Comment avoir réellement confiance en soi ?

Avoir confiance en soi
4.2
(20)

“La confiance en soi est la première ressource des grandes réalisations.” – Samuel Johnson.

Avez-vous confiance en vous ? Prenez une minute pour penser à la manière dont vous vous voyez. À quel point avez-vous confiance en vous ? Vous sentez-vous confiant par rapport à votre travail ? Lorsque vous êtes avec des amis ? Votre moitié ? Votre famille ? Êtes-vous confiant envers vos finances ?

Et pour d’autres choses comme faire une présentation à l’école/au travail, parler à un étranger, ou même faire un discours public ? Avez-vous confiance en vous quelle que soit la situation dans laquelle vous êtes ?

Qu’est-ce que la confiance en soi ?

La confiance en soi est liée à votre assurance, que ce soit vos talents ou capacités, dans la situation dans laquelle vous êtes. Quelqu’un qui a confiance en lui, croit fortement en lui/elle. On peut dire qu’il/elle respire le calme et la sérénité.

La confiance en soi est souvent liée à la possession de certaines connaissances, habilités ou compétences, qu’elles soient innées ou acquises. Cela dit avoir des compétences dans un certain domaine peut simplement aider à booster votre confiance, ce n’est pas nécessairement un pré-requis à la confiance en soi.

Une personne sans la moindre compétence en quoi que ce soit, peut tout de même être confiant. Nous en discuterons plus en détail dans la dernière partie de l’article.

Le manque de confiance en soi vous paralyse

Avez-vous déjà connu une personne qui avait très peu confiance en elle ? Comment la percevez-vous ? Quelqu’un qui n’a pas confiance en lui, n’a aucune confiance en ses capacités et vit une incertitude permanente pour tout ce qu’il a à faire.

Voilà les 8 comportements typiques des gens avec une faible confiance en soi :

1. Ils sous-évaluent de ce dont ils sont capables.
2. Ils prennent la faute sur eux, même lorsque ce n’est pas leur faute.
3. Ils sont excessivement timides et réservés.
4. Ils sont trop critiques envers eux-mêmes et perfectionnistes.
5. Ils sont attachés aux résultats négatifs et aux “échecs” dans leur passé.
6. Ils sont préoccupés par les résultats négatifs et les échecs même s’ils n’en n’ont pas encore vécus.
7. Ils ont une attitude craintive et pessimiste envers la plupart des événements à venir.
8. Ils font des choses pour plaire aux autres.

Les personnes avec une faible confiance en eux ont tendance à repousser les gens autour d’eux. Leur communication est souvent limitée et leurs comportements assez fermés ont tendance à être interprétés négativement par ceux qui les entourent. Le manque de confiance en soi est un défaut paralysant, parce qu’il nous limite dans bien des opportunités et met en péril nos chances de succès, ce qui devient ensuite une sorte de prophétie auto-réalisatrice.

Imaginez que vous soyez assigné à un projet que vous devez réaliser. Disons que vous manquez de confiance en vous et que vous pensez alors ne pas être capable de répondre aux attentes. Que pensez-vous qu’il se passera ensuite ? Ce manque de confiance en soi va influencer vos pensées et les actions que vous prendrez, à la fois sur un niveau conscient mais aussi subconscient.

Lorsque vous pensez constamment que le résultat sera négatif, cela vous déconcentre de ce que vous devez faire pour obtenir un résultat probant. Cela conduira éventuellement à une prophétie auto-réalisatrice. Parce que lorsqu’un imprévu se manifestera, votre croyance s’en trouvera renforcée et vous continuerez à avoir une faible, voire plus faible encore, confiance en vous.

D’un autre côté, que se produirait-il si une personne confiante vivait le même scénario ? Il y a des chances que les choses se passeraient différemment. Parce que vous seriez certain de vivre un succès, votre confiance permettrait à votre inconscient de trouver une solution. Cela vous permettrait de réussir, ce qui renforcera ainsi votre confiance en vous, vous conduisant alors à d’autres succès. En ayant cette puissante confiance en vous-même, vous pourrez aller au-delà de vos espérances.

De plus, être confiant(e) est clairement un avantage pour vous dans la vie. Cela ne vous met pas seulement dans un état émotionnel et mental plus positif, mais vous permet aussi d’obtenir tout ce que vous voulez. Être confiant(e) vous permet de poursuivre sans crainte vos plus grands rêves. C’est un soutien pour surmonter n’importe quelle difficulté, même si elles peuvent vous paraître insurmontables. C’est ce qui vous permet de vivre votre vie idéale.

