Les 6 idées fausses sur le Principe 80/20

principe

Cet article est la partie 2 de la série en 3 parties: « Réussir à faire plus avec moins dans votre vie, en utilisant le principe des 80/20. »  

Certaines personnes ont critiqué le principe 80/20, parce qu’elles ont mal compris le principe lui-même. Voici ce que n’est pas le principe 80/20 :

1. Le principe 80/20 n’est pas de l’extrémisme. Le but n’est pas de jeter à tout prix les 80% qui ne vous apportent que 20% des résultats, mais plutôt de focaliser votre énergie sur les tâches qui vous apportent les meilleurs résultats.
2. Le principe 80/20 n’est pas un jeu à somme nulle. Ça ne veut pas dire que le rendement va être réduit ou que quelqu’un va perdre quelque chose si je réduis les 80% restant de mes efforts. En réalité, c’est le contraire qui se produit. Le principe 80/20 vous permet de créer plus d’abondance et de valeur avec ce que vous avez déjà. En réduisant notre implication dans ce qui n’est pas très important, cela nous permet d’avoir plus de temps à dépenser dans ce qui nous importe, ce qui bénéficiera forcément à tout le monde.
Cette réorganisation de notre énergie nous permet de générer des rendements largement supérieurs.
3. Suivre le principe 80/20 ce n’est pas devenir capitaliste ou opportuniste. Ce n’est pas traire la vache jusqu’au bout et l’abattre pour son cuir. Ça ne signifie pas non plus d’écraser les gens sur votre chemin ou de prendre de l’avance au détriment des autres. Ce n’est pas non plus un moyen de satisfaire ses intérêts personnels uniquement.
4. Le principe 80/20 ne porte pas sur la spécificité. L’équation n’est pas forcément de 80/20 tout le temps; elle peut être 70/20 (70% des effets sont dus à 20% des causes), 90/10, 60/5, 50/20, etc. Au lieu d’être obsédé à calculer les pourcentages, le message clé à comprendre est que le rapport entre les causes et les effets ne sont pas de 1-1; ainsi les efforts et les investissements que nous faisons dans les causes pour produire du rendement, doivent être ajustées en conséquence.
5. Le principe 80/20 n’est pas là que pour des résultats financiers. C’est un principe qui s’applique bien plus largement qu’aux affaires seulement, parce qu’il s’applique quasiment partout dans nos vies – les relations, la santé, les objectifs, la spiritualité, etc. Si pour certaines raisons le mot « résultat » ne vous convient pas, n’hésitez pas à le remplacer par d’autres mots comme « valeur », « utilité », « bonheur », « joie », « bénéfices », « plaisir », etc.
6. Le principe 80/20 ne consiste pas à sous-évaluer nos capacités. Nous nous investissons toujours à 100% dans les choses qui ont le plus d’importance pour nous. Sauf qu’au lieu d’investir 80% de notre temps et énergie pour avoir les 20% de valeur restante d’une seule tâche, nous investissons ces 80% d’énergie qui nous reste dans 4 autres activités (en utilisant 20% d’efforts dans chacune) ce qui nous donne 320% de valeur (en obtenant 80% de valeur de chacune d’entre elle) ! C’est 16 fois plus en retour (320% pour 4 tâches au lieu de 20% pour une seule tâche) que si nous avions investi toute notre énergie et efforts dans la première activité seulement ! Le principe 80/20 est là pour que nous nous investissions à 100% dans ce qui nous importe, pour obtenir des résultats incroyables.

Ma critique initiale du principe 80/20

À la base j’étais contre le principe 80/20 parce que ça n’allait pas avec ma personnalité perfectionniste et idéaliste. Ma croyance personnelle était d’essayer de réussir au mieux tout ce que je faisais, et même si je n’y arrivais pas, il fallait essayer jusqu’à l’épuisement. Je pensais aussi que le résultat de toute activité n’était que la somme de tous les efforts investis équitablement. Si j’essayais d’enlever ce qui « n’était pas très important », je pensais que le résultat en souffrirait d’une façon ou d’une autre et de manière imprévisible.

Cependant, ces sentiments étaient mal placés vis à vis du principe 80/20. Je voyais le principe 80/20 de façon trop extrême.

Le principe 80/20 ne veut pas dire de laisser les choses incomplètes, être paresseux ou bien ne pas faire de notre mieux. Le principe des 80/20 est d’ailleurs ce qu’il y a de plus aligné avec la vision idéaliste. Cela signifie d’atteindre le meilleur résultat possible en s’investissant dans des domaines qui nous importent le plus.

Si à un seul moment, le résultat net est pire en appliquant le principe 80/20, c’est que le principe a été mal utilisé (parce que nous avons malencontreusement identifié quelque chose d’important comme étant non-important), et non parce ce principe est faux.

Un exemple d’application du principe 80/20

Imaginons que vous avez une plantation de cocotiers avec 100 arbres. Vous faites autant d’efforts pour faire grandir et prendre soin de tous les arbres de manière équitable. Durant la période de récolte, vous découvrez alors que 20% de vos arbres vous donnent 80% des récoltes.

En utilisant le principe des 80/20, cela veut-il dire que vous devriez faire disparaître 80% des arbres ? Non ! Comme mentionné plus haut, le principe des 80/20 n’est pas de virer complètement les 80% qui vous donnent moins de résultat. C’est plutôt d’ajuster votre énergie et vos efforts pour obtenir le maximum de résultats avec votre investissement.

