Comment être apprécié à sa juste valeur ?

manque d'appréciation

« Le désir le plus profond de la nature humaine est le besoin d’être apprécié. » – William James (Philosophe)

Êtes-vous fatigué(e) d’être pris(e) pour acquis ? Qu’on ne reconnaisse pas vos efforts quotidiens à la maison ou au travail ? Vous n’êtes pas seul !

Le besoin d’appréciation se fait sentir partout dans nos sociétés, c’est d’ailleurs l’une des premières causes de divorce et d’éloignement émotionnel au sein du couple. Ce besoin est tellement important (d’être estimé), qu’il se trouve en 4e position dans la Pyramide de Maslow, juste avant le besoin d’accomplissement.
D’après le chercheur Gary Neuman, 44% des femmes se sentent insatisfaites émotionnellement dans leur relation amoureuse. La raison principale ? Le manque de communication et d’appréciation. Ce manque creuse progressivement la tombe de la relation, et lorsque celui-ci perdure depuis trop longtemps alors les conséquences n’attendent pas.

C’est la même chose au travail, la majorité des employés ne se sentent pas estimés dans l’entreprise qui les emploie. C’est la principale cause qui génère un turnover élevé chez certaines grandes enseignes et ne pousse pas à donner le meilleur de soi-même. Juste le strict minimum, et encore.
Ne pas se sentir apprécier peut parfois provenir du fait que l’on a pas encore appris à dire non (travail supplémentaire, tâches ingrates…) Mais plus généralement, ce sentiment provient vient du fait d’être pris(e) pour acquis, et c’est ce que nous allons voir à présent.

Le Syndrome « Prendre pour Acquis »

Parce que quoi que nous fassions, il n’y a rien de plus précieux que le sentiment d’avoir de l’importance. De savoir que nos actions comptent pour nous-même et pour les autres, et que nos efforts soient reconnus.

De même à la maison, les plus grands experts en relation de couple insistent lourdement sur l’importance d’apprécier ce que chacun fait pour l’autre. Ne pas prendre l’autre pour acquis, c’est le meilleur moyen d’entretenir la flamme des sentiments et éviter les disputes et infidélités.

Prendre pour acquis c’est tendre à réduire à néant la valeur de toutes les choses positives qui existent dans nos vies. A l’échelle individuelle nous peinons à apprécier la valeur de notre santé, des personnes que nous aimons, de notre sérénité, de notre liberté et prospérité, ou même le simple fait que nous soyons encore en vie aujourd’hui.

Bien entendu, il arrive que nous nous rappelions la valeur de toutes ces choses, quand elles nous sont enlevées tout simplement. Par exemple, lorsque nous tombons très malade, ou quand notre moitié nous quitte ou lorsque nous nous appauvrissons. A ce moment-là, l’on se dit « Et si j’étais à nouveau en bonne santé/si ma femme ou mon mari revenait/si j’étais riche, alors je serais sûrement heureux ! ».

Parfois, il arrive que ces choses agréables nous reviennent. Alors pendant quelques temps, nous apprécions à leur juste valeur toutes ces choses-là. Mais ce n’est que temporaire. Passé un certain temps, nous recommençons à les prendre pour acquis, et à oublier de nouveau leur valeur.

Prendre pour acquis est un phénomène d’adaptation, c’est un processus qui nous permet de nous habituer rapidement à de nouveaux environnement et situations. Lorsque nous sommes exposés à une nouvelle situation pour la première fois, celle-ci nous affecte fortement.
Par exemple, les premiers jours dans un pays étranger, les premiers jours dans votre nouvel emploi ou de votre relation amoureuse. Toutes ces expériences puissantes finissent par perdre de leur pouvoir avec le temps, tout simplement parce qu’elles deviennent banales.

Ce mécanisme peut aussi être aidant, par exemple si vous tombez malade ou si vous devenez soudainement pauvre, cela peut vous aider à vous habituer à votre nouvelle situation et à réduire un peu les sentiments négatifs qui l’accompagne.
Cela veut aussi dire que même si vous gagniez au loto, que vous obteniez une plus grande maison, ou quoi que ce soit de positif dans votre vie, le bonheur que vous ressentirez ne sera que de courte durée et vous retournerez rapidement à votre état « normal ». Un état neutre, ni heureux ni malheureux.

Comment apprécier et être apprécié ?

Le concept même de « Prendre pour acquis » est assez pessimiste au final. Cela suggère que le bonheur n’est que temporaire et qu’il sera suivi de période neutre ou par du chagrin. Alors quel intérêt de chercher le bonheur si nous retournons inlassablement à notre point de départ ? Et bien il est possible de surmonter ce mécanisme inconscient.

Pour cela, il est nécessaire de pratiquer consciemment la gratitude et réapprécier ce qui nous entoure. Commencez à écrire avec votre meilleure écriture, une dizaine de phrases commençant par « Je suis content(e) d’être… » ou « Je suis reconnaissant(e) pour… », « Je suis chanceux/se d’avoir… » sur une feuille de papier coloré. Passez en revue tous les domaines de votre vie : votre entourage, votre situation financière, votre santé, votre spiritualité, etc.

Vos phrases deviendront alors votre « liste d’appréciation« . Épinglez-la sur un mur dans votre maison à un endroit où vous pourrez la lire tous les jours comme votre porte d’entrée.
Passez au moins 5 minutes par jour à relire cette liste et à vous imprégner du sens de ces phrases. Pratiquer la gratitude n’est pas un détail superflu, les psychologues Emmons et McCullough ont mené une étude en 2003 qui a montré que les personnes qui étaient reconnaissantes pour ce qu’elles avaient, étaient plus heureuse et en meilleure santé.

D’après Phillippa Lally de l’University College London, une nouvelle habitude peut se mettre en place en 66 jours environ puis devenir automatique dans notre vie.

La méditation en pleine conscience est un autre outil fantastique pour parvenir à apprécier ce que nous avons.
Après plusieurs minutes de méditation, nous devenons plus attentif à notre environnement et nous commençons à remarquer à nouveau des choses qui nous avaient échappé jusqu’ici. Notre perception s’aiguise lorsque nous nous recentrons sur nous-mêmes.
Des expériences avec le fameux « Test Stroop« , celui où une liste de couleurs sont colorés différemment de leur nom (par exemple « Jaune » est écrit en rouge), ont montré que les personnes qui méditaient régulièrement étaient plus flexible mentalement et étaient moins gênées par cet exercice parce que leur capacité d’attention était accrue et leur réflexion moins automatique.

En d’autres termes, la méditation nous « réveille » et peut inverser cette tendance à nous habituer et à nous désensibiliser de notre environnement. Cela nous permet alors de mieux apprécier toutes ces choses positives qui font partie de notre vie constamment.
En vous exerçant régulièrement à lire votre liste d’appréciation et par la méditation, vous pourrez vous libérer de la rancœur et de la frustration, d’apprendre à aimer vos proches un peu plus et à apprécier votre vie.

Si cet article vous a plu, n’hésitez pas à le partager avec votre entourage smile

The following two tabs change content below.
Adam Fartassi
Jeune étudiant passionné de développement personnel, je vogue sur le web pour vous transmettre les meilleures méthodes pour changer de vie. Visez l'excellence, et renouez aujourd'hui avec votre fabuleux potentiel

2 Commentaires

  1. Tiha

    Ce texte n’explique en rien comment être apprécié a sa juste valeur maiq comment apprécier les choses…

    1. Adam FartassiAdam Fartassi (Auteur de l'article)

      Peut-être que justement il faut apprécier ce qui fait partie de nos vies pour pouvoir s’apprécier à sa juste valeur :)
      Pour le reste, il y a l’article ci-dessous qui peut être intéressant à regarder aussi
      Adam Fartassi Articles récents…Comment développer votre estime de Soi ?My Profile

Laisser un commentaire

Nous sommes heureux que vous ayez choisi de laisser un commentaire. Merci de garder à l'esprit que les commentaires sont modérés conformément à notre Police de commentaire. Votre adresse mail est requise mais ne sera pas publiée.

CommentLuv badge