Malgré tout, le fait est que la plupart des gens qui ont une faible confiance en eux, est dû à des événements dans leur passé. Ce manque de confiance en eux les place dans un cercle vicieux où ils n’obtiennent que les résultats qu’ils redoutent, en renforçant ainsi leurs croyances négatives. Voici maintenant quelques conseils pour briser ce cercle vicieux.

Comment accroître sa confiance en soi ?

confiance-en-soi

Il y a différentes manières d’accroître sa confiance en soi. Elles peuvent être classées en 3 parties :

1. La méthode du conditionnement

La confiance en soi peut être amenée par le conditionnement. C’est une approche extrinsèque, où vous adoptez certaines actions pour augmenter votre confiance en vous. C’est la méthode la plus répandue dans les forums, blogs et via les coachs de développement personnel, puisque c’est la méthode la plus rapide pour obtenir des résultats.

Peut-être avez-vous assisté à des séminaires motivationnels ou lu des livres pour augmenter votre confiance en soi ? Typiquement, on vous demande de faire diverses choses telles que répéter une affirmation positive, prétendre que vous avez déjà une certaine stature, vous parlez et agissez de manière confiante, etc.

Voici une liste d’exemples de conditionnements utilisés pour augmenter la confiance en soi :

  • Le relooking : S’habiller élégamment, être présentable, avoir une apparence propre et soignée.
  • Le langage corporel : Marcher avec confiance, parler de manière confiante, être calme et posé, garder la tête droite, avec une bonne posture, sourire.
  • Techniques mentales : Penser positivement. Visualiser des scénarios et résultats positifs, se concentrer sur les forces plutôt que sur les faiblesses, répéter des mantras positifs.
  • Autres: Ecouter des musiques inspirantes, s’exposer soi-même à des outils inspirationnels, techniques PNL, etc.

Ces actions sont efficaces parce qu’elles renforcent votre confiance en soi immédiatement après les avoir réalisées. Cependant, ces effets durent rarement bien longtemps. Vous devez constamment les répéter, autrement les résultats se dissiperont avec le temps.

2. Acquérir des symboles de valeur

La seconde manière est de travailler sur les failles qui vous font ressentir cette faible confiance en vous. C’est l’approche la plus pratique pour accroître votre confiance en soi. Comme nous l’avons vu au début de l’article, dans l’inconscient collectif la confiance en soi est souvent liée à la possession de certaines connaissances, techniques ou habilités. Beaucoup de gens manquent de confiance en eux parce qu’ils sentent qu’ils leur manquent certaines compétences.

Par exemple, si vous ne vous sentez pas confiant(e) dans votre travail, c’est peut-être parce que vous manquez d’informations sur la manière de travailler correctement. Les personnes qui ont un haut degré de compétence dans un certain domaine développent souvent en retour, une grande confiance en soi dans ce même domaine.

Les compétences dans n’importe quel domaine peuvent être acquises via la préparation, la pratique et l’expérience. La clé pour développer ses compétences est d’avoir les bonnes informations puis de pratiquer régulièrement.

Par exemple, si vous cherchez à maîtriser un sujet académique, alors lisez toutes les informations que vous pouvez trouver, de différentes sources. Si c’est un sport ou une activité, continuez de vous entraîner tous les jours. Si c’est un exposé ou une conférence publique, continuez à pratiquer devant différentes assemblées pour progresser dans vos compétences.

Ou bien, si c’est une activité sociale comme parler à un inconnu, donnez-vous de petits objectifs comme parler à un inconnu par jour, puis commencez petit à petit à augmenter ce nombre lorsque vous vous sentez assez à l’aise.

Au-delà des compétences, il y a d’autres symboles de valeur, dont les plus communs sont :

1. Des attributs tels qu’être plus séduisant(e), la popularité, la générosité, le comportement.
2. Les possessions matérielles telles que la quantité de richesses que vous possédez: voitures, propriétés, objets de luxe.
3. Les symboles sociétaux tels que vos diplômes académiques, vos réalisations, le titre acquis grâce à votre emploi.
4. Les histoires des succès telles que gagner un jeu ou des défis dont vous êtes sorti victorieux.

statut-apparence-argent

En acquérant le symbole de valeur qui vous attire, vous pourrez augmenter votre confiance en soi. Certaines personnes s’efforcent de travailler sur leur attractivité et leur popularité, d’autres tentent d’acquérir des possessions matérielles comme l’argent ou des objets de luxe. Certains recherchent des statuts et des titres reconnus par la société, d’autres encore essayent de réussir dans tout ce qu’ils entreprennent.