Donc dans ce cas, au lieu de ne passer que 20% de votre temps sur ces 20% d’arbres très productifs, vous allez y passer 50%. Cette augmentation de temps investi vous permettra de prendre mieux soin d’eux, de les arroser régulièrement, de leur acheter des fertilisants de meilleure qualité, d’ameublir le sol, etc. Vous passerez le minimum d’effort requis pour garder les autres 80% d’arbres en vie, en supprimant probablement 10% d’arbres infestés d’insectes ainsi vous pourrez dégager du temps pour vous concentrer un peu plus sur les autres arbres. Avec le temps, vous remarquerez que vos récoltes ont augmentées énormément, comparé à si vous aviez conservé un rapport 1-1 en temps/énergie dépensé avec chaque arbre.

Le rôle du jugement dans le principe 80/20

Vous pouvez vous demander – et si l’un des arbres des 10% que vous avez supprimé, aurait été plus productif que les autres ?

C’est tout à fait possible. Toutefois, cela ne veut pas dire que le principe est faux et que vous ne devriez pas l’appliquer. Cela veut simplement dire que vous auriez dû mieux juger la situation. Si vous étiez un planteur de cocotiers aguerri, vous auriez su que cet arbre particulier avait le potentiel nécessaire pour produire une grande quantité de noix de coco.

Ce que le principe établit pour de bon ici, c’est qu’il y a un déséquilibre entre les efforts investis et les résultats produits, et que nous devrions ajuster nos investissements en énergie pour acquérir les meilleurs résultats possible. Comme toute loi ou principe avant celle des 80/20, son application par des gens signifie que la perception et le jugement va jouer un rôle important. Certaines personnes peuvent être contre le principe des 80/20 parce qu’elles sentent que tout mérite leur attention équitablement et qu’elles ne sont pas en droit de juger si une chose est plus digne d’intérêt qu’une autre.
Cela est particulièrement vrai lorsque nous passons de choses mesurables comme la performance et la richesse, pour entrer dans des choses plus abstraites comme les gens et les relations. Vous pouvez argumenter et dire que vous ne savez jamais quoi enlever dans « ces choses qui ne comptent pas ».

Mais en investissant votre énergie dans des causes pas très importantes et négligeables, vous niez les autres causes (sur lesquelles vous auriez pu travailler dessus), mais vous gaspillerez aussi votre temps et votre attention. Et comment pourriez-vous savoir que ces choses non-importantes ne méritent pas votre attention ? Vous ne le saurez qu’en essayant ce principe.

Vous ouvrir au principe des 80/20

Si vous ne faites pas un choix conscient sur les choses dans lesquelles investir votre énergie, vous faites un choix contre d’autres choses qui auraient pu vous donner des résultats beaucoup plus important. Au lieu de rester attaché à tout ce que vous faites par peur de vous couper de quelque chose d’important, efforcez-vous d’améliorer et d’affiner votre jugement, ainsi vous pourrez mieux prendre vos décisions sur ce qui compte réellement pour vous. Même s’il y aura toujours un certain degré d’erreurs dans nos jugements, nous pouvons seulement nous évertuer à appliquer de la manière la plus adapté possible le principe des 80/20 en nous basant sur une évaluation intelligente plutôt que sur la perfection.
Nous ne serons jamais dans le vrai à 100%, mais plus nous vivons d’expériences dans la vie, et plus nous pouvons nous améliorer et fonder notre jugement de telle sorte qu’il soit le plus précis possible. Et si nous continuons de voir des résultats de plus en plus positifs au fil du temps, cela signifie que nous allons dans la bonne direction. Avec de la pratique, on ne peut que s’améliorer

Dans la dernière partie, nous allons parler d’une approche en 3 étapes pour appliquer le principe des 80/20 à tous les domaines de notre vie.

Cet article est la partie 2 de la série en 3 parties: « Réussir à faire plus avec moins dans votre vie, en utilisant le principe des 80/20. »  

Si cet article vous a plu, n’hésitez pas à le partager avec votre entourage smile

The following two tabs change content below.
Adam Fartassi
Jeune hypnothérapeute passionné de développement personnel, je vogue sur le web pour vous transmettre les meilleures méthodes pour changer de vie. Visez l'excellence, et renouez aujourd'hui avec votre fabuleux potentiel !

2 Commentaires

  1. Mylene

    Bonjour et merci pour cet article!!
    J’ai découvert ce principe dans la semaine de 4h et j’avoue qu’il a été une petite révolution, moi qui me perdais dans des détails par perfectionnisme…
    Mylene Articles récents…The défi zen n°2: changez votre pire habitude!My Profile

    1. Adam FartassiInlandsis (Auteur de l'article)

      Bonjour Mylene,
      J’ai eu l’occasion de lire la semaine de 4h et il est vrai que Tim Ferriss a appliqué le principe jusqu’au bout, son livre est rempli d’exemples intéressants où appliquer ce principe, dans notre vie de tous les jours.
      Le perfectionnisme n’est pas un mal, il suffit juste d’apprendre à le tenir en laisse ;)

      Au plaisir de te lire à nouveau,
      Inlandsis.

Si vous aimez les articles du site, n'hésitez pas à faire vos achats sur Amazon.fr via ce lien ; il me permettra de toucher une commission grâce au programme Partenaires Amazon EU.

Laisser un commentaire

Nous sommes heureux que vous ayez choisi de laisser un commentaire. Merci de garder à l'esprit que les commentaires sont modérés conformément à notre Police de commentaire. Votre adresse mail est requise mais ne sera pas publiée.

CommentLuv badge