aborder le travail et ont intégré le fait que trop en faire peut être contre-productif. Ils ont donc adopté une sorte de minimalisme mental qui leur permet d’améliorer leurs capacités cérébrales et par conséquent, de travailler plus efficacement.

C’est à ce moment-là que le Niksen entre en jeu, car en plus de nous aider à réduire le stress ou l’anxiété, il peut aussi agir sur notre productivité et notre créativité. Comment ?

  • Premièrement, en stoppant le flux permanent d’information et en laissant votre cerveau au repos, vous lui permettez de retrouver clarté et capacité de projection. Ne rien faire pousse à une réflexion plus limpide et profonde, il devient alors plus facile de faire le point et d’être productif.
  • De plus, en laissant carte blanche à vos pensées, vous initiez ainsi un cercle vertueux propice au processus créatif. Pour faire simple, votre esprit se vide tranquillement, se libère de tout le superflu et fait de la place pour laisser de nouvelles idées émerger. Cette non-activité stimule votre imagination et vous rendrait donc paradoxalement plus inspiré !

Le Niksen n’est pas utile que dans la vie professionnelle. Cet art de ne rien faire peut aussi vous permettre de prendre du recul lorsque vous êtes un peu perdu. C’est un bon moyen de vous recentrer, d’analyser la situation et de vous aider à prendre certaines décisions importantes.

A lire aussi : Pourquoi prendre des pauses vous rend plus productif ?

Pratiquer le Niksen rend heureux

Si les contrées du Nord de l’Europe sont toutes dans le top 10 des pays les plus heureux au monde, c’est en partie grâce à leur philosophie de vie très portée sur le bien être et le bonheur en général.

De la Norvège à la Finlande en passant par les Pays-Bas, on cultive un art de vivre étroitement lié au mouvement de la “Slow Life” : un mode de vie qui s’appuie sur les valeurs fondamentales que sont l’authenticité, le respect, l’amour, le partage et la nature.

Ce mouvement invite à ralentir le rythme, à renouer avec la simplicité, à prendre du temps pour soi et à donner du temps aux autres. Il incite aussi à la (re)connexion à la nature et à l’éveil des sens, à développer sa créativité, ou encore à savourer le présent.

Cet art de vivre nordique regroupe des tendances très à la mode ces dernières années, telles que le hygge danois, valorisant ce qui procure bien-être et réconfort, les plaisirs simples du quotidien, ou encore le Kos norvégien qui met l’accent sur la simplicité et les petits moments de joie qui vous rendent heureux.

Vous l’aurez compris, le Niksen s’inscrit dans la même lignée, et n’a d’autre but que de vous aider à vivre mieux et à être heureux.

  • Tout d’abord, il permet de retrouver des moments de calme et la solitude dont nous avons tant besoin et dont nous sommes souvent privés par notre société ultra connectée.
  • Le Niksen laisse aussi place à l’introspection et nous apprend à nous écouter, comme si grâce à lui nous pouvions enfin prendre le temps de mieux nous connaître.
  • Cela concerne aussi les relations sociales : ce temps de réflexion peut donner l’occasion de faire le point sur notre rapport aux autres, et de définir la place de certaines personnes dans notre vie.

Même si cela peut paraître abstrait, le Niksen peut donc contribuer de manière concrète à nous rendre plus heureux.

« Tout le malheur des hommes vient d’une seule chose, qui est de ne savoir pas demeurer au repos dans une chambre. » – Blaise Pascal

Autrement dit, l’homme moderne ne sait pas comment « ne rien faire », et surtout il ne sait pas à quel point il pourrait “tirer profit” de cette inactivité.

Pourtant, le remède à de nombreux maux réside dans quelques minutes de pause par jour.

De plus, pratiquer le Niksen, c’est bon pour le corps, pour l’esprit et pour l’âme !

Alors, on s’y met ?

Print Friendly, PDF & Email

Vous avez apprécié l'article ? Notez-le !

Noté 4/5 pour 12 vote(s)

Nous sommes désolé que cet article ne vous ait pas plu !

Niksen : Cultiver l’art de ne rien faire
The following two tabs change content below.
Nancy Martins
Rédactrice Web SEO, je suis passionnée par les mots et leur pouvoir.
Mes goûts très éclectiques, ma plume et ma grande curiosité feront de moi votre meilleur alliée pour créer des contenus originaux et unique !
Derniers articles par Nancy Martins

Laisser un commentaire

Merci d'avoir choisi de laisser un commentaire, vos commentaires seront modérés conformément à notre charte de commentaire.

Votre commentaire peut ne pas être affiché immédiatement, il pourra alors être publié après validation par l'administrateur.