Le soucis d’acquérir ces symboles est que votre confiance en soi n’est renforcée que le temps durant où ce symbole est pertinent pour vous. S’ils perdaient leur valeur ou vous étaient enlevés, votre confiance en soi disparaîtrait soudainement.

Imaginez un joueur de tennis qui mesure sa valeur sur le nombre de victoires acquises durant les compétitions. Il continue de s’exercer pour augmenter ses chances de victoire. Lorsqu’il gagne, sa confiance en lui est renforcée ; par contre chaque fois qu’il perd, sa confiance en lui diminue. Sa confiance en soi fluctue alors selon le résultat du jeu.

Ou bien, imaginez quelqu’un qui a une faible confiance en tant qu’employé en bas de chaîne. Il voit sa position dans sa carrière (statut) comme un indicateur de sa valeur. Il travaille très dur dans son entreprise et fini promu pour devenir manager. Bien que cela renforcera sa confiance sur le moment, son sens des valeurs est toujours lié à sa position.

Si sa promotion lui était retiré ou s’il était mis à pied, il recommencerait à avoir une faible confiance en lui. Cela a partiellement conduit à bon nombre de dépressions après des licenciements. Sans compter les préoccupations financières, beaucoup lient leur sens de la valeur à leurs possessions matérielles ainsi qu’aux symboles de prestige.

Regardez les cas où ces symboles perdent leur signification. Parce que la valeur de ces symboles est déterminée par la société et le contexte, ils sont facilement enclins à être changés. Regardez au fil du temps ce qui a changé. Repensez à certains biens matériels que vous avez achetés par le passé qui vous ont fait vous sentir bien un moment, mais qui ont perdu leur effet après un certain temps.

Repensez aussi aux articles de mode tels que des vêtements ou accessoires, ou le type de voiture que vous conduisez. Le contexte y fait beaucoup aussi. En France, une voiture est un produit ordinaire. Par contre en Chine, la voiture est considérée comme un produit de luxe. Dans des contextes différents, ces symboles auront différentes signification.

Fort heureusement, pour travailler sur votre confiance en soi il existe une troisième méthode. C’est d’ailleurs une solution permanente et à long terme.

3. Travailler directement sur votre croyance

La troisième méthode pour se débarrasser du manque de confiance en soi est d’aller au cœur du problème, plutôt que de s’occuper des symptômes. Bien que les deux précédentes méthodes peuvent certainement vous aider et stimuler positivement votre état d’esprit, ce ne sont des moyens qu’à court terme.

Le conditionnement est une sorte de solution miracle pour induire une confiance temporaire. Tandis qu’acquérir des symboles de valeur ne vous aidera que si ces symboles sont à vos côtés et qu’ils sont toujours d’actualité. Les deux s’adressent aux symptômes plutôt qu’à la source du problème.

Imaginons que vous perdiez vos cheveux. Vous essayez alors de traiter votre problème avec des shampoings diminuant la perte de cheveux, en allant à des centres de traitement contre l’alopécie, ou même en portant une perruque, toutes ces actions ne font que régler le symptôme. Ces actions peuvent vous aider à réduire votre perte de cheveux mais cela ne la soignera pas, parce que la source du problème n’est pas résolue.

Si vous analysez le problème, vous pourriez découvrir que la cause de cette perte de cheveux est le manque de sommeil, une mauvaise alimentation ou bien un emploi du temps trop stressant. Ce qu’il faut retenir c’est que ne pas avoir assez de compétences, ne pas réussir assez, etc. Ne sont actuellement que les symptômes du problème.

La source du problème est la croyance que vous avez besoin de choses extérieures à vous, avant de pouvoir vivre et ressentir une véritable confiance en vous.

Par exemple, vous pensez que vous avez besoin d’être bon dans quelque chose avant d’être confiant(e). Ou que vous avez besoin de vivre beaucoup de succès, d’avoir une bonne posture, de s’habiller élégamment et d’articuler distinctement, etc… Avant de pouvoir ressentir un semblant de confiance en vous.

Pourtant, contrairement à ce qu’on pourrait croire, une persone sans aucune compétence, aucun succès dans son passé et banal en tout point peut aussi être confiant. Tout ce dont vous avez besoin c’est d’intégrer ceci :

Le seul pré-requis pour avoir confiance est de croire en vous

Ayez-confiance-en-vousPensez à un symbole qui a de l’importance pour vous. Est-ce la compétence ? Le montant d’argent que vous gagnez ? Votre apparence séduisante ? Identifiez-les d’abord. Puis, demandez-vous ceci : pourquoi les percevez-vous comme des symboles de valeur ? Pourquoi devez-vous avoir toutes ces choses avant de vous sentir respectable ou confiant ? Qui a dit qu’il fallait avoir ces prérequis avant d’avoir de la valeur ?

Ces présupposés de ce que représente la valeur sont dû aux constructions sociales. Toutes les croyances que nous avons d’avoir besoin de certaines compétences, d’adopter certaines attitudes, etc… pour être confiant sont conditionnées par la société, et ne sont pas des vérités absolues.

Le problème derrière cela, c’est l’attachement à ces symboles qui représenteraient votre valeur. Toutes vos croyances sur ce que représente la valeur ne peut être vraie que si vous y croyez. La clé est de rompre avec tous ces facteurs extérieurs : votre passé douloureux, votre niveau actuel de compétences/habilités, le résultat de certains événements, les opinions des autres… n’ont aucun rapport avec ce que vous valez.

Si pour vous une compétence n’a pas de lien avec votre valeur, alors elle n’aura plus d’importance pour vous. Si vous ne voyez pas l’argent comme la représentation de votre valeur, alors l’argent n’aura plus d’importance pour vous. Si vous ne pensez pas qu’être séduisant(e) vous rend confiant, alors cela n’aura plus d’importance non plus.

Rappelez-vous que toutes ces choses sont extérieures à vous, elles n’ont rien à voir avec vous. Si vous refusez de laisser ces choses représenter ce que vous valez, alors elles n’auront plus d’importance dans votre vie. C’est vous qui êtes au centre de votre vie et non toutes ces choses.

Mon exemple personnel

J’ai vécu des situations où je me suis senti très confiant, même si je n’avais aucune raison de l’être. Par exemple, lorsque j’ai quitté mes études pour poursuivre ma passion (la thérapie et faire connaître le développement personnel). J’avais une vision claire de ce que je voulais faire, mais je n’avais pas encore développé mon plan (créer un blog, etc) avec précision. Pourtant, je n’étais pas inquiet plus que cela.

Mon soucis n’était pas de gagner de l’argent, ou de savoir comment les choses marcheraient, ou les difficultés auxquelles je devrais faire face. Tout ce que je savais, c’était que je finirais tôt ou tard par atteindre mon objectif final et que je ferais tout pour l’atteindre.

Une citation de John Eliot dans l’ouvrage “Overachievement” (en) résume parfaitement cela :

“La confiance est un état d’esprit résolu où vous êtes convaincu que rien n’est impossible.”
“La confiance en soi ne garantit pas le succès, mais c’est une manière de penser qui accroîtra vos probabilités de succès, et s’accompagne d’une recherche tenace de moyens pour réussir à atteindre vos objectifs.”

Comment devenir réellement confiant(e)

Lorsque vous vivez une situation où vous ne vous sentez pas confiant(e), demandez-vous : Pourquoi n’ai-je pas confiance en moi ? D’où provient ce sentiment d’incertitude ? À quoi ai-je attaché ma valeur ?

Lorsque vous devenez conscient(e) de ce à quoi vous avez attaché votre valeur, essayez de vous libérer de ces croyances limitantes où vous ne vous seriez respectable ou confiant(e) qu’après avoir validé certains prérequis.

Lorsque vous ferez cela, vous vivre un puissant sentiment de confiance de vous, qui vous imprégnera pour toujours. Peu importe ce qui se passera dans votre vie, vous serez connecté à cette confiance de soi. Celle qui anime votre volonté d’obtenir ce que vous désirez, et vous permettra de devenir la meilleure version de vous-même.

Si cet article vous a plu, n’hésitez pas à le partager avec votre entourage :) !

Pour aller plus loin : Oser: Thérapie de la confiance en soi, par Frédéric Fanget.

Print Friendly, PDF & Email

Vous avez apprécié l'article ? Notez-le !

Noté 4.2/5 pour 20 vote(s)

Nous sommes désolé que cet article ne vous ait pas plu !

Comment avoir réellement confiance en soi ?
The following two tabs change content below.
Adam Fartassi
Adam Fartassi
Jeune hypnothérapeute passionné de développement personnel, je vogue sur le web pour vous transmettre les meilleures méthodes pour changer de vie. Visez l'excellence, et renouez aujourd'hui avec votre fabuleux potentiel !

1 Commentaire

  1. Ange

    Dabors et avant tout , il faut que la personne soit hypnoptisable car il y a des gens don moi qui ne sont pas de bon sujets pour l’hypnose. Je ne crois pas à cela.

Laisser un commentaire

Merci d'avoir choisi de laisser un commentaire, vos commentaires seront modérés conformément à notre charte de commentaire.

Votre commentaire peut ne pas être affiché immédiatement, il pourra alors être publié après validation par l'administrateur.