Cône d’Apprentissage d’Edgar Dale

apprendre

Voulez-vous apprendre plus vite que n’importe qui ? Voulez-vous retenir les informations clefs de chaque livre que vous lisez, chaque cours que vous suivez, chaque podcast que vous écoutez et toutes les conversation auxquelles vous prenez part ?

Si vous voulez vraiment apprendre plus et plus rapidement que tout le monde, j’ai une simple astuce mais cruciale pour vous:

Lorsque vous apprenez, au lieu de recevoir passivement l’information comme la majorité des gens, choisissez d’être un apprenant actif.

Cela signifie, lorsque vous lisez un livre ou article, suivez un cours, une leçon, un séminaire, écoutez un podcast ou une conversation…

1. Partagez, engagez-vous et discutez du sujet avec les autres. Et cela est d’autant plus vrai à la fin d’un cours ou dans une conversation.
2. Identifiez les points-clefs du contenu que vous recevez.
3. Créez votre plan d’action dans lequel vous appliquerez ces points dans votre vie.
4. Appliquez ces points, immédiatement.
5. Passez de l’élève à l’enseignant. Partagez ce que vous avez appris avec d’autres personnes qui n’ont pas pris part à cet apprentissage. Permettez-leur d’appliquer ces leçons.

Quelle qu’elle soit, ne recevez pas l’information passivement sans rien faire d’autre à ce sujet, ne devenez pas un consommateur d’informations. Non seulement l’information n’est pas retenue, mais elle est perdue aussi vite que le temps que vous passez à la lire ou à l’entendre. C’est presque comme si vous n’aviez rien lu ou entendu.

Mon expérience d’apprentissage

Du temps où j’étais à l’université, il se trouvait que j’étais toujours dans les premiers.
Pour être honnête, je n’étudiais pas aussi dur que ce que certains peuvent croire. J’apprenais à peine mes cours lorsque je rentrais chez moi. Je passais la plupart de mon temps à jouer aux jeux vidéos, occupé par les devoirs à rendre, l’art, et les cours particuliers aux enfants de primaire (j’avais trois élèves à l’époque). Lorsque les examens arrivaient, je ne commençais à réviser qu’une ou deux semaines avant, voire juste quelques jours précédents l’examen.

Qu’est-ce qui m’a alors permis de réussir ? Plusieurs facteurs, dont le fait d’avoir suivi un apprentissage actif. Chaque fois que je suivais un cours, je m’assurais d’abord d’avoir lu la leçon précédente et fait mes devoirs s’il y en avait; de cette façon, je pouvais comprendre clairement le professeur et le programme du jour au lieu d’essayer de suivre sur les manuels et autres imprimés fournis en écoutant le cours d’une oreille distraite. En classe, je participais activement en prenant des notes, en posant des questions, en partageant mes pensées et en répondant aux questions, à la fois dans les groupes (pour les projets de groupe) et durant le cours.

Grâce à mon approche active de l’apprentissage, j’ai retenu la majeure partie des informations que l’on enseignait; quelques fois cela frôlait même les 100%. Je me suis souvent retrouvé avec des révisions à la dernière minute, tout en ayant fini parmi les meilleurs aux examens. L’apprentissage actif suit clairement le principe des 80/20 (c’est-à-dire une voie très efficace qui m’aide à atteindre de grands résultats avec un minimum d’efforts).

Le Cône d’Expérience (souvent appelé le Cône d’Apprentissage)

Je suis tombé plus tard sur le modèle d’apprentissage d’Edgar Dale, appelé le « Cône d’Expérience » (qui est souvent dénommé à tort le « Cône d’Apprentissage »). Edgar Dale (1900-1985) était un éducateur américain d’une université dans l’Etat d’Ohio.

Avec le « Cône d’Expérience », Dale tenta d’illustrer les différents moyens avec lesquels les gens retiennent des informations après avoir réalisé une activité, basés sur leur méthode d’apprentissage. Voyez ci-dessous :

apprendre

Voilà une traduction de ce modèle sous forme de phrases:

1. Lorsque vous n’apprenez qu’en lisant (comme lire un livre ou un article), vous ne retiendrez que 10% de ce que vous avez lu.
2. Lorsque vous n’apprenez qu’en écoutant (comme écouter un podcast, une conférence ou une conversation), vous ne retiendrez que 20% de ce que vous avez entendu.
3. Lorsque vous apprenez qu’en ne regardant des images ou visionnant des vidéos, vous ne retiendrez que 30% de ce que vous avez vu/entendu.
4. Lorsque vous apprenez en assistant à une présentation ou en regardant une démonstration, vous ne retiendrez que 50% de ce que vous avez vu/entendu.
5. Lorsque vous apprenez en participant à des ateliers (en partageant ce que vous savez et en étant actif dans la discussion) ou en mettant en forme par écrit le cours (vous pourrez réexpliquer ce que vous avez appris à des gens qui n’y connaissent rien), vous retiendrez 70% de ce que vous avez écrit/dit.
6. Lorsque vous apprenez en simulant une leçon ou en faisant une présentation (où vous passez alors d’élève à enseignant), vous vous rappellerez de 90% de ce que vous faites.

Bien que ce modèle ait été critiqué (certains éléments n’étaient pas dans le modèle original de Dale et furent ajoutés après sa mort), le fait indiscutable reste qu’apprendre par des moyens actifs (partager/discuter/s’engager/appliquer), permet à quelqu’un de retenir plus d’informations et avoir une meilleure compréhension du sujet qu’un apprentissage passif (c’est-à-dire lire, regarder, ou écouter sans essayer d’assimiler l’information).

Les participants les plus actifs = Les participants qui y gagnent le plus

Pour cette même raison, j’encourage souvent les personnes autour de moi à participer activement. « Partagez vos réponses (aux exercices) » je dis toujours. « Dites-moi ce que vous avez à l’esprit », je presse ou « Posez-moi n’importe quelle question » je réitère.

Je remarque que les personnes les plus actives et qui participent le plus sont souvent celles qui percent le mieux dans leur domaine et qui obtiennent le plus de résultats. Cela dit, je ne pense pas qu’elles apprennent plus que les autres. C’est juste que:

1. Lorsqu’elles partagent activement leurs réponses avec tout le monde, elles revoient leurs réponses dans le processus et les perçoivent alors sous un nouvel angle. Cela leur permet d’affiner un peu plus leurs pensées.
2. Partager leurs réponses leur permet de recevoir un retour des autres, ce qui leur permet d’être ouvertes à des perspectives qu’elles ont pu ne pas apercevoir. Les zones d’ombres se révèlent et de nouvelles possibilités d’apprendre se découvrent.
3. Partager leurs réponses leur permet aussi de recevoir un retour de l’enseignant, celui qui a créé le cours et les exercices, qui sait alors si elles sont sur la bonne voie. Elles peuvent ainsi être mieux guidées et maximiser leurs résultats à la fin du cours.
4. Comme tout cours est une combinaison de théories et de partage, lorsque les gens partagent, une part du cours devient alors centrée sur eux. Ils sont au centre de l’attention du professeur qui tout naturellement aide et affine leurs réponses. Les autres participants les prennent aussi pour exemple. C’est surtout le cas pour de petits groupes, qui sont très centrés sur la discussion et l’application plutôt que des séminaires qui sont plus théoriques.

Si nous parlons de tout cela au-delà des cours uniquement, vous verrez que les mêmes choses s’appliquent partout.

  • Les employés les plus enclins à poser des questions et engagés dans les réunions, sont ceux qui produisent le plus de rendement au sein d’une entreprise.
  • Les personnes qui partagent leurs buts de vie avec les autres, tiennent un journal et font des tableaux ou listes de leurs objectifs auront bien plus de chances de les mener à bien, sans compter les encouragements et les retours utiles qu’elles recevront des autres.
  • Les lecteurs qui commentent le plus, en partageant leurs pensées et expériences sur le sujet, tirent bénéfice de ce partage parce qu’ils apprennent à partager leurs réflexions avec un public (ce qui est une étape pour devenir un vrai meneur, croyez-le ou non), travaillent sur leurs pensées (et donc atteignent une plus grande clarté) et parfois reçoivent des avis utiles d’autres lecteurs (dont moi aussi).

Arrêtez de limiter votre apprentissage

Voilà une question à vous poser: Lorsque vous lisez un article, suivez un cours, écoutez un podcast, ou participez à une conversation, êtes-vous un receveur passif ou bien un apprenant actif ?

La majorité des gens sont des receveurs passifs. Certaines personnes essayent de participer dans une certaine mesure, mais elles sont encore des récepteurs passifs au final, car elles ne parviennent pas à intégrer activement la richesse des connaissances qu’elles ont reçues dans leur vie. Très, très peu de personnes (probablement moins de 0,1%) peuvent prétendre être des apprenants actifs.

A quel point êtes-vous actif lorsqu’il s’agit d’apprendre ? N’avez-vous pas limité inconsciemment votre apprentissage ? Comment pouvez-vous commencer à appliquer ces 5 grandes étapes (mises en évidence au début de l’article) à partir de cet article, en passant d’un récepteur passif à un apprenant actif ?

Si cet article vous a plu, n’hésitez pas à le partager avec votre entourage smile

The following two tabs change content below.
Adam Fartassi
Jeune hypnothérapeute passionné de développement personnel, je vogue sur le web pour vous transmettre les meilleures méthodes pour changer de vie. Visez l'excellence, et renouez aujourd'hui avec votre fabuleux potentiel !

2 Commentaires

  1. Pingback: 10 points clés pour bien apprendre le français et progresser plus vite – Absolutely French

  2. Stef & Mag

    Adam,
    le modèle du cône d’experiences est encore plus criant de vérité je trouve en l’illustrant avec les enfants. Leur Apprendre à faire du vélo sans roulette par exemple…testez de leur lire un livre, de leur montrer, de leur expliquer…le meilleur apprentissage restera toujours l’expérience personnelle, le fait de se lancer, d’être pro-actif.
    Gardons se réflexe que nous avions enfant d’apprendre en passant à l’action et devenons un apprenant actif !
    Stef & Mag Articles récents…Testez votre type de personnalité avec notre Egogramme !My Profile

Si vous aimez les articles du site, n'hésitez pas à faire vos achats sur Amazon.fr via ce lien ; il me permettra de toucher une commission grâce au programme Partenaires Amazon EU.

Laisser un commentaire

Nous sommes heureux que vous ayez choisi de laisser un commentaire. Merci de garder à l'esprit que les commentaires sont modérés conformément à notre Police de commentaire. Votre adresse mail est requise mais ne sera pas publiée.

CommentLuv